Plombières

  • Stage d'été

    Capture d’écran 2018-04-24 à 13.53.10.png

  • Décès de Monsieur Joseph WYZEN, veuf de Madame Marie-Louise HÖNDERS

    La famille annonce le décès de Monsieur Joseph WYZEN, veuf de Madame Marie-Louise HÖNDERS, né à Hombourg le 24 novembre 1937 et décédé à Woluwe-Saint-Lambert le 23 avril 2018.

    Le défunt repose au funérarium à Aubel où la famille recevra les visites de 16 à 18 heures.
    La veillée de prières aura lieu en l'église paroissiale de Clermont le mercredi 25 avril à 19 heures 45.
    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Clermont, aura lieu en l’église Saint-Jacques le Majeur à Clermont-sur-Berwinne le jeudi 26 avril 2018 à 10 heures.

  • Résultats des contrôles routiers de la police du Pays de Herve

    Lorsqu'elle a tiré son bilan 2017 de la sécurité et de la criminalité, la zone de police du Pays de Herve s'inquiétait de la recrudescence de la conduite sous influence d'alcool. En effet, 9% des personnes contrôlées en 2017 conduisaient avec un taux d'alcoolémie supérieur aux valeurs légales alors que la prévalence européenne est de 3.5% (source: VIAS). Même si cette proportion plus élevée peut s'expliquer par des contrôles plus pertinents en termes de moments et de lieux, maintenant que l'on sait que le belge est champion du monde  de la consommation d'alcool, cela n'augure rien de bon pour la sécurité sur nos routes.

    Ainsi, des contrôles ont été menés la nuit de samedi à dimanche (du 21 au 22/04) à Thimister-Clermont, Herve et Welkenraedt.

    338 conducteurs ont été contrôlés. 15 d'entre eux conduisaient sous l'influence d'alcool soit 4.4%.

    Ce qui est interpellant c'est que plus de la moitié (8) des conducteurs contrôlés positifs avait un taux supérieur à 0.64 mg/lae (mg par litre d'air expiré - limite légale: 0.22 mg/lae) soit un taux,plus communément connu, atteignant les 1.5 g/litre de sang (limite légale: 0.5 g/l). 

    Ces conducteurs indélicats ont vu leur permis de conduire retiré sur le champ pour une période de 15 jours en plus d'une amende salée.

    Sachez qu’en matière d’amende, les tarifs ont été revus à la hausse. S’il s’agit d’une première infraction, l’amende s’élève à :

    •         taux >0.22<0.35 mg/lae : Min. 179 €
    •         taux >0.35 mg/lae : Min. 420 € et jusqu’à 1.260 €

    Ces tarifs peuvent être majorés en cas de récidive. Dans ces cas, le montant de l’amende est fixé par le Tribunal de police.

  • « Ni un pied, ni un euro à La Calamine »

    Si la rencontre entre La Calamine et le RWDM n’avait aucun enjeu sportif – les locaux étant condamnés à la descente alors que les visiteurs sont champions depuis 15 jours – c’était surtout l’occasion pour Egide Sebastian de faire ses adieux à son public après 37 ans de présidence.

    Capture d’écran 2018-04-23 à 10.18.30.pngPrésident, vous venez de vivre votre dernier match à domicile. Quel est votre sentiment ?

    Je me sens bien. Je suis même soulagé car depuis trois-quatre ans, j’étais démoralisé.

    Démoralisé ?

    Oui, car depuis qu’on a lancé la deuxième équipe, les problèmes se sont accumulés. En fait, c’est un deuxième club qu’on a créé. Mais il y en a un qui paye tout et l’autre rien. Beaucoup de gens se sont remplis les poches sur le dos du club ces dernières années.

    Les résultats n’ont pas aidé.

    Non, cela n’a rien à voir. Cela n’a pas joué dans ma décision. En 37 ans, j’ai connu d’autres mauvaises saisons et des relégations. Mais ici, quand on te tire dans le dos, ça ne va pas.

    Finalement, on a l’impression que vous êtes soulagé de cette fin de règne.

    Oui, c’est une délivrance, c’est ça. Et puis, il y a aussi le problème de trouver les bénévoles. C’est de plus en plus compliqué. Mais je suis quand même content parce qu’on a réalisé notre meilleure recette de la saison après le match contre Liège.

    Vous n’êtes pas quand même un peu nostalgique ?

    Non, pas du tout. La page est déjà tournée. J’ai envoyé ma lettre de démission cette semaine. Le lundi 30 avril, je ne serai plus président de La Calamine. Mardi, on clôture les comptes et c’en sera fini pour moi.

    Vous reverra-t-on quand même ici comme simple spectateur ?

    Non, plus jamais. Je ne mettrai plus jamais un euro, ni un pied ici.

    Vous avez quand même des bons souvenirs ?

    Oui, il y en a beaucoup. Mais les choses ont beaucoup changé, avec les joueurs aussi. Avant, ils touchaient déjà de l’argent, mais ils en dépensaient aussi. Ils restaient boire un verre. On fermait la buvette à 00h-01h et maintenant, il n’y a plus personne à 18h-19h.

    Dans le passé, vous n’hésitiez pas non plus à virer un coach et son staff après deux défaites. Mais pas cette saison. Vous aussi, vous avez changé ?

    Non, je n’ai eu aucun problème avec le staff cette saison. Dans une société normale, après deux fautes, vous êtes viré. C’est pareil en football. Quand vous êtes correct, il n’y a aucun problème.

    Le staff a donc été irréprochable ?

    Oui, ils ont été corrects.

    Qu’allez-vous faire désormais ?

    Depuis 10 ans, je suis sponsor du club d’handball de Visé. Mais je n’y ai jamais été comme j’étais à La Calamine en même temps (rire). Ce sera l’occasion d’enfin y aller mais attention, pas dans le comité.

    Que peut-on encore vous souhaiter ?

    La santé ! Le reste, c’est le travail.

    JULIEN DENOËL dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2018.

  • Énorme performance d’Olivier Remacle !

    Le citoyen de Montzen remporte la Bouillonnante.

    La Bouillonnante est considérée comme le plus gros événement de Belgique en matière de trail. C’est dire la portée de la performance réalisée par le Montzenois Olivier Remacle, qui a remporté l’épreuve luxembourgeoise avec 12 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant.

    « J’avais terminé deuxième l’année passée et je voulais faire mieux », lâche d’emblée Olivier Remacle concernant la Bouillonnante, un trail très relevé disputé à Bouillon et dans ses environs. Mission accomplie avec brio pour le citoyen de Montzen, qui a littéralement assommé la concurrence en remportant l’épreuve luxembourgeoise en solitaire, avec 12 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant au terme des 49 kilomètres et des 2.500 mètres de dénivelé positif. « Sur ce point, c’est la même chose que le marathon du mont Blanc. La Bouillonnante, c’est le plus gros événement belge en matière de trail. Même le championnat de Belgique est plus petit. La Bouillonnante figure dans un calendrier international aux côtés du marathon du mont Blanc, d’une épreuve au mont Ventoux, etc. Quasiment tous les meilleurs traileurs belges étaient là, il y avait du bon niveau », reprend Olivier Remacle, qui est arrivé relativement frais au départ ce samedi.

    Et ce, à cause (ou grâce, c’est selon) des pépins physiques qu’il a rencontrés depuis le début de l’année 2018. « J’ai en effet été blessé en début année et je me sens mieux depuis un bon mois. Je savais que j’étais bien. Ayant eu moins d’entraînements, je suis arrivé bien frais et je m’étais mis dans les meilleures conditions possible. »

    Et cela s’est vérifié rapidement, puisqu’il s’est isolé en tête au 15e kilomètre. Ses concurrents ne l’ont plus revu et il a bouclé le parcours en 4h32. « Après 2 heures, j’ai su que j’avais 5 minutes d’avance, mais après, je n’ai plus eu les écarts et il a donc fallu continuer car je ne savais pas où étaient mes poursuivants. J’ai tenté de gérer au maximum, sachant qu’il y avait la chaleur et que le parcours était difficile. En tout cas, c’est sûrement la plus belle victoire de ma carrière. Le championnat de Belgique, c’est bien aussi, mais ici, il y avait plus de 2.000 coureurs », termine Olivier Remacle, qui prendra le départ de la Maxi Race d’Annecy le 26 mai puis du marathon du mont Blanc le 1er juillet. 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2018

  • Une large victoire, deux matchs nuls et une défaite

    P2B

    HOMBOURG - LA CALAMINE : 1-1

    Buts: 23 e N. Theunens (1-0) et 47 e G. Asanaj (1-1)

    Hombourg: L. Lampe, J. Schoordijk, T. Schnackers, A. Dehon, M. Degueldre, M. Szykula (58e M. Hauseux), S. Loozen (81e R. Vazzana), N. Theunens, L. Potoms, B. Hick, L. Bayard (92 e C. Vanderheyden)

    La Calamine: D. Broers, J. Raxhon, M. Emontspohl, S. Dohogne, Q. Hubert, G. Asanaj (86 e I. Deville), N. Raxhon, S. Guillemin (59 e J. Krhlanko), G. Cremer, N. Couvreur (45 e W. Belle), R. Pinckaers

    Cartes jaunes: 32 e N. Raxhon, 41 e Emontspohl, 59 e J. Raxhon, 68 e Cremer

    Carte rouge: 69 e N. Raxhon (2 cartes jaunes)

    Arbitre: M. Deckers

    Assistance: 125

    P3D

    FC Trois Frontières A - Honsfeld : 1 - 1

    P4D

    Hombourg B - Etoile Verviétoise B : 9 - 0

    Welkenraedt B - Trois Frontières B : 3 - 0

  • Matchs de ce dimanche à 15 heures

    P2C

    Hombourg - La Calamine B

    P3D

    FC Trois Frontières A - Honsfeld

    P4D

    Hombourg B - Etoile Verviétoise B

    Welkenraedt B - Trois Frontières B

  • BJ Scott et Kody pour le Printemps Grandeur Nature à Plombières

    L’émission de Vivacité, le Printemps Grandeur Nature, fait étape au site minier ce samedi dès 11h00. À 13h15 c’est un jogging qui est organisé tandis qu’une opération de nettoyage avec les pêcheurs se tiendra de 13h30 à 16h30. Des initiations à l’apiculture et à l’agriculture bio seront aussi proposées. En invité, l’humoriste Kody et Bj Scott qui donnera un concert à 17h00.

  • Van Melsen blessé

    Van Melsen est blessé, il a une grosse contusion au pied qui le tiendra éloigné des terrains deux semaines au minimum. Il ne sera pas aligné pour le match Raeren-Eynatten - Houtain-Milanello ce dimanche en P1.

  • Démission d'Alain Mossoux

    Capture d’écran 2018-04-20 à 08.05.15.pngLe conseil communal de Plombières se réunira le jeudi 26 avril prochain à 20 heures.

    Avant d'approuver une série de comptes (comptes communaux 2017, cultes et les comptes annuels du C.P.A.S.), il acceptera la démission de Monsieur Alain Mossoux en qualité de conseiller communal. L'intéressé a quitté la commune pour des raisons personnelles et il a donc dû démissionner.

    Ordre du jour complet.