Plombières

  • Les tirs militaires sont reportés

    Finalement, la commune de Plombières ne sera pas prise d’assaut par le troisième Bataillon Parachutistes du commandement militaire de la province de Liège du 19 au 23 novembre, comme nous vous l’avions annoncé ce jeudi 15 novembre.

    Les exercices héliportés qui devaient avoir lieux aux alentours de la gare de Montzen sont reportés à une date ultérieure. Mais on ne sait pas encore quand. « Avis aux habitants de la commune de Plombières, l’exercice organisé par le 3eme Bataillon Parachutistes, du 19 au 23 novembre 2018, est reporté à une date ultérieure. La commune sera avertie des nouvelles dates d’exercice », peut-on lire sur la page Facebook du commandement militaire de la province de Liège.

    Lors de l’exercice des coups de feu retentiront sur la commune et les militaires exécuteront des vols héliportés à basse altitude afin d’entraîner les soldats.

  • Une étape du Beau vélo à Montzen-gare

    88DCA329-7736-40CA-A38C-2A6EB85A6D8C.jpegLa saison 2019 du Beau vélo de RaVEL, l’émission de la RTBF, s’esquisse. Et Plombières organisera une nouvelle étape sur son territoire. Ce sera le 3 août, explique Francis Hubin, l’Aubelois qui fait partie de l’équipe du RaVEL èrtébéen.

    Un article d’YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 17 novembre 2018.

  • Décès de Monsieur Alphonse LENNARTS, époux de Madame Catherine FRANK

    La famille annonce le 8F6BBAD1-6E03-4581-B6C4-605D49119C4F.jpeg

    décès de Monsieur Alphonse LENNARTS, époux de Madame Catherine FRANK,né à Hombourg le dimanche 27 août 1933 et décédé à Montzen le jeudi 15 novembre 2018 à l'âge de 85 ans

    Le défunt repose en la Chapelle Ardente de la maison de repos PANNESHEYDT

    Rue de Hombourg 76 à Montzen où les visites sont attendues samedi 17 et dimanche 18 novembre 2018 de 17 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Montzen era célébrée en l’église église Saint-Etienne de Montzen le lundi 19 novembre à 10 heures 30.

  • Nouveau à Plombières

    UN NOUVEAU CONSEIL COMMUNAL DES ENFANTS A PLOMBIERES ! 

    Depuis le 6 novembre, la 11ème session du Conseil Communal des Enfants de la Commune de Plombières a débuté. Ainsi donc, en octobre ont eu lieu, dans toutes les classes de 5ème et 6ème année des écoles primaires de la commune, des élections pour élire les nouveaux membres de ce nouveau Conseil Communal des Enfants. Parmi ceux-ci, sept enfants avaient déjà eu l’occasion de siéger au Conseil depuis l’année dernière. Ce sont donc tout de même 14 nouveaux membres qui ont pu prendre place autour de la table et prêter sermententre les mains du Bourgmestre et débuter ainsi leur mandat.  

    Déjà très motivés lors de leur entrée en fonction, c’est avec beaucoup de nouvelles idées et d’envie que ceux-ci souhaitent s’engager pour notre belle commune. Les enfants vont nous faire changer d’air et de belles motivations sont au programme avec comme mot d’ordre la sécurité des enfants mais aussi l’écologie et la mobilité !

     

    Pour cette nouvelle édition 2018-19, le Conseil Communal des Enfants est composé de :

    Ecole de Gemmenich : Luigi Cuculo, Janek Schopp

    Ecole de Hombourg : Arnaud Cormann, Pierre Hick, Marie Hocks

    Ecole de Maria-Hilf : Marko Gojkovic, Grégory Nüsser, Alissa Santacecilia, Josué Sunda

    Ecole de Montzen-Gare : Maurine Bonni, Emma Linckens, Lola Wannez

    Ecole de Montzen-Village : Isaure Brichard, Magalie Köttgen, Noé London

    Ecole de Moresnet : Benjamin Beckers, Manon Bertholet, Chiara Habets

    Ecole de Plombières : Lenny Mannens, Angèle Schyns, Romane Vanderheyden

  • Décès de Madame Marie-Thérèse DESWYSEN, veuve de Monsieur Joseph HUYNEN

    Capture d’écran 2018-11-14 à 17.41.32.pngLa famille annonce le décès de Madame Marie-Thérèse DESWYSEN, veuve de Monsieur Joseph HUYNEN, née à Sippenaeken le 8 février 1938 décédée à Moresnet le 13 novembre 2018.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Hombourg, sera célébrée en l’église Saint-Brice de Hombourg, le SAMEDI 17 NOVEMBRE 2018 A 10 H 30.

    La veillée d’adieu aura lieu en la même église le vendredi 16 novembre 2018 à 19h30.
    La défunte repose au Salon Indigo de la Clinique Saint-Joseph de Moresnet, rue de la Clinique 24, où la famille sera présente le mercredi 14, le jeudi 15 et le vendredi 16 novembre 2018 de 17 à 19 heures.

    Les personnes désireuses de manifester leur sympathie, peuvent verser un don à l’asbl « Soleil au cœur », compte BE41 7311 1840 1710 avec la mention « La Roseraie en souvenir de MT Deswysen ».

    Faire-part.

  • Décès de Madame Maria Thérèse JACQUEMIN

    La famille annonce le décès de Madame Maria Thérèse JACQUEMIN, née le 26 décembre 1942 à Hombourg et décédée le 13 novembre 2018 à Verviers.

    La défunte repose à la chapelle ardente de la résidence La Kan, rue de la Kan, 26 à Aubel, où la famille recevra les visites ces mercredi 14 et jeudi 15 novembre de 16 à 18h.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière d'Aubel, aura lieu à 10h30 le vendredi 16 novembre en la chapelle de la Résidence La Kan à Aubel.

  • Henri Stassen, président faisant fonction de Hombourg, pose un regard objectif sur la situation de son club

    Capture d’écran 2018-11-14 à 08.00.17.pngDernier du championnat après 14 journées avec seulement trois petits points au compteur et pas une seule victoire, on s’attendait à une saison difficile du côté de Hombourg, mais certainement pas à ça, si ?

    Non, on ne s’attendait certainement pas à ça, c’est certain. Comme vous le dites, on savait qu’on aurait des difficultés. On avait déjà eu du mal l’an dernier. On savait qu’on ne jouerait pas les premiers rôles, mais on se voyait plutôt dans le ventre mou du classement. Il faut toujours un dernier, c’est nous aujourd’hui, mais on aurait espéré autre chose, c’est certain. C’est comme ça et on ne peut finalement pas faire grand-chose dans l’état actuel.

    Comment ça ? Il n’y a pas moyen de trouver des solutions ?

    C’est compliqué. La défense n’est pas mauvaise. Pour preuve, même si on perd souvent, on prend rarement des casquettes. C’est vrai qu’on encaisse souvent sur des petites erreurs, mais le problème, c’est l’attaque. On n’arrive pas à marquer (Hombourg a seulement marqué six buts cette saison, NDLR). Et dès qu’on encaisse, on sent les gars résignés. Ils ont l’impression que comme ils marquent rarement, ils ne reviendront jamais au score. J’en ai encore parlé avec eux récemment et on dirait qu’ils ont peur quand ils sont sur le terrain.

    Et trouver du renfort, ce ne serait pas possible ?

    Malheureusement, au sein même du club, on n’a pas cette solution offensive. Et contrairement aux équipes de Division 1, on n’a pas de mercato hivernal.

    La seule possibilité, c’est de trouver un joueur à l’étranger. On regarde un peu, mais c’est vraiment compliqué. D’autant plus qu’on cherche un centre-avant, c’est ce que tout le monde cherche actuellement.

    Non, on ne s’attendait certainement pas à ça, c’est certain. Comme vous le dites, on savait qu’on aurait des difficultés. On avait déjà eu du mal l’an dernier. On savait qu’on ne jouerait pas les premiers rôles, mais on se voyait plutôt dans le ventre mou du classement. Il faut toujours un dernier, c’est nous aujourd’hui, mais on aurait espéré autre chose,

    Se séparer du coach, pour provoquer un électrochoc, a-t-il été envisagé ?

    Non, ça n’a jamais été à l’ordre du jour. On s’était vu après 5/6 matchs et lui aussi est déçu, il s’attendant à mieux. Mais le problème ne vient vraiment pas de lui. On pourrait avoir n’importe quel coach, ça n’irait pas. Et lui s’est engagé à aller au bout et à se battre avec cette équipe.

    Ce qui manque actuellement, c’est son relais sur le terrain. L’expression est spéciale mais on a beaucoup de brebis, mais pas une seule meneuse. Et pourtant, il nous reste quelques gars qui ont connu la P1 avec Hombourg. Mais ça ne prend pas. C’est dommage que le sportif ne suive pas, parce que niveau ambiance, c’est top.

    Comment voyez-vous la fin de saison, dès lors ?

    Comme les choses sont parties, il faudrait un miracle pour que l’on se sauve. Honnêtement, on sait vers où on va.

    Si ça continue, c’est la P3 qui nous attend. Et si rien ne change d’ici 3/4 matchs, on commencera déjà à préparer la saison prochaine, en faisant le tour de l’effectif et en faisant monter des joueurs de P4 dans le noyau de la première. On a connu la gloire voici peu, mais maintenant, on mange notre pain noir. C’est la vie…

    LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 14 novembre 2018.

     

  • L’ADL sauvée : Didier Bonni y reste mais pas Nadine Schyns qui deviendra échevine

    L’ADL de Plombières-Welkenraedt-Lontzen a failli être décapitée. Mais Didier Bonni a décidé de continuer à la gérer. Par contre, l’autre responsable, Nadine Schyns, sera échevine.

    Un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 14 novembre 2018.

  • Décès de Monsieur le Doyen Joseph BALTUS

    Capture d’écran 2018-11-12 à 19.12.15.pngLa famille annonce le décès de Monsieur le Doyen Joseph BALTUS, né à Moresnet le 12 février 1940 et décédé à Eupen le 11 novembre 2018.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Montzen, sera célébrée en l’église Saint-Etienne de Montzen, le JEUDI 15 NOVEMBRE 2018 A 10 H 30.

    La veillée d’adieu aura lieu en la même église le mercredi 14 novembre 2018 à 19h30.
    Le défunt repose au funérarium Hausman, rue de l’Ecole 51b à Welkenraedt (parking dans la cour à côté de la Croix-Rouge), où la famille sera présente le mardi 13 et le mercredi 14 novembre 2018 de 17 à 19 heures.

    Si vous désirez manifester votre sympathie, vous êtes invités à faire un don à l’Accueil Saint-François de Moresnet Chapelle(banque alimentaire) sur le compte BE94 7390 1188 3814 avec la mention «Joseph Baltus».

    Faire-part.