Plombières

  • LE SOURIRE DE MEENS, DERNIER

    Les pros écrasent le Triptyque Ardennais

    Un énorme sourire barrait le visage de Johan Meens, lanterne rouge finale de ce Triptyque Ardennais, une fois la ligne franchie. « J’étais un peu stressé au départ mais ça s’est amélioré au fil des jours », concède l’Espoir 1re année hombourgeois, unique représentant du Pesant à avoir bouclé l’épreuve. « Heureusement, ça n’a pas trop roulé en début de course. J’ai pu me placer au pied de la Vecquée. Ensuite, j’ai un peu joué à l’accordéon. J’ai lâché trois ou quatre fois jusqu’au circuit local, mais je suis vraiment heureux d’avoir rallié l’arrivée. » Sa fierté provient justement de cette adversité, ce sentiment d’accomplissement en voyant le plateau au départ. Car cette semaine, les quelques provinciaux ayant rallié l’arrivée pourront suivre les performances de Janssens et consorts sur les routes du Tour de Belgique. « Si certains n’ont pas le niveau, ils ne doivent pas se présenter », balaye le président de l’organisation Christian Lebeau.

    D'un article de MAXIME SEGERS dans LA MEUSE VERVIERS du 22 mai 2018.

  • Trois-Frontières peut s’en vouloir

    Capture d’écran 2018-05-22 à 08.46.12.pngC’est Limont qui dominait la première période sans être très dangereux pour autant… jusqu’à la demi-heure et ce penalty accordé pour une faute du gardien, Gatez. Heureusement pour les locaux, le portier arrêtait l’envoi de Derenne. Ce qui n’empêchait pas Dengis de donner l’avantage à Limont dix minutes plus tard d’une tête sur coup franc. En seconde période, les hommes de Geoffrey Foguenne remontaient sur la pelouse avec d’autres intentions. Et dès la 65 e , Renardy montrait toute sa classe sur coup franc en plaçant le cuir en pleine lucarne. Par la suite, ils auront une multitude de grosses occasions qu’ils ne convertiront pas. Aux tirs au but, l’arrêt de Mestdag face à Pirnay sera déterminant. Et comble du sort, c’est Derenne qui inscrira le penalty décisif, alors qu’il l’avait manqué une heure plus tôt. Limont peut jubiler, le club est en P2. « On a fait le travail », indique Roland Morias, un coach heureux.

    « On a eu un peu de chance en seconde période, et je pense que Mestdag nous sauve le match. Alors qu’on visait un simple top 3, nous sommes en P2 à présent. C’est une bonne chose pour le club qui continue de grandir. Pour ma part, je vais m’en aller après sept ans. Partir sur une montée, c’est une belle fin. » Dans le camp adverse, Geoffrey Foguenne était déçu en attendant le score final de Raeren-Eynatten. « En première mi-temps, on n’était pas dedans. Je ne sais pas si c’est la peur de monter ou la fête de jeudi qui était encore dans les jambes. On aurait dû émerger en seconde période, car on a des occasions trois étoiles. Ce n’est pas la meilleure équipe qui gagne aujourd’hui, mais c’est le foot… » Malheureusement pour TroisFrontières, Raeren-Eynatten s’est incliné lors de l’intersérie de P1. Pas de répercussions donc, et Trois-Frontières devra l’emporter dans le duel des perdants face au CS Verviers pour monter avec certitude. 

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 22 mai 2018.

    Lire la suite

  • 12 heures de festival de DJ’s

    Le Fireland Festival, c’est le prochain festival de musique en plein air qui se déroulera à Welkenraedt le 10 août prochain. Au programme : 12 heures de musique non-stop sur deux scènes différentes, animées par 24 DJ’s provenant de tout le pays. Une grande première dans l’arrondissement. Ce festival est organisé par deux jeunes de la région.

    Douze heures de musique, 24 DJ’s, deux scènes, des animations, des bars et de la nourriture : voici ce qui sera proposé le 10 août prochain sur le site du Bosquet à Welkenraedt. Un festival organisé par deux jeunes de la région: Antoine Simar (21 ans de Herve) et Mario Bts (21 ans de Plombières).

    Les deux organisateurs espèrent avoir au moins 1.000 personnes lors de l’événement.

    Les jeunes hommes comptent investir 15.000 euros dans ce Fireland Festival. 

    D'un article d'OCÉANE GASPAR dans LA MEUSE VERVIERS du 22 mai 2018.

  • Décès de Monsieur Marcel MORNARD,

    La famille annonce le décès de Monsieur Marcel MORNARD, né à Montzen le 1er septembre 1930 et décédé à Theux le 19 mai 2018.
    Le défunt repose au funérarium CORNET-MOCKEL, 2, rue des Combattants, 4860 Wegnez, où les visites ont lieu ces mardi et mercredi de 17 à 19 heures.
    La célébration des funérailles, suivie de la crémation, aura lieu le jeudi 24 mai 2018 à 9 heures 45 au Centre funéraire Neomansio, rue de l'Yser, 146-148 à Welkenraedt.
    La mise de l'urne cinéraire au columbarium du cimetière de Wegnez aura lieu à 13 heures 30.

    Faire-part.

  • Brocante et marché artisanal du Vieux Couvent

    Note association a pour but de promouvoir les richesses de notre village, de faire se rencontrer les gens (comme autre fois).

    De créer des liens multiculturel dans notre belle région des trois frontières.

    Le bâtiment « Le Vieux Couvent » près de l’église de Plombieres-village est notre vecteur principal de promotion.

    Les espaces qu’il abrite sont des lieux de rencontres que les gens peuvent s’accaparer pour y abriter leurs activités.

    Notre gestion journalière et toutes les activités que nous organisons au long de l’année se font dans cette optique.

    Les inscriptions à la brocante et au Marche des artisans est possible via le lien sur notre site internet, sur notre page Facebook et par téléphone au 0477-309838

    Comité de Gestion du Vieux Couvent et de la Maison Orval

    Jacky DEFAWEUX, Président

  • Hissel rejugé pour des attouchements

    La cour d’appel de Liège prononcera, mardi après-midi, son arrêt dans le dossier qui vise l’avocat liégeois Victor Hissel. En septembre 2017, Victor Hissel avait été acquitté en première instance par le tribunal correctionnel de Liège après avoir été suspecté d’avoir commis deux scènes d’attentats à la pudeur contre une nageuse de la piscine de Herstal en 2015 et 2016.

    Un article à lire dans LA MEUSE du 22 mai 2018.

  • Rien n'est encore perdu pour Trois Frontières

    Fin du championnat de P3 sur le terrain du club des 3 Frontières à Gemmenich ce dimanche de Pentecôte. Avec un match nul à la clé (1-1) et des tirs au but pour désigner le montant. La chance a donc basculé du côté de Limont (Waremme). Mais rien n'est encore perdu pour 3 Frontières. A suivre donc… Ces photos ainsi que l'analyse du match et du championnat sont à retrouver sur le site Internet du quotidien La Meuse (Verviers) puis dans les pages papier de ce mardi 22 mai.

    Une information (et une photo) de Freddy Hauglustaine.

  • 3-Frontières et Verviers sont tout près de la P2

    Le CS Verviers et le FC Trois-Frontières (qui a éliminé Rocherath jeudi et remporté le tour final P3D) ne sont plus qu’à une victoire d’une montée en P2 ! La donne est simple : en cas de succès ce dimanche, Verviers (qui va à Ferrières) et Trois-Frontières (qui accueille Limont) seront promus. Mais même s’ils perdent, rien ne sera terminé pour eux. Une 3 e place montante est acquise vu le retrait de l’équipe de P1 de Xhoffraix et une 4 e le sera si Raeren-Eynatten accède à la D3 Amateurs. Bref, si les germanophones s’imposent dimanche à Jette, les 4 équipes en opposition dans le tour final interséries de P3 pourront sabrer le champagne dès dimanche. Au pire, il faudra attendre la finale des vaincus en P3 (le 27 mai) ou en P1 (le 3 juin).

     

    Lire la suite

  • Trois Frontières qualifié pour l’interséries

    Tour final P3D

    Hier soir, Trois Frontières recevait Rocherath pour la finale du tour final de la série P3D. Trois Frontières s’est imposé 1-0 et jouera donc l’interséries pour monter en P2.

    Dimanche, à 15h, l’équipe de Geoffrey Foguenne recevra Limont P3A) pour une rencontre dont le vainqueur montera en P2.