Accident de la route

  • Sérieusement blessé suite à un accident

    Capture d’écran 2018-09-15 à 08.18.52.pngUn accident de la circulation s’est produit ce vendredi matin vers 5 h 30 rue Mitoyenne à Welkenraedt. Une voiture a percuté un poteau. Un habitant de Plombières, sérieusement blessé, a été évacué vers l’hôpital d’Aix-la-Chapelle.

    Un expert automobile s’est rendu sur place pour tenter de déterminer les causes de cet accident. En effet, la rue Mitoyenne est en ligne droite. « Il est difficile de savoir pourquoi le conducteur a perdu le contrôle. On espère qu’il pourra en dire plus sur les circonstances qui ont mené à cet accident », indique Jacques Maton, commissaire à la zone de police du Pays de Herve.

  • Le conducteur impliqué dans le crash mortel de l’E40 sera libéré sous caution de 15.000 €

    La chambre du conseil de Verviers a permis vendredi la libération sous caution d’un Serbe de 41 ans, résidant en France. L’homme a été placé sous mandat d’arrêt pour homicide involontaire pour avoir causé un accident mortel sur l’E40 dimanche soir, à hauteur de Battice. Francis Groffy, un Calaminois de 56 ans, natif de Moresnet, passager de l’autre véhicule est décédé des suites de ses blessures.

    Un article de VICTORIA MARCHE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 septembre 2018.

    Faire-part de décès de M. Francis GROFFY

     

  • Un tracteur accroche la façade d’une maison à Verviers

    Un accident peu commun s’est produit ce mardi matin, aux alentours de 6 h 30, dans la rue de Rechain à Petit Rechain, sur la commune de Verviers. Un tracteur qui tirait une remorque s’est accroché à la façade d’une habitation. L’engin agricole a voulu quitter la rue du Midi, très étroite et dont le passage est interdit aux plus de 2,5 tonnes, pour emprunter la rue de Rechain.

    Le résultat n’a pas manqué d’attirer l’attention des habitants du quartier. La remorque du tracteur a embouti la façade d’une habitation. « Toute la maison a tremblé et des pierres se sont descellées », indique une Joëlle Vanwissen qui habite juste en face de l’entrée de la rue du Midi. D’après les pompiers, la stabilité du bâtiment ne semble pas avoir été compromise dans l’incident. Par contre, l’énorme tracteur a bloqué la circulation pendant un bon moment, le temps de se dépêtrer de cette situation.

    Une situation malheureusement récurrente que dénonce Joëlle Vanwissen. « Il y a tous le temps des camions, des autocars et des tracteurs bien trop lourds et trop larges qui empruntent cet accès même s’il leur est interdit. Les longs véhicules sont toujours obligés de rentrer dans notre propriété pour pouvoir manœuvrer. Ici le tracteur empiétait sur toute la route et même sur le trottoir. Parfois on est obligé d’aller sonner chez les gens pour qu’ils bougent leur voiture bien stationnée pour que certains véhicules puissent passer », exulte cette riveraine qui dit être déjà allée se plaindre à plusieurs reprises auprès des services de la ville. « Qu’on adapte les véhicules à la voirie ou bien qu’on élargisse cette voirie. Ça fait 14 ans qu’on parle d’un plan d’élargissement et ça n’avance pas », conclut amèrement Joëlle Vanwissen. 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 12 septembre 2018.

  • Accident frontal sur la N2 à Montzen : deux blessés

    Collision entre deux voitures ce vendredi matin à Montzen, sur la chaussée de Liège, à hauteur du magasin de décoration Kohl.

    La route régionale a dû être temporairement fermée et une personne a dû être désincarcérée. Deux ambulances, de Welkenraedt et de Battice, sont intervenues, selon la zone de secours 4 Vesdre – Hoëgne Plateau. Parmi les blessés, dont les jours n’étaient pas en danger, une jeune dame qui était en route pour l’école.

  • Le camion du Plombimontois avait tué Éric en 2011.

    Le Plombimontois a été acquitté

    Le 29 septembre 2011, Éric Degeest, un père de famille originaire d’Amay, perdait la vie dans un accident survenu à Neuville-en-Condroz. Il était à moto lorsque sa route avait croisé celle d’un camion avec remorque… Le tribunal correctionnel de Liège vient, en appel de police, de statuer sur ce drame.

    Un jeune homme de Plombières, qui avait 20 ans au moment des faits, conduisait le camion, d’une longueur totale de près de 12 mètres.

    Il s’était arrêté à contresens de la circulation, sur l’accotement droit dans le sens Liège/Marche, et ce afin d’acheter une pizza. Il avait ensuite redémarré pour traverser la chaussée et retourner vers Liège, ce qu’aucun signal ne lui interdisait.

    Le motard circulait en direction de Marche, phares allumés.

    Il avait dépassé deux véhicules lorsqu’il s’était rendu compte, trop tard, que le camion traversait la chaussée. Il avait percuté violemment la remorque.

    En première instance, le tribunal de police avait estimé que le jeune conducteur du camion était responsable d’un homicide involontaire, et il l’avait condamné à une peine de six mois de prison avec sursis et une amende de 550 euros. Les trois magistrats ont cependant réexaminé l’ensemble, en appel.

    Lire la suite

  • Raphaël meurt sous un tracteur

    Lundi soir, Raphaël, un Lontzenois de 32 ans a perdu la vie dans un accident de la route. Il a perdu le contrôle de son véhicule sur la route menant de Walhorn à Eupen alors qu’il revenait du carnaval. Il s’est encastré sous un tracteur qui conduisait l’un des chars du cortège. Les secours ne sont pas parvenus à le désincarcérer avant qu’il succombe à ses blessures.

    Un article d'OCÉANE GASPAR à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 14 février 2018.

  • Plombimontois mortellement blessé à Aix-la-Chapelle

    Selon le journal Aachener Nachrichten, un Plombimontois âgé de 56 ans a été victime ce mercredi matin à 5 h52 d’un grave accident de la circulation.

    Il a été conduit à l’hôpital où il est décédé. 

    La victime venait d’Aix-la-Chapelle se dirigeait à bord de sa Ford Fiesta vers Preuswald.

  • 9 des 10 élèves blessés ont pu rentrer chez eux

    Neuf des dix élèves qui ont été hospitalisés lundi matin à la suite d’un accident impliquant un bus scolaire à Eupen, ont pu regagner leur domicile, a indiqué le docteur Marenne de l’hôpital d’Eupen, lors d’une conférence de presse. Le dixième enfant devrait quitter l’établissement hospitalier ce lundi soir.
    La conductrice du bus scolaire qui a effectué une sortie de route est, elle aussi encore hospitalisée mais ses jours ne sont pas en danger, a précisé le médecin.

    362AC965-E2A6-4F8E-8198-A0AE8A0DBB9A.jpeg

    CIRCONSTANCES NÉBULEUSES
    Les circonstances de l’accident qui s’est produit lundi peu avant 08h00, Walhorner Feld à Eupen, sont toujours nébuleuses. « La conductrice du bus est âgée de 60 ans et travaille depuis 2006 pour la société Sadar. La dame, originaire de La Calamine, effectuait régulièrement ce parcours », a indiqué Karl-Heinz Klinkenberg, le bourgmestre d’Eupen qui ajoute qu’elle n’a pas encore pu être entendue. Le parquet d’Eupen a dépêché un expert automobile sur les lieux de l’accident afin de déterminer l’origine de cette sortie de route. « Il est certain que le convoyeur n’était pas présent dans le bus puisqu’il a signalé ce matin qu’il était malade », explique le maïeur qui précise que sa présence n’était pas obligatoire.
    Autre zone d’ombre, les ceintures de sécurité. Le bus était équipé de ceintures de sécurité ventrales mais il n’a pas encore été possible de déterminer si les occupants les portaient ou non. Les seize passagers du véhicule, qui sont âgés entre 8 et 20 ans, se rendaient à l’école spécialisée d’Eupen. Quinze d’entre eux proviennent de La Calamine et un de Gemmenich.
    Immédiatement après l’accident, un soutien psychologique a été mis en place.
    Sur place, tout le périmètre a été bouclé pour permettre l’intervention des services de secours. Plusieurs véhicules d’intervention étaient toujours sur place 1 h 30 après les faits. En plus des pompiers de Lontzen, un SMUR et plusieurs ambulances se sont rendus sur les lieux de l’accident.

  • 3 voitures impliquées dans un accident à La Gulpen

    Trois véhicules sont impliqués dans un accident de la circulation qui s’est produit au carrefour de la Gulpen, à Hombourg. L’accident s’est produit aux alentours de 13h30. La police de la zone du Pays de Herve et les pompiers de la zone Vesdre Hoëgne et Plateau se sont rendus sur place avec un véhicule de désincarcération, deux autres de balisage et deux ambulances. Deux personnes ont été blessées dans l’accident, dont une saignait à la tête. Le brouillard et les mauvaises conditions climatiques seraient à l’origine du crash. 

  • Impressionnante sortie de route à Moresnet

    Accident impressionnant ce mardi en début d’après-midi à Moresnet. Une dame d’une trentaine d’années qui circulait à bord de sa Citroën C2 sur la Nationale 613, a dérapé sur la route détrempée et s’est retrouvée sur le toit dans une prairie située à côté de la route. Heureusement, la dame a pu s’extraire seule de son véhicule et n’est pas blessée. IMG_2231.PNGPour une raison inconnue, le véhicule a dérapé sur la chaussée rendue glissante par la pluie et est allé finir sa course sur le toit. Fort heureusement, la conductrice portait sa ceinture de sécurité et n’a pas été blessée. Elle a détaché sa ceinture puis ouvert la vitre électrique côté convoyeur pour sortir. Le véhicule a subi des dégâts forts importants. Celui-ci a été dépanné. L’agriculteur, propriétaire de la prairie, était présent pour refaire sa clôture.