• Du besoin de désenclavement au nœud ferroviaire

    Conférence par Albert STASSEN : Samedi 20 septembre 14h45 

    Alors que depuis 1840 la mine de Plombières connaissait une expansion importante, l’entreprise souffrait d’un handicap majeur : de mauvaises communications routières pour le transport de la production minière et l’ache- minement du matériel. Tout se faisait par convois de charrettes.

    A partir de 1864, l’ingénieur Remy Paquot ambitionnait de relier sa mine au chemin de fer. Il y parvint en 1869 où il obtint la concession du chemin de fer de Welkenraedt vers Plombières et de là vers Gemmenich et Aix-Ouest. En deux ans de temps, il parvint à construire la ligne (celle vers Gemmenich prit plus de temps en raison du creusement du tunnel de Botzelaer sous les 3 bornes).

    En 1895, fut réalisée la jonction avec la ligne du Pays de Herve (ligne 38), hissant Plombières et sa gare de marchandises et de voyageurs au rang de nœud ferroviaire. Son apogée se situe il y a 100 ans, à la veille du premier conflit mondial.

    20140727_492.JPGDurant la Première Guerre mondiale, les Allemands construisirent la ligne 24. Elle contourne Plombières. Les raccordements nécessaires sont assurés avec la nouvelle ligne. Durant l’entre-deux-guerres, alors que l’activité de la mine de Plombières disparait, c’est une activité ferroviaire intense qui la remplace à Montzen (gare de formation). C’est à cette époque que la région des Trois-Frontières connait un réseau ferroviaire très dense avec des liaisons dans tous les sens, pratiquement à l’instar d’un métro ; comme il n’en existait nulle part ailleurs en milieu rural.

    Toutefois, après la Seconde Guerre mondiale, dès le début des années 1950, la SNCB décide de supprimer tout trafic ferroviaire au nord de la ligne 24. Les lignes qui menaient à Plombières devinrent progressivement des chemins de promenades intégrés aujourd’hui dans le RAVeL. 

  • Dans La Meuse Verviers de ce samedi 30 août.

    LM.gif

    A la Une:
    -Verviers: Noah, 4 ans, est décédé. Le "petit pirate" a eu une cérémonie d'adieu à la hauteur de son courage
    -Verviers: le propriétaire des 40 chiens saisis risque gros si la maltraitance est avérée: jusqu'à 75.000 euros d'amende et 6 mois de prison


    A l'intérieur des pages:
    -Verviers: certains commerces comme les fleuristes ont déserté le centre-ville
    -Theux: une papeterie organise une collecvte de vieilles mallettes contre un bon d'achat de 10 euros. Les cartables seront envoyés en Haïti. Il y en a déjà 100!

  • Les matches de ce dimanche (tous à 15 heures)

    LIÈGE 3 D 

    Walhorn - Hombourg 

    Beaucoup d’observateurs ont pointé ces deux équipes sur le podium en fin de saison mais, actuellement, la sauce semble mieux prendre chez les ouailles de Christian Fitschy que chez les hommes de Serge Kessels. Walhorn, tout comme Hombourg, a transféré quelques noms ronflants qui devraient faire la différence mais, actuellement, ce n’est pas encore d’actualité. 

    Plombières - Trois-Ponts

    Pour les Tripontins, c’est le 1er déplacement de ce championnat et se rendre « Au petit Spa » face à des Plombimontois qui se sont imposés jeudi soir à Bullange risque de n’être pas des plus faciles.

    LIÈGE 4 D 

    Hodimont - Gemmenich 

    LIÈGE 4 I

    Amblève B - Hombourg B

  • Les Mines limbourgeoises

    Conférence par Firmin PAUQUET, professeur : Samedi 20 septembre 13h30 

    Le premier compte conservé des revenus du duché de Limbourg date de l’exer- cice 1388-1392. Il est dressé par Philippe le Hardi qui vient d’acquérir l’engagère des revenus ducaux de la duchesse Jeanne de Brabant, tante de son épouse.

    Parmi ces revenus figurent les mines de houille sous Thimister et trois mines de plomb : Lantzenberg (Welkenraedt), Dyson et Bradesberg (Plombières). A partir de l’exercice 1429-1430, apparaissent les kulen kelme, fosses de calamine aux bans de Walhorn et de Fulkerich.

    La plus importante, est celle de l’Altenberg ou « Vieille Montagne ». Elle est située à faible distance à l’Est de la Gueule. La fosse est exploitée par les Aixois depuis 1344 au moins. Le duc de Bourgogne, Philippe le Bon, la confisque en 1439 après avoir fixé la frontière envers Aix à la crête boisée de la forêt de Preus.

    A proximité immédiate de l’Altenberg, trois gisements ont été mis en exploitation. Les exploitants doivent payer la dîme de leur production au duc :

    dès 1439, la mine de Pael, nom de l’exploitant, se situe près du futur gîte Nord du XIXème siècle, dès 1443, celle de Herkenbroich, non loin de la vallée marécageuse deviendra le futur gîte Sud du XIXème siècle,

    dès 1446, celle de Toljaert, ultérieurement Tüljeberg dominant le Tüljeboek près de l’étang du Casino.

    Enfin, un texte consacré à l’exportation de calamine à Dinant en 1452 fait connaitre les frais d’exploitation et de transport du minerai livré aux dinandiers. 

  • Une cérémonie d'adieu émouvante pour Noah, le «petit pirate»

    Capture d’écran 2014-08-29 à 18.43.49.png

    Victoria Marche

    Le petit Noah de Schepper, 4 ans, a été enterré ce vendredi au cimetière de Gemmenich. Si l’enterrement s’est fait dans la plus stricte intimité familiale, la cérémonie des funérailles était ouverte au public et à toutes les personnes qui ont été touchées, de près ou de loin, par le combat du petit garçon contre sa défaillance cardiaque.

    Retrouvez l’entièreté de l’article dans notre édition numérique. Et dans "La Meuse Verviers" de ce samedi 30 août qui lui consacre sa page 8.

    Capture d’écran 2014-08-30 à 08.16.43.png

     

    LE DON D’ORGANES

    Ils continuent la sensibilisation

    Sur le faire part de décès de Noah, déjà, ses parents avaient demandé que les manifestations de sympathie se fassent en ver- sant un don à la mobilisation du don d’organes « en lieu et place de fleurs ». Toute la collecte ré- coltée durant la cérémonie ira aussi directement en faveur du don d’organes. Sur le carton sou- venir de la cérémonie, au dos de la photo de Noah, on peut aussi retrouver le site web où est dis- ponible le formulaire d’enregis- trement au don d’organes. l

    À NOTER Formulaire disponible sur www.beldonor.be ou dans votre commune 

  • PLOMB'HIER A BONNES MINES

    Plomb'Hier.png

    19, 20 et 21 septembre 2014

    expositions, conférences, visites guidees, parcours aventure, ... 

    Le Bourgmestre présente ce projet:

    Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers amis,

    Cette année 2014, la Commune de Plombières accueille sur son territoire deux événements majeurs permettant de revenir sur notre histoire si particulière : la commémoration du début de la Première Guerre mondiale ainsi que la mise en valeur de notre passé minier.

    C’est ainsi qu’Espace Culture, deux ans après le succès de la manifestation « Plombières dans la tourmente » organise un ensemble d’expositions, des conférences, des promenades guidées et didactiques, un concours photos, un parcours aventure et bien d’autres activités illustrant la richesse de l’histoire minière de notre entité et retraçant la situation économique, sociale et culturelle vécue durant le 19ème siècle par nos ancêtres.

    Si les vestiges archéologiques sont rares aujourd’hui, il reste heureusement de nombreuses traces écrites, manuscrites et photographiques qui vous permettront d’imaginer comment vivaient les habitants de l’époque ainsi que l’ampleur de l’exploitation minière du siècle dernier.

    Après la fermeture des mines en raison notamment des infiltrations d’eau dans les galeries, une flore et une faune presque uniques en Europe ont réussi à se développer. Les pelouses calaminaires, témoins d’une activité minière, sont des milieux qui renferment une faune et une flore métallophytes particulière- ment intéressantes. Plusieurs guides ne manqueront pas de vous éclairer davantage durant le week-end de l’événement.

    Je vous souhaite à toutes et tous de découvrir un passé riche et unique qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui : des citoyens fiers de leur participation à l’évolution de notre société contemporaine grâce à leur labeur et leur courage depuis de nombreuses décennies. Gageons que nous continuerons à exercer une influence positive sur l’ensemble de l’Euregio, voire plus loin encore !

    Thierry Wimmer

    Bourgmestre de Plombières 

     

    Dans ce blog, nous présenterons chaque jour une "étape" du projet.

  • Rassemblement des porte-drapeaux et FNC - commémoration de l’invasion du 4 août 1914

     
     
    Samedi 30 août
     
         
     
  • Meessen toujours pas jugé

    PLOMBIÈRES – MEURTRE À MORESNET 

    Son état de santé empêche la tenue d’une reconstitution 

    Capture d’écran 2014-08-29 à 08.01.01.png

    Hier, cela faisait trois ans que le corps sans vie de Yolande Meyer (53 ans) était retrouvé par un de ses fils au domicile familial rue Hof à Moresnet (Plombières). Trois ans, et toujours pas l’ombre d’une date pour le procès de Jean Meessen, son époux, qui a admis avoir tiré à la carabine, accidentellement dit-il, sur sa femme. 

     

    La cour d’appel de Liège l'a remis en liberté, suite à un examen médical préconisant cette issue.
    Depuis lors, Jean Meessen a regagné son domicile, sous certaines conditions comme aucune consommation d’alcool, des soins, le respect de mesures d’éloignement vis-à-vis de sa belle-famille et sa présence aux différentes convo- cations judiciaires.  

    Article complet signé "A.F. ET Y.F." à lire dans "La Meuse Verviers" du 29 août 2014. 

  • Résultats des matches de jeudi soir

    LIÈGE 3 D 

    Hombourg - Oudler : 3 - 1

    Buts: 30e Th.Schnackers (s.pen 1-0), 32e D.Schnackers (2-0), 60e Van Melsen (3-0), 70e Mutsch (s.pen. 3-1)

    Bullange - Plombières : 1 - 2

    Buts: 72e t 80e Meessen (0-2), 88e Pir- nay (csc 1-2) 

    LIÈGE 4 D 

    Al. Welken. - Gemmenich : 2 - 4

     

    LIÈGE 4 I

    Hombourg B - Andrimont B : 2 - 2

    Jalhay B - Plombières B : 3 - 3

  • Vainqueur de Plombières, la Royale Alliance des Hautes Fagnes est bien partie

    FOOTBALL - PROVINCIALE 3 

    Face à Plombières, la Royale Alliance des Hautes Fagnes issue de la fusion entre Ovifat et Sourbrodt n’a pas raté son premier rendez-vous en championnat. Une victoire (5-3) que les supporters de l’Alliance ont fêtée jusqu’à plus soif... 

    Un article de Charly JORIS dans LA MEUSE VERVIERS du 28 août 2014.