• 3 matches seulement, mais 2 derbies - dimanche à 15 h.

    P3D

    Plombières - Hombourg 

    P4D

    Lambertmont - Gemmenich 

    P4I

    Plombières B - Hombourg B

  • Les 14 heures de bowling à Lontzen

    Capture d’écran 2015-02-28 à 16.16.25.png

    Les quilles vont valser samedi de 11h à minuit, à Lontzen. Le bowling accueille la 11édition des « 14h de bowling » organisée par le Rotary Club de Plombières Welkenraedt. Les bénéfices iront à Handicap et Hébergement ASBL « Maison les Mirabelles » à Froidthier. 30 euros l’heure par équipe de 4 à 6 personnes.

  • Les parents de Noah rencontrent M. de Block

    PLOMBIÈRES – DON D’ORGANES 

    Capture d’écran 2015-02-27 à 09.33.31.png

    Ce mardi soir, les parents de Noah, ce Plombimontois de 4 ans décédé en août à la suite d’une greffe de cœur, ont rencontré la ministre de la santé Maggie de Block. L’objectif de cet entretien était de sensibiliser la ministre au don d’organes et d’envisager un changement de loi qui le faciliterait.

    Les parents du petit Noah, ce jeune Plombimontois qui souffrait de déficience cardiaque et est décédé à la suite de la greffe de cœur qui devait lui sauver la vie, ont rencontré mardi soir la mi- nistre fédérale de la Santé, Maggie De Block. Ils ont évoqué ensemble différentes propositions afin de faire évoluer la loi par rapport au don d’organes pour le faciliter. 

    Lire la suite

  • Le titre ? Hombourg grand favori

    FOOTBALL - PROVINCIALE 3D 

    Nous ne savons toujours pas qui va être champion, qui va jouer le tour final et quelles équipes descendront la saison prochaine. Nous avons demandé à deux anciens coachs de P3D de donner leurs avis. Joël Yvens, l’ancien entraîneur de Stavelot et Norbert Boemer l’ex-mentor d’Elsenborn ont répondu à toutes nos questions.Capture d’écran 2015-02-26 à 07.11.56.png

    L’avis est unanime concernant le futur champion. « Je pense qu’Hombourg remportera le titre cette saison. Ils sont très réguliers et c’est une véritable équipe de P3 », lance l’ancien coach de Stavelot. Norbert Boemer ajoute un petit commentaire : « C’est une équipe fort compacte, mais aussi très forte. Je ne pense pas que quelqu’un pourra les détrôner de la première place. »

    Ensuite, les deux coachs sont également de la même opinion pour la deuxième place. « Faymonville devrait pouvoir être deuxième. J’ai juste peur concernant leur condition physique. La trêve a été longue et les condi- tions d’entraînements ne sont pas très favorables du côté de Faymonville », lance Norbert Boemer. Selon Joël Yvens, le Turkania devrait pouvoir jouer plus haut l’année prochaine.

    Il reste encore quelques places pour savoir qui pourra jouer le tour final. L’équipe de Trois-Ponts semble avoir marqué les esprits. « C’est une très belle équipe avec des joueurs qui sont amis dans la vie mais aussi sur le terrain. Je trouve qu’ils mériteraient d’évoluer dans une division supérieure », dit le voisin stavelotain. Norbert Boemer s’explique. « À Trois-Ponts, ils sont habitués à jouer la tête chaque année, donc pourquoi pas, ils sont bien partis. »

    Pour compléter les équipes en tête du classement, les coachs sont d’accord sur le fait qu’Eupen sera au tour final. Joël Yvens trouve que l’équipe d’An- drimont peut jouer un rôle en haut du classement. Norbert Boemer, lui, pense que tout est possible et que toutes les équipes se valent derrière ce trio de tête.

    Pour le maintien, les deux anciens collègues sont déçus par la position de leur ancien club. Stavelot et Elsenborn sont, en effet, en queue de peloton avec seulement 7 unités. « J’espère de tout cœur que Stavelot B va se maintenir ! Mais tout le monde sait que ce sera compliqué », annonce Joël Yvens.

    Même son de cloche du côté d’Elsenborn. « Mes anciens joueurs ne méritent pas de descendre. Ils vont tout faire pour rester dans cette division, j’en suis sûr.»

    Un article de GILLES DEROANNE dans LA MEUSE VERVIERS du 26 février 2015.

  • Notre une de ce mercredi 25 février.

    LM.jpg

  • Black-out : « Notre avenir, c’est le microréseau électrique à domicile »

    RÉGION VERVIÉTOISE – ÉLECTRICITÉ 

    Un entretien d'Yves BASTIN, journaliste, avec DAMIEN ERNST

    Pour le Montzenois Damien Ernst, spécialiste du black-out à l’ULg, il y a un beau coup à jouer pour notre indépendance énergétique. Il plaide en faveur d’espèces de micro-réseaux à proximité des fermes, par exemple, où on pourrait jouer sur un mix entre photovoltaïque, microcogénération, petit éolien.Capture d’écran 2015-02-25 à 08.07.30.png

    Damien Ernst est ce prof de l’ULg dont les avis ont été très médiatisés quand on s’est mis à évoquer les risques de black-out et le délestage. C’est par exemple lui qui avait mis en avant le fait que la Wallonie risquait d’être plus touchée que la Flandre, ce qui avait induit un rééquilibrage. Il donnera une conférence ce soir à Montzen pour faire le point sur la situation énergétique en Belgique. On lève un coin du voile avec lui en faisant le point sur les spécificités et les atouts de la région de Verviers.

    Premier constat : par rapport au plan de délestage, en région verviétoise, on n’est pas des mieux servis. Si les plans étaient activés, on serait dans le noir en bien des endroits. Et ceci, bien qu’on dispose de turbines hydroélectriques dans la Vesdre, que la centrale de Coo produise de l’électricité en journée avec ce qui a été pompé la nuit, et malgré les barrages et leurs centrales. Et malgré que, dans la région, beaucoup se soient déjà équipés en panneaux photovoltaïques et que le sud de l’arrondissement a été pionnier en Wallonie pour le grand éolien.

    En dépit de cet arsenal et au vu de l’évolution de nos capacités de production à l’échelon belge et d’importation d’énergie, Damien Ernst estime que « le risque de pénurie devrait s’amplifier l’an prochain, avec une activation du plan de délestage à redouter ».

    Lire la suite

  • Dans la Meuse Verviers de ce mardi 24 février.

    LM.jpg

    A la Une:
    -Le burkini, le maillot de bain islamique, fait son apparition dans nos piscines
    -Verviers: des agents du SPF Finances ont peur. Des fonctionnaires, en jupe, se font traitées de "sales putes blanches"
    -Verviers après le raid antiterroriste: la théorie du faux complot. 

    A l'intérieur des pages: 
    -Arrondissement de Verviers: la sécurité est renforcée dans nos Delhaize. Il y a plus de rondes de la police et des gardes devant certaines magasins
    -Bra - Lierneux: six maisons ont été visitées par des voleurs
    -Verviers: la mission de sécurisation du palais de justice par les militaires est prolongée au moins jusqu'au 9 mars
    -Aubel: Jean-Marie Ernst qui voulait créer une centrale de biométhanisation n'obtient pas son permis
    -Aubel: l'AIOMS a introduit une demande de permis d'urbanisme pour ajouter deux étages à la maison de repos La Kan
    -Verviers: le conseil communal a décidé que les commerçants auront droit à un panneau publicitaire par trois mètres courant de façade

  • 12% des conducteurs avaient trop bu

    PAYS DE HERVE 

    La zone de police Pays de Herve a effectué des contrôles routiers la nuit de samedi à dimanche rue de Herve, à Herve, et chaussée Charlemagne, à Thimister-Clermont. Résultat : sur 169 véhicules contrôlés, 21 conducteurs sous influence alcoolique, soit 12 %. On leur a confisqué leur permis de conduire pour quelques heures. Plus imbibés encore, cinq ont vu leur permis de conduire retiré sur le champ par le magistrat pour une période de minimum 15 jours. En outre, 4 P.-V. d'avertissement et 3 P.-V. pour non port de la ceinture de sécurité ont été rédigés. 

  • Blackout : une vérité qui dérange

    L'ASBL Espace Culture organise ce 25 février à 20h à l'ancienne maison communale de Montzen une conférence exceptionnelle. 

    Affiche.jpg

     
    Celle-ci, intitulée "Blackout : une vérité qui dérange" sera donnée par Monsieur le Professeur Damien ERNST. 

    Professeur en électromécanique à l'ULG et enfant du pays (en effet, il est originaire de Montzen et a grandi dans notre commune), Damien ERNST a fait l'actualité les derniers mois sur toutes les questions liées à la situation énergétique en Belgique. Délestage, blackout n'ont plus de secrets pour lui. Lors de sa conférence, il viendra nous exposer toutes les vérités qui dérangent ...
     
    Il est très difficile à l’heure actuelle pour le citoyen de comprendre les différentes facettes liées aux blackouts contrôlés (?) qui étaient (sont) annoncés cet hiver en Belgique, tant les stratégies de communication utilisées par de nombreux acteurs impliqués dans ces blackouts sont empreintes de confusion, d’incompétence et de malhonnêteté intellectuelle.

    Au cours de cette conférence, Damien Ernst tentera de clarifier la situation et ce sans aucune concession scientifique.

    Différentes questions seront abordées :

    • Quelles sont les raisons qui nous ont amenés à ces problèmes de blackout ?
    • Qu’en est-il de la légalité et de l’aspect non équitable du plan de délestage mis en oeuvre par ELIA ? Le Wallon est-il réellement lésé ?
    • Quels sont les risques, souvent complètement camouflés, liés à ces problèmes de blackout et ce à court, moyen et long termes ?
    • Y a-t-il réellement une solution pour sortir de cette situation qui semble n’être qu’un des signes avant-coureur de l’effondrement de l’industrie électrique traditionnelle ?

     

    Voici quelques références sur le sujet : 
  • Dates à retenir pour "la racontine"

    Capture d’écran 2015-02-23 à 15.41.36.png 

    Capture d’écran 2015-02-23 à 14.39.29.png                                  

    Renseignement et inscription obligatoire :

    Bibliothèque communale, Rue Hack 28, 4852 PLOMBIERES

    087/78.65.65

    bibliotheque@commune-plombieres.be