• Football du week-end de Toussaint

    Alain Siemes (La Meuse): "Dimanche à 14h30, il y aura le choc des deux leaders entre Mi- nerois et Hombourg. En cas de victoire des hommes de Vincent Heins à domicile, ces derniers pourraient creuser un écart conséquent de six points. "

    P2C

    Minerois - Hombourg 

    P3D

    Plombières - Ouldler

    P4D 

    Soumagne - Gemmenich

    P4H

    Minerais B - Hombourg B

    (Les matches ont lieu dimanche à 14h30, sauf le dernier qui commencera à 15 heures).

  • Photos interpellantes

    12193351_10153741973687372_3787036646168621584_n.jpg

    Louis Maraite: "Entre ces deux photos de mon ami Yves Gochel, un mois : la Premiere est prise le 28 septembre, la seconde le 29 octobre. C'est le tunnel explosé de Montzen en 1914. Dans les murs, les traces des explosions. Le 28 octobre, la SNCB deferaillait l'endroit, sans motif compréhensible. Le site est unique. L'enjeu de la bataille du rail de Hombourg-Montzen est de faire cohabiter sur ces 450 mètres un Ravel et une voie de chemin de fer à partir de laquelle pourrait voir le jour le plus beau projet de tourisme ferroviaire et patrimonial du pays. La voie (!) de la simplicité est évidemment d'enlever la voie et de tarmaquer l'assiette. La voie de l'ambition, dans une région magnifique qui n'a pas des projets de développement par milliers, c'est de travailler pour faire cohabiter les dynamiques. Non au "C'est todi bon ainsi" "

    J'y ajoute une troisième photo diffusée par l'a.s.b.l. CF3F qui montre des rails sectionnés au chalumeau. Cet acte aurait été commis après l'interdiction de la poursuite des travaux par l'ordonnance en référé du Tribunal de Liège.

    12184260_1102050613146312_6617161004554642112_o.jpg

     

  • RAVeL et vélo-tourisme à tout prix

    MOBILITÉ DOUCE 

    Du côté de Plombières et Welkenraedt, on a aussi trouvé de quoi renforcer le tourisme à vélo en aménageant un pré-RAVeL le long de la ligne 39, toujours en activité, grâce aux 4.300.000 euros pour les projets supra-communaux. Ces aménagements permettront de connecter les différents tronçons déjà aménagés le long de la ligne et d’en sécuriser toute une partie. Au total les travaux désirés s’élèvent à plus de 300.000 euros dont la moitié est prise en charge par Liège Europe Métropole. Une bonne nouvelle pour Thierry Wimmer, bourgmestre de Plombières, qui croit dur comme fer en ce projet de piste pour cyclotouristes. « Je pense que la Vennbahn au niveau de la communauté germano- phone, démontre le développement touristique important au niveau cyclotourisme. L’arrondissement de Verviers, et plus particulièrement le nord de celui-ci, a cette chance énorme d’être vraiment au cœur de l’Euregio entre Maastricht, Liège et Aix-la-Chapelle, ces liaisons par les pré-RAVeL et RAVeL sont une opportunité de développement économique et touristique. » Et la Province est du même avis puisqu’elle a prévu d’implanter un vaste réseau de promenades à vélo sur le territoire provincial. Ce réseau sera régi par le fameux système de « points-noeuds » où chaque carrefour porte un numéro et où les utilisateurs composent leur randonnée. 250.000 euros d’investissement sont prévus sur l’arrondissement.

  • 4.300.000 euros pour 6 projets supra-communaux

    ARRONDISSEMENT DE VERVIERS - SUBSIDES DE LIÈGE EUROPE MÉTROPOLE 

    Grâce à la conférence des bourgmestres, 20 communes de la région en profitent 

    Ce jeudi soir, l’ASBL Liège Europe Métropole, la structure supra-communale de la province de Liège, a présenté les différents projets de l’arrondissement verviétois qui bénéficieront de son appui financier. Et pas un petit  appui, puisqu’il est question de 4,3 millions d’euros. Parmi les plus importants projets soutenus, ils sont nombreux à concerner la mobilité douce via l’aménagement de RAVeL et de points-noeuds inexistants dans  la province, mais une belle manne servira aussi à rénover le Grand-Théâtre de Verviers, à construire une tour panoramique à Battice, etc. 

    UNE PAGE DE VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE VERVIERS du 30 octobre 2015

    Capture d’écran 2015-10-30 à 07.36.05.pngLa commune de Plombières en a des idées pour favoriser le tourisme. La dernière en date ? Un bus touristique qui fonctionnerait les week-ends en haute saison, de mai à septembre. Il promènerait les touristes entre Aubel, Plombières et Welkenraedt pour visiter des sites touristiques d’intérêt diversifié. La province qualifie ce projet « d’offre de déplacement convivial » et lui a octroyé une subvention de 100.000 euros sur les 151.000 nécessaires. 

     

    La Province de Liège a lancé un grand projet d’EcoVoiturage. Il vise à favoriser le covoiturage en créant des parkings sécurisés pour les usagers. L’idée est aussi de les rendre attractifs en y installant des bulles à verre, des abris pour vélos, des tables et bancs, des bornes de rechargement pour voiture électrique, etc. Jalhay, Limbourg, Plombières et Waimes y participent. Le plafond de subside sera atteint pour promouvoir ces projets, soit 1.000.000 euros.  

  • STILL ALICE

    La commission Alzheim’aire vous invite à la projection du Film « Still Alice ». Présentation du projet Alzheim’aire sur la Commune de Plombières. A l’issue du film , verre de l’amitié et échange avec nos référents du groupe d’échange.

    Capture d’écran 2015-10-28 à 17.27.06.png

    Quand : 06/11/2015

     : Salle polyvalente à Montzen (Ancienne salle des mariages, Place Communale 7 4850 Montzen)

    INFORMATIONS

    Guichet Alzheimer - Liliane Herzet - Tél. 087/78.91.40

  • 5.000 € / jour si on déferre encore

    GARE DE HOMBOURG, AVEC LE SOUTIEN DE BOULI LANNERS 

    L’ASBL Chemin de Fer des 3 Frontières (CF3F) ne baisse pas les bras pour tenter de conserver l’accès au reste du réseau ferré pour son matériel ferroviaire ancien, via le tunnel de la Laschet, puis l’ancienne gare de Montzen. Sa volonté est de créer en gare de Hombourg un musée vivant du rail, tout en conservant certains éléments rares, comme une plaque tournante ou des aiguillages. Une initiative qui a reçu le soutien de Bouli Lanners, qui a tourné en ces lieux qu’il dit magiques des scènes de son dernier film. 

    Lire la suite

  • La SNCB déferraille : CF3F riposte en justice

    BATAILLE DU RAIL EN GARE DE HOMBOURG 

    Capture d’écran 2015-10-27 à 07.16.54.pngCF3F se dit propriétaire des rails

    Nouvelle passe d’armes dans la bataille du rail que se livrent les chemins de fer, la commune de Plombières et le SPW, d’une part, et les partisans d’un site qui se veut touristique dédié au rail en gare de Hombourg, en direction du tunnel de la Laschet et de l’ancienne gare de Montzen.

    Ce lundi, après une trêve de près de neuf mois, la SNCB a poursuivi les travaux de déferraillage en gare de Hombourg, au grand dam des partisans de l’ASBL Chemin de fer des trois frontières (CF3F), qui rêve de créer ici un site dédié aux locomotives et wagons relié au reste du réseau ferré, avec un projet touristique. Une cause à laquelle Bouli Lanners s’est rallié, soulignant que des scènes de son dernier film avaient été tournées ici. 

    Lire la suite

  • Plombières porte un coup d'arrêt peut-être définitif à un vrai projet de redéploiement touristique pour sa commune et la région

    CF4.jpg

    Louis Maraite: "La commune de Plombières, faisant fi de l'intérêt patrimonial d'un site historique ferroviaire exceptionnel, fait déferailler (enlever les voies) par un arrêté de police "pour raison de sécurité". Ce faisant, la commune porte un coup d'arrêt peut-être définitif à un vrai projet de redéploiement touristique pour sa commune et la région. L'asbl CF3F a décidé d'introduire une action en référé au Conseil d'Etat pour casser la décision du bourgmestre. En effet, la notion d'"insécurité" semble à tout le moins hasardeuse : en effet, il n'y a plus un train qui circule, autre que le déplacement des wagons de l'asbl pour raison de restauration et de nettoyage, sur cette ligne depuis sa fermeture. Depuis plus de trois mois, l'asbl essaye d'entrer en contact avec le bourgmestre pour avoir un contact sur la compatibilité entre le projet ferroviaire et le projet de ligne Ravel que la commune défend. Ces travaux interviennent alors que le permis d'environnement pour lequel une enquête publique avait été effectuée, n'a pas encore été attribué. L'arrêté de police est donc contestable et sera donc contesté. Une course contre la montre débute : c'est à la SNCB à arrêter les travaux. Agissant sur l'ordre de police, la seule introduction d'un référé devrait suffire pour arrêter les travaux dès lors que toute raison de sécurité est ridicule. Les photos ci-dessous montrent la zone essentielle que le CF3F entend préserver au nom du patrimoine historique : il s'agit du tunnel de Hombourg explosé par l'Armée belge et les Cheminots pour empêcher l'avancée des Allemands en août 1914. C'est un témoin majeur d'une période que, il y a un an, les autorités publiques mettaient en avant, devant le monde entier réuni à Liège au Monument Mémorial Interallié de Cointe 1914 - 2014. Un an plus tard, une autorité locale (qui était présente en août 14 à la commémoration sur le site, s'assied sur 100 ans d'histoire sans même accepter une discussion sur le sujet. Voici ce que nous voulons protéger : le patrimoine historique ferroviaire. Il en vaut la peine. « La science de ton passé est ton passeport pour l'avenir. »

  • La SNCB fait déferailler à Hombourg

     

    CF2.jpg

    Louis Maraite: "Aujourd'hui, une entreprise, mandatée par la SNCB, est venue déferailler des voies à la gare de Hombourg. Si l'assise des voies appartient bel et bien à la SNCB, les infrastructures ferroviaire appartiennent à l'asbl CF3F depuis 2009. La SNCB conteste cette propriété, brandissant un jugement de 2011 contre l'ancien propriétaire, jugement dont l'asbl n'était pas à la cause. La Cour a donc condamné l'ancien propriétaire le privant d'une propriété... transmise deux ans plus tôt. L'asbl CF3F estime donc bel et bien être la propriétaire des rails et de cet aiguillage unique en Belgique qu'est l'égrisage triple unique. Le problème avec le patrimoine, c'est que, quand on le démolit, on ne le reconstruit jamais. Nous pensons que les travaux entamés (voir le deboulonnage) ce lundi relèvent de l'abus de pouvoir. Et il est dommage qu'une incertitude juridique ne puisse pas être levée avant que les travaux ne soient entamés. Appel est donc lancé à la SNCB d'arrêter les travaux (dont on aimerait, au passage, connaître ceux à qui ils profitent). Elle serait ce faisant bien intentionnée puisqu'elle laisserait au fonctionnaire délégué le temps de donner son avis sur le permis d'environnement sur le sujet. Enfin, c'est aussi l'occasion pour le bourgmestre de Plombières de reprendre la main en mettant toutes les parties autour de la table. IUl faut positiver cette affaire : tout le monde a à y gagner."

  • Les résultats du football du week-end

    P2C

    Hombourg - Saint-Vith: 1 - 1

     

    Buts: 16e P. Kessler (0-1), 65e A. Johnen (1-1)
    Hombourg: X. Stassen, T. Schnackers, T. Hagelstein, A. Dehon, L. Potoms, B. Hick, S. Loozen, F. Spirlet, A. Johnen (79e Y. Dejalle), C. Meessen (64e M. Degueldre), M. Van Melsen

    Saint-Vith: A. Ciftci, R. Hack, J. Mausen, D. Haas, M. Klauser, K. Ohles, M. Ordonez, R. Ordonez, P. Kessler, N. Demirtapa (77e J. Boveroux), S. Boukkalkoul (81e D. Kohn)

    Cartes jaunes : 3e R. Ordonez, 24e M. Ordonez, 45e Haas, 71e Potoms

    Cartes rouges : 84e Loozen et 89e R. Or- donez (2 cartes jaunes)
    Arbitre: M. Aksoy -

    Assistance: 80 

    P3D

    Butgenbach - Plombères: 2 - 1

    Après 10 matches, Plombières a récolté 14 points.

    P4D

    Gemmenich - Bolland: 2 - 0

    Gemmenich prend la tête de sa série avec 20 points après 9 matches.

    P4H

    Hombourg B - Et. Dalhem B: 2 - 2

    Hombourg B reste en tête de sa série avec 22 points après 8 matches, mais il s'agit du premier match de la saison que Hombourg B ne gagne pas.