• Découvrez la nouvelle version numérique de LA MEUSE VERVIERS

    Suivez ce lien pour découvrir la nouvelle version numérique de "LA MEUSE VERVIERS".

  • Hombourg accuse trois secondes d’inattention

    « Si on ne prend que le football en compte, j’ai passé un bon dimanche après-midi », clame Chritian Fitschy, Capture d’écran 2016-11-30 à 08.08.19.pngl’entraîneur d’Hombourg. Pourtant, son équipe s’est inclinée à Fize, 1-0. « On a manqué de réussite. Fize marque sur une de ses seules occasions alors que nous avons accroché le piquet à plu- sieurs reprises. Ils ont bien joué le coup, car on a été inattentif trois secondes. » Pourtant, si le coach semble apaisé aujourd’hui, ce fut moins le cas dimanche. La faute au corps arbitral. « Que ce soit bien clair, nous n’avons pas perdu à cause de l’arbitre, nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-même, mais il y a eu des décisions surpre- nantes. Le match était engagé, mais dans l’ensemble, très correct. Pourtant, je pense qu’il y a eu une dizaine de cartons distribués. Notamment la carte rouge de Dehon qui ne fait absolument rien du tout. Mais aussi notre but annulé pour un hors-jeu inexistant… Au final, l’arbitrage a énervé tout le monde. »

     

    Lire la suite

  • Les résultats des 4 matchs de ce dimanche: un seul point récolté

    P1

    Fize - Hombourg: 1 - 0

    P3C

    Minerois B - Hombourg B: 3 - 1

    P3D

    Trois Frontières - Oudler : 0 - 5

    P4D

    Trois Frontières B - Charneux B : 0 - 0

  • Christian Fitschy pas content de l’arbitrage

    Hombourg pas payé de ses efforts

    Capture d’écran 2016-11-28 à 10.07.38.pngLe moins qu’on puisse dire, c’est que les choses n’auront pas été faciles pour les Fi- zois. Au terme d’un match rendu très dur par les joueurs, ils n’auront su émerger que grâce à une tête victorieuse de Sébastien Grégoire peu avant la mi-temps. Pour le reste, ce match n’aura eu que très peu de relief. Fize continue donc sa belle série (19/21) et ravit la quatrième place à ses voisins de Wanze/Bas-Oha. De quoi ré- jouir son entraîneur. « Mes joueurs avaient à cœur de récupérer leur mauvais match de l’aller et contre une équipe qui joue très haut, il fallait être bien positionnés. On n’a pas créé beaucoup d’occasions, mais on a su être efficace devant le but et dans les duels. »

    Avant de parler de sa belle série. « On a le groupe pour faire une telle série. Si mes joueurs y croient à fond, on peut faire une série de 30 matches sans défaite, j’en suis persuadé. Mais il faut y croire », terminait Antoine Battaglia.

    Du côté de Hombourg, l’entraîneur suspendu, Christian Fitschy, estimait que son équipe n’avait pas été payée de ses efforts et remettait en cause la bonne volonté de l’arbitre. « Si vous me demandez le nom des trois hommes du match, je vous répondrai qu’il s’agit de l’arbitre et de ses deux assistants. » Et de continuer. « Mes joueurs n’ont pas démérité. Sur ce terrain indigne de la P1, on a essayé de produire du football en deuxième mi-temps. On savait qu’on jouait contre un des ténors de la série et je pense qu’on les a mis en difficulté. Il va falloir se remettre au travail, car notre programme est très lourd. » 

    JULIEN BLAVIER dans LA MEUSE VERVIERS du 28 novembre 2016

    Lire la suite

  • Décès de Monsieur Roger FLAS, époux de Madame Carine SCHYNS

    Capture d’écran 2016-11-27 à 07.49.39.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Roger FLAS, époux de Madame Carine SCHYNS, né à Gemmenich le 18 mai 1950 et décédé à Liège le 26 novembre 2016 à l'âge de 66 ans.

    Le défunt repose à la Chapelle Ardente de la maison de repos et de soins Saint-Joseph de Moresnet (Salon Indigo).

    La liturgie des funérailles sera célébrée en l'église Saint-Hubert de Gemmenich le jeudi 1 décembre à 10 heures 30.

  • Décès de Monsieur Joseph TAETER, veuf de Madame Marle-Louise SCHYNS

    La famille annonce le IMG_2051.PNGdécès de Monsieur Joseph TAETER, veuf de Madame Marle-Louise SCHYNS, né à Aubin-Neuchâteau le 15 janvier 1927 et décédé le 26 novembre 2016 à Visé.

    La liturgie des funérailles, suivie de l‘inhumation au cimetière paroissial, sera célébrée en l'église St-Brice à Hombourg le mercredi 30 novembre 2016 à 10h30.

    Une veillée de prière se tiendra mardi 29 novembre 2016 à 19h.30 en l'église de Hombourg.

    Le défunt repose au funéranum DEDEE, rue de Bemeau, 53 à Visé où les visites sont souhaitées le dimanche 27 novembre de 10 à 12 H. Lundi 28 et mardi 29 novembre 2016 de 17 à 19 heures.

    Faire-part.

  • Les matchs du week-end.

    P1

    Fize - Hombourg

    P3C

    Minerois B - Hombourg B (dimanche à 15 heures; les autres matches sont prévus dimanche à 14 h.30)

    P3D

    Trois Frontières - Oudler

    P4D

    Trois Frontières B - Charneux B

  • Halte aux braquages!

     

    La zone de police du Pays de Herve lutte activement contre les vols à mains armées, davantage encore en cette période de fin d'année. Des patrouilles veillent au grain, alors que les commerçants peuvent bénéficier d'une formation gratuite pour faire face à des braqueurs le cas échéant. Une formation dispensée à l'adresse du personnel par la cellule prévention de la zone de police. 

    La saison est propice aux vols à mains armées, à l'approche des fêtes de fin d'année. Les journées raccourcissent, et c'est souvent le moment privilégié pour les braqueurs pour commettre leurs méfaits. Conséquence, les patrouilles s'intensifient aux alentours des grandes surfaces dans la zone de police du Pays de Herve. "Aujourd'hui, nous avons trois équipes qui tournent avec la mission prioritaire de cibler les grandes surfaces" explique Frédéric Simon, Inspecteur principal."(...) Cependant, on ne va pas se limiter uniquement aux grandes surfaces, nous allons également montrer une présence accrue des policiers sur le terrain, notamment en effectuant des contrôles statiques".

    Si le nombre de vols à mains armées est en constante diminution dans la zone, le risque zéro n'existe pas. Il faut, dans ce cas, pouvoir réagir au mieux quand un voleur, armé, braque un magasin. Ici, à l'Intermarché, le personnel est à présent formé pour faire face à une telle situation. "On suit la formation une fois par an" nous dit Gaëtan Otter, Responsable du magasin."Toutes les années, on fait une mise à niveau. Nous rappelons à tous les membres du personnel comment bien procéder à l'entrée de l'hiver, quand il fait noir le matin et en fin de journée. Nous espérons tous que cela ne nous arrive pas mais on ne sait jamais. Si malheureusement cela devait nous arriver, nous pourrions réagir de la bonne manière".

    La cellule prévention de la zone Pays de Herve a déjà donné plus d'une centaine de formations pratiques dans les grands magasins, mais aussi les plus petits, sur le territoire de la zone. Une formation gratuite qui peut se révéler utile en cas de mauvaises rencontres.

    (O.T. - M.L. pour TÉLÉVESDRE)

  • Fize ne prendra plus le HC Hombourg de haut

    L’Atlétic, lors de son tout premier match en P1, avait fait sensation en prenant la mesure (2-1) de la J.S. Fizoise. De- main, ce sera autre chose car l’équipe de l’entité de Villers-le-Bouillet, tourne à merveille mais Fize et ses infrastructures ne sont pas du tout inconnues pour Hombourg. « Nous avions été là-bas, l’an passé en coupe de Belgique », signalait Christian Fistchy. « On y avait fait 1-1, puis éliminé aux tirs au but. C’est particulier, mais on y va avec le même mot d’ordre que pour toute autre rencontre : se donner à fond, jouer avec nos armes, rester organisé, ne rien lâcher. » Et le coach de conclure sur son adversaire : « C’est une équipe de qualité, qui je pense nous avait pris un peu de haut àl’aller, mais je pense qu’ils ont retenu la leçon. Fize est une équipe très forte. »

    Le coach hombourgeois a effectué un team building mardi avec son groupe qui est allé se détendre dans un centre aquatique sur la route d’Henri Chapelle !

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2016

    Lire la suite

  • Une grue pour abattre les arbres

    Créée au milieu de l’été, la société welkenraedtoise East Belgium Woodships s’est spécialisée dans l’abattage mécanisé des arbres. Mais pas n’importe comment. Un abattage rapide, sécurisé et de qualité. « Nous avons aménagé une grue pour parvenir à un abattage spé- cifique. Cette grue est équipée de “pinces” qui permettent de tenir l’arbre alors qu’une cisaille hydraulique s’occupe de couper le tronc », explique Benoit Schmetz, le gérant de l’entreprise. Un tel procédé permet un abattage totalement maîtrisé et a l’avantage de gagner du temps lors de la coupe.

    Capture d’écran 2016-11-25 à 08.33.56.png

    Capture d’écran 2016-11-25 à 08.34.29.png

    Et c’est exactement cela qui a plu à la commune de Plombières. « On a de la végétation partout dans des endroits très dangereux. Il faut souvent faire appel à des techniques spéciales avec un coût élevé. Avec ce procédé, le coût est certainement élevé aussi mais, au moins, on gagne en sécurité et en temps car on ne doit pas bloquer les rues très longtemps », explique Joseph Austen, échevin de l’urbanisme à Plombières.

    « On a régulièrement des pro- blèmes d’entretien et d’abattage. C’est intéressant de voir ce qu’on pourrait changer et pourquoi pas l’appliquer dans les réseaux communaux. » Plusieurs communes comme Aubel ou Lontzen étaient présentes hier à une démonstration. Le SPW (Service Public de Wallonie) a aussi montré son intérêt. 

    MARYSE BAGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 25 novembre 2016 et TELEVESDRE.