Challenge Provincial : les Herviens maîtres chez eux

CROSS-COUNTRY - CHARNEUX

Après Stavelot, Spa, Flémalle, La Calamine et Huy, le Challenge Provincial de cross faisait escale, dimanche après-midi, au terrain de football de Charneux. C’est dans une joyeuse effervescence que se disputait la douzaine d’épreuves au programme. Même la météo s’était mise au diapason en proposant des conditions typiquement hiver- nales à ces passionnés de labourés. À savoir, une véritable purée de pois qui ne découragea pas bon nombre de spectateurs de rallier également les très fonctionnelles infrastructures herviennes. Et dire que les organisateurs avaient modifié, l’an passé, le tracé pour offrir plus de visibilité au public. Pas de chance : hier, on n’y voyait pas à dix mètres !

La course-reine réunissait l’ensemble des favoris. Manifestement, les sociétaires du club « herbager » avaient décidé de se mettre en exergue sur leurs terres. À peine au 2e tour, on retrouvait ainsi quatre athlètes du cru parmi les huit échappés. Lors de la boucle suivante, Vincent Castermans creusait un petit écart tandis que Julien Dethier ne s’en laissait pas compter. Le final était à couper le souffle avec l’omniprésent Castermans toujours au commandement, mais ne pouvant empêcher Olivier Remacle de revenir sur ses talons. L’Aubelois échouait cependant d’un fifrelin. Au grand soulagement du vainqueur : « J’avais déjà gagné cette saison à La Calamine. En arrivant ici, je n’avais pas d’ambition particulière même si on ne s’aligne jamais pour perdre. » Le triathlète spadois, Joakim Territo, complétait le top 3 chez les seniors.

Deux régionaux montaient sur le podium des vétérans. Si le Liégeois Charlier se montrait le plus rapide, il devait surveiller de fort près Gaël Dethier (RCA Spa) et Philippe Devel (Hautes Fagnes). D’où cette confidence du Bobelin : « Si je ne perds pas une de mes chaussures dès le départ, tout était possible… » Bref, il y aura de la revanche dans l’air, d’ici deux semaines, à Hannut. 

MICHEL CHRISTIANE dans LA MEUSE VERVIERS du 9 janvier 2017

Les commentaires sont fermés.