• Décès de Monsieur Léon SIMONS, époux de Madame Alice HOUBBEN

    Capture d’écran 2017-04-30 à 20.26.38.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Léon SIMONS, époux de Madame Alice HOUBBEN, Membre d’Honneur de la Royale Harmonie Sainte-Cécile de Montzen, Chantre à la chorale des Amis Réunis de Montzen, Membre de la Société Saint-Joseph de Montzen, né le 12 mai 1937 et décédé le 29 avril 2017 à Verviers.

    La liturgie des funérailles sera célébrée en l’église Saint-Etienne de Montzen, le JEUDI 4 MAI 2017 A 10 H 30.

    La crémation, suivie de l’inhumation de l’urne au cimetière de Montzen, aura lieu dans l’intimité familiale.

    La veillée de prières aura lieu en l’église paroissiale de Montzen le mercredi 3 mai 2017 à 19 h.

    Le défunt repose au funérarium Hausman, rue de l’Ecole 5lb à Welkenraedt, (parking dans la cour à côté de la Croix-Rouge) où la famille sera présente le lundi 1er et le mardi 2 mai 2017 de 17 à 19 h et le mercredi 3 mai 2017 de 17 à 18 h 30.

  • Le calvaire de Moresnet-Chapelle, une histoire à découvrir

    Dimanche 14 mai : à 14 h00 Moresnet Chapelle

    Par André Moureau et Joseph Jacob

    Les Pères franciscains d'Aix-la-Chapelle s'installent à Moresnet vers 1875 et prennent en charge les pèlerinages à Notre-Dame du Petit Chêne. Chaque station du Chemin de Croix (début 20e siècle) possède ses caractéristiques propres dans un merveilleux écrin floral et de verdure parfaitement mis en valeur à cette époque de l'année.

    Pour tout renseignement : 087.67.55.62 (André Moureau) 

    PAF : membres : gratuit; non-membres : 2 €

  • Hombourg ne fera pas le moindre cadeau

    Vainqueur (1-2) au match aller, Hombourg pourra-t-il récidiver ce dimanche lors de la venue de Minerois ? En tous les cas, la lanterne rouge n’a aucunement l’intention de faire le moindre cadeau à son hôte, même si le noyau s’effrite toujours autant du côté de l’Athlétic. En face, Tony Niro ne sait plus trop bien à quel saint se vouer, tant lui aussi déplore des absents. Si bien qu’actuellement, il n’a plus que 13 gars dont 2 gardiens pour aller chez les « Oranje ». Le Hervien a lancé un appel à la direction de son club : « Notre P3 joue aussi sa peau dans sa série et je ne sais pas trop bien qui pourra venir avec nous demain car il me faut plus qu’un joueur de champ sur le banc… J’ai demandé à Joseph Gaillard de trancher et je verrai bien quoi dans le courant de la journée. Je ne vous cache pas que j’ai pris mon téléphone et j’ai appelé Omer Onder mais il m’a signalé qu’il lui était impossible de revenir car il se trouvait aux Pays-Bas… »

    En face, Christian Fistchy, qui fut l’adjoint de Tony Niro durant 2 saisons à Spa, signalait aussi : « J’ai toujours des soucis de sélection et je ne sais pas si je vais pouvoir compter sur mes 2 juniors (Rompen et Reinartz) car ils doivent jouer avec leur équipe en tour final. Ceci dit, que les choses soient claires, Hombourg n’a pas l’intention de faire le moindre cadeau à La Minerie. On termine un cycle de 3 ans et on veut essayer de le faire en beauté. Maintenant, on joue aussi avec nos armes, mais sans être méchant, si une équipe qui joue sa survie en P1 n’est pas capable de battre Hombourg, alors… Hombourg ne lâchera rien. » Surtout que l’Athlétic reste tout de même sur 2 matches sans défaite (nuls face à Amay et surtout à Visé). Du côté de Minerois, Niro reste serein : « Ce sera très difficile demain, mais on doit revenir avec les 3 points. Seulement, nous n’avons pas notre sort entre les mains… »

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 29 avril 2017

    Lire la suite

  • Seuls Stockay, Xhoffraix et Hombourg sont tranquilles alors qu’Aubel pourrait être le cocu de la pièce

    Scénario à la Hitchcock dans cette dernière journée de championnat où on va lutter pour la 2e place, le tour final, et fatalement le sauvetage mais tout pourrait être chamboulé avec l’affaire Merlina qui est toujours en cours…

    C’est la quille, la 30e journée du championnat de la Ferodo One League et il y a 4 certitudes ! Un : Stockay est champion, quoi qu’il arrive avec l’affaire Merlina. Deux : Hombourg reprend, malheureusement, l’ascenseur vers la P2. Trois : Dison et Visé participeront, à coup sûr, au tour final pour rejoindre la D3ACFF. Et quatre : Xhoffraix (tout comme Stockay et Hombourg), n’aura plus rien à jouer dans cette dernière journée. Mais, ce n’est pas pour cela que les hommes de Robin Demarteau dérouleront le tapis rouge pour Dison qui devra tout faire pour conserver sa 2e place, certes, honorifique. Visé, qui se déplacera à Stockay, essayera de la lui ravir (NDLR : mais Dison a une victoire de plus).

    Les protégés de Tony Niro, en déplacement demain à Hombourg, déjà condamné, doivent absolument gagner et attendre les résultats de Weywertz (à Beaufays) et d’Aubel (contre Fize) pour se faire une idée… Actuel-lement, il n’y a que 2 descendants directs et un barragiste (pour l’instant Weywertz). Mais la vérité du classement d’aujourd’hui ne sera plus celle de dimanche soir et encore moins celle qui pourrait apparaître plus tard si jamais Minerois venait à gagner en évocation dans le courant du mois de mai…

    Hombourg aura un statut d’arbitre dans cette lutte pour le sauvetage, mais la formation de Fitschy est fortement décimée, et cela, même si elle a réalisé un joli exploit dimanche dernier à Lixhe…

    D'un article de PATRICK GODARD à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 avril 2017.

  • Décès de Madame Marie-Thérèse BRAGARD, veuve de Monsieur Jean CRUTZEN

    Capture d’écran 2017-04-28 à 17.10.21.pngLa famille annonce le décès de Madame Marie-Thérèse BRAGARD, veuve de Monsieur Jean CRUTZEN, née à Thimister le 17 août 1929 et décédée à Verviers le 28 avril 2017.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Moresnet, sera célébrée en l’église Saint-Rémy de Moresnet, le MERCREDI 3 MAI 2017 A 10 H 30.

    La veillée d’adieu aura lieu en la même église le mardi 2 mai 2017 à 19 h 00.
    La défunte repose au salon «Indigo» de la Clinique Saint-Joseph de Moresnet, rue de la Clinique 24, où la famille sera présente le dimanche 30 avril, le lundi 1er et le mardi 2 mai 2017 de 16 h 30 à 18 h 30.

  • Grand prix de Franckfort

    Le GP de Francfort (1.UWT) offrira une opportunité aux meilleurs sprinteurs mondiaux (Kittel, Greipel, Sagan) de tester leur pointe de vitesse. Quelques Liégeois joueront les trouble-fête : Vliegen (BMC), Bille (Verandas Willems), Van Melsen (Wanty-Gobert), Habeaux, Pardini, Delfosse et Warnier (WB-Veranclassic).

  • Concert de gala à Montzen

    C’est dans le cadre de son 150e anniversaire que la Royale Harmonie Sainte-Cécile de Montzen organise, le samedi 29 avril prochain, un concert de gala hors du commun.

    En première partie, deux jeunes talents, issus des rangs de l’harmonie et qui mènent maintenant une carrière musicale internationale, se réuniront lors de ce double récital pour proposer un programme inoubliable et haut en couleurs.  Jean Xhonneux, tubiste au Brussels Philharmonic, et son frère, Pierre Xhonneux, clarinettiste depuis  deux ans au sein du prestigieux  Oslo Philharmonic (Norvège), interpréteront des œuvres de Chopin, Schuman, Poulenc et Sarasate.  Ils seront accompagnés au piano par Mathias Lecomte.

    L’ensemble Euregio Saxophone Orchestra prendra le relais pour la deuxième partie de la soirée.  Créé en 2014 en l’honneur du 200e anniversaire de la naissance d’Adolphe Sax, cet orchestre particulier, unique en son genre, réunit quelque 50 saxophonistes enthousiastes de l’Euregio Meuse-Rhin (Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg) et parmi lesquels figurent des musiciens de la Royale Harmonie Ste-Cécile !

  • 160 km de randonnée pour découvrir le Pays de Herve

    Avis aux amateurs de balades en plein air, l’ASBL Les Sentiers de Grande Randonnée vient de sortir un nouveau topoguide. 160 km de randonnée sont proposés passant par des villages comme Aubel, Herve ou encore Dison. C’est un tour complet de notre région qui est à présent disponible.

  • Le préavis de grève est suspendu

    Ce mercredi un comité de négociation s’est tenu à Bruxelles et rassemblait le chef de corps de la zone de police du Pays de Herve, les autorités politiques compétentes et le SNPS. L’objectif étant de lever le préavis de grève déposé par le syndicat.

    Les négociations semblent avoir été fructueuses puisque le SNPS a suspendu son préavis de grève. « Nous sommes arrivés à un compromis. Nous suspendons notre préavis de grève jusqu’à ce jeudi au comité de concertation de base qui se tient à 15h et où l’on actera le compromis qui a été décidé ce mercredi », indique Fabrice Discry du SNPS.

    Finalement, le syndicat accepte l’engagement par détachement d’un commissaire de police en plus et obtient l’engagement d’un inspecteur principal par détachement. Le SNPS, qui exigeait au départ l’engagement de deux inspecteurs principaux, a accepté ce compromis avec la promesse d’engagements d’inspecteurs principaux dans le futur. « Les autorités se sont engagées à respecter le cadre prévu pour les inspecteurs principaux d’ici 2019.

    À ce moment là il y aura eu des départs naturels de commissaires et des engagements d’inspecteurs principaux », explique Fabrice Discry qui prévient déjà « on va être très vigilant au respect de la concertation syndicale ». 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 avril 2017

  • FOOTBALL – PROVINCIALE 3C: Quel suspense en bas de tableau !

    Cinq équipes encore concernées par la descente

    En s’imposant à Olne, Fléron a réalisé un grand pas vers le titre en P3C. En bas de tableau, la situation est plus indécise. Cinq équipes n’ont pas encore assuré leur maintien. Pour l’instant, impossible de mentionner formellement le nombre de descendants. Certains clubs pourraient ainsi être fixés sur leur sort… dans plus d’un mois !

    La situation n’a jamais été aussi complexe en bas de tableau. Cinq clubs sont actuellement dans un mouchoir de poche à 90 minutes du coup de sifflet final du championnat en P3C. Avec 22 unités, Hombourg ferme la marche. Mais les protégés de Gregory Degotte ne possèdent que deux petits points de retard sur Houtain, 13e. Même Blegny (12e avec 27 unités au compteur), n’est mathématiquement pas encore sauvé !

    « Pour moi, il y aurait un descendant et un barragiste », énonce le coach hervien Cédric Garsou. « Eh bien, selon mes informations, il y aurait deux équipes qui chuteraient directement en P4 et un barragiste », ajoute Degotte. « Quant à moi, je dois vous avouer que je découvre de nouveaux règlements, critères et conditions au jour le jour. Mais nous sommes partis sur le fait qu’il y aurait un descendant et un barragiste », affirme pour sa part Francesco Dell’Aquilla, le coach de Minerois B.

    Lire la suite