• Comment rester bien dans son assiette ? Atelier pain au levain - mercredi 14 juin

    Le Plan de Cohésion Sociale de la Commune de Plombières, en collaboration avec Li Cramignon (asbl De Bouche à Oreille) ont le plaisir de vous inviter à un nouvel atelier du cycle relatif à la santé.
    Un atelier petit déjeuner sain a déjà eu lieu lors de la première séance.
    Pour rappel, les objectifs de ces ateliers sont de sensibiliser et mobiliser les citoyens autour de diverses thématiques visant à promouvoir l’adoption de nouvelles habitudes plus saines et durables tant pour notre corps que pour l’environnement.
    Les ateliers ont lieu à l’ancienne maison communale de Montzen, dans les infrastructures du Plan de cohésion sociale de 9h30 à 12h30.

    Inscription obligatoire.

    --
    Plan de Cohésion Sociale
    Commune de Plombières
    Charlier Julien
    Place Communale 7
    4850 Montzen
    087/33.96.64
    pcsplombieres@gmail.com

  • Pourquoi René Ernst a renoncé à Hombourg

    L’annonce de l’arrivée de René Ernst en qualité de T2 à Aubel a de quoi surprendre dans la mesure où l’Aubelois avait décidé, il y a trois mois, de renoncer à son poste de T1 à Hombourg... Le principal intéressé, qui coachait Dison B cette saison et souhaitait à la base prendre une année sabbatique en tant que coach, nous explique les raisons de ce retour plus rapide que prévu au foot.

    Expliquez-nous comment vous avez finalement abouti à Aubel en tant que T2 de Michel Remacle...

    J’ai fait mes classes à Aubel durant une dizaine d’années comme joueur et cela s’est décidé il n’y a pas longtemps. À la base, j’avais dit que je souhaitais prendre une année sabbatique en tant qu’entraîneur. Et c’est le cas, car je ne serai pas le T1 d’Aubel.

    Il n’empêche, c’est une décision qui peut surprendre dans la mesure où vous aviez renoncé à votre poste d’entraîneur à Hombourg pour la saison 2017-2018 il y a trois mois...

    Je sais que cela va étonner pas mal de personnes. Mais en étant T2, j’ai beaucoup moins de contraintes au niveau des présences et je serai là quand ce sera possible. Si de temps en temps, j’ai des activités en famille ou avec des amis, je pourrai louper un entraînement ou ne pas être présent un week-end. Je serai moins tenu quand j’aurai quelque chose et il est possible que je ne sois pas là pour la première semaine de reprise. Tout ça, en tant que T1, c’est compliqué. Reste que la réflexion a été longue car j’avais dit que je ne tenais plus à être au bord des terrains. Mais ce n’est plus la même approche. Le foot commençait déjà à vous manquer tant que ça ? Je savais en disant que j’allais arrêter que cela allait me manquer. Finalement, ce sera reparti dès la saison prochaine.

    Le passage de T1, que vous étiez cette saison à Dison B, à T2, comme ce sera le cas à Aubel, ne risque-t-il pas d’être complexe ?

    Michel Remacle est un ami, on se connaît depuis pas mal d’années et je n’aurais pas accepté ce rôle de T2 avec n’importe qui ni n’importe où. Aubel, c’est à trois minutes de mon domicile à Thimister, mon fils et ma fille y jouent. Tout cela a fait que...

    Comment envisagez-vous votre nouveau rôle ?

    En étant T2, les décisions reviennent à quelqu’un d’autre, ce ne sera plus un casse-tête pour moi. Je voulais sortir de tout cela. Et puis, en ayant côtoyé des entraîneurs comme Jean-Michel Ummels et Stéphane Huet à Dison, je vais pouvoir apporter mon expérience, mais en n’étant pas le décideur. Il y aura un certain relâchement, même si j’aurai mon mot à dire ; je donnerai mon avis.

    Est-ce à dire que ce rôle de décideur vous pesait ?

    Non, cela ne me pesait pas, mais quand on décide de ne plus coacher, ce n’est pas pour recommencer comme T1. J’ai pourtant eu des propositions, mais je ne les ai pas acceptées, par respect pour Hombourg et parce que c’était mon choix.

    Ne pensez-vous pas que cette décision de rejoindre Aubel pourrait être mal perçue à Hombourg ?

    Je sais que ça pourrait être le cas, mais je ne passe pas T1 à Aubel ! Je pense ne rien faire de mal. Je n’ai pas dit non à Hombourg en pensant déjà à Aubel. Les semaines ont passé et les situations ont évolué. Je ne pense pas trahir Hombourg et le club est depuis lors passé à autre chose.

    N’avez-vous pas de regret de ne pas aller à Hombourg ?

    Je ne peux pas en avoir car c’était mon choix à ce moment-là et cela avait été mûrement réfléchi.

    Est-il possible que vous rechaussiez à nouveau les crampons comme cela a été le cas avec Dison B cette saison ?
    Ce n’est pas le but du tout. J’ai 43 ans et il y a assez de jeunes et de talent à Aubel pour que je n’entre plus en ligne de compte.

    Finalement, être T1, est-ce terminé pour de bon ?

    Cela pourrait être un objectif plus tard et il est possible que je suive les cours d’entraîneur. En attendant, ce sera une première pour moi en tant que T2.

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 30 mai 2017

  • Crémer et Gauniaux outsiders

    Comme à Mettet lors de la manche d’ouverture, Cédric Crémer a dû se contenter de la 2e place lors de l’Enduro de Rocroi disputé hier. Après avoir subi la loi de Cédric Mélotte à Mettet, le pilote de Plombières échoue à 7 secondes de Jean-François Goblet de l’autre côté de la frontière. Il préserve toutefois sa 2e place pour une toute petite seconde face à... Mélotte. De son côté, Kévin Gauniaux, toujours perturbé par des soucis physiques, termine 4e, soit le même classement qu’à Mettet. Des résultats qui figent la hiérarchie du Championnat de Belgique Enduro. 

  • Van Melsen de retour

    Kevin Van Melsen a retrouvé ses sensations de baroudeur. Le Hombourgeois de Wanty-Groupe Gobert a intégré l’échappée samedi sur la 4e étape du Tour des Fjords (2.1, 24-28/05) avant de rééditer la performance ce dimanche, pour décrocher la 11e place de la dernière étape.

  • Décès de Madame Julienne Wintgens, veuve de Monsieur Joseph Laschet

    IMG_2184.PNGLa famille Annonce le décès dans sa 90ème année de Madame Julienne ("Julche") Wintgens, veuve de Monsieur Joseph Laschet.

    Née le 4 octobre 1927 à Neu-Moresnet , elle décédée ce samedi 27 mai à la Maison Régina à Moresnet-Chapelle

    Les visites ont lieu à la Maison Régina à Moresnet-Chapelle ces dimanche 28, lundi 29 et mardi 30 mai de 17h à 18h30

    La veillée d'adieu aura lieu à l'église paroissiale de Hombourg le mardi 30 mai à 19h

    La messe des funérailles suivi de l'inhumation au cimetière de Hombourg aura lieu à l'église de Hombourg le mercredi 31 mai à 10h30

  • Ibrahim Gunduz à Hombourg

    Hombourg poursuit son recrutement avec la signature d’Ibrahim Gunduz, un attaquant de 20 ans qui provient des Espoirs de La Calamine. 

  • Memorial Day ce samedi à 16h

    Ce samedi, tous les cimetières américains du monde organisent le Memorial Day, en mémoire des soldats US tombés durant la seconde guerre mondiale. Au cimetière d’Henri-Chapelle, la cérémonie commencera à 16h. La route sera fermée entre 16 et 17h par mesure de sécurité. Les visiteurs devront donc impérativement venir tôt. Une autre Capture d’écran 2017-05-27 à 06.11.16.pngcérémonie se tiendra devant le monument aux morts d’Henri-Chapelle à 18h. 

    Afin d’honorer la mémoire de soldats américains tombés au combat lors de la seconde guerre mondiale, le Remember Museum 39-45 de Thimister-Clermont a organisé ce vendredi une action commémorative au cimetière américain de Henri-Chapelle. Des soldats belges et américains accompagnés de jeunes élèves de l’école communale de Thimister et de bénévoles ont planté 2.500 roses sur 2.500 tombes du cimetière. Une manière de ne pas oublier ceux qui ont donné leur vie pour notre liberté.

    Un article de Charles BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 mai 2017.

  • Décès de Madame Véronique GILESSEN, veuve de Monsieur Nicolas FRANSSEN

    La famille annonce le décès de Madame Véronique GILESSEN, veuve de Monsieur Nicolas FRANSSEN, née à Montzen Capture d’écran 2017-05-26 à 19.21.37.pngle 15 février 1921 et y décédée le 25 mai 2017.

    La défunte repose à la chapelle ardente de la résidence "Pannesheydt" où la famille recevra les visites samedi et dimanche de 17 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Montzen, sera célébrée en l'église Saint-Etienne à Montzen le lundi 29 mai 2017 à 10 heures 30.

    Faire-part.

  • Cédric Crémer a peaufiné

    Après un mois et demi de disette, le championnat de Belgique Enduro reprend ses droits ce week-end… en France. Juste de l’autre côté de la frontière, Rocroi accueille une fois de plus les protagonistes de la disci-pline. Avec un tracé qu’apprécie tout particulièrement Kévin Gauniaux. « Rocroi, c’est l’un des plus beaux circuits du championnat », sourit le Disonais. « Dommage que le mauvais temps y joue souvent les trouble-fête. Cela empêche de s’exprimer pleinement. Mais, visiblement, la météo est optimiste cette fois. Je me réjouis d’y être… »

    Si le ciel semble au beau fixe, qu’en est-il du pilote KTM qui a loupé le podium en fin d’épreuve lors de la dernière joute à Mettet ? « Physiquement, j’ai eu dur là-bas. De fortes douleurs aux avant-bras m’ont fait souffrir sur la fin. Les vieux démons d’une opération d’il y a 5 ans ont refait surface. J’y travaille, mais je ne serai pas encore à 100 % pour ce week-end. Mais le championnat est encore long. L’objectif sera de marquer le plus de points afin de ne pas me faire distancer par la concurrence… »

    Lire la suite

  • « Rock and Pop on the Kiosk »

    C’est avec un immense plaisir et un brin de fierté que les musiciens du Royal Cercle Musical Saint-Georges de Montzen lanceront la cinquième édition du « Rock and Pop on the Kiosk ».

    Cette année encore, c’est un véritable mini-festival qui vous sera offert (!) le dimanche 4 juin sur la place communale au centre du village dès 13 heures.

    Au menu : entrée en fanfare par le RCM Saint-Georges de Montzen dans une ambiance de concert apéritif.
    Ensuite, des musiques de soul, de rock et de pop changeront complètement la couleur de la musique.
    Aux manettes : Gary’s Lullabies, Flavia Costi et les Pinky Pig Killers (un groupe local!).
    Pour clôturer la soirée en effervescence, Amy Trio Project (cover d’Amy Winehouse) se chargera de faire vibrer le kiosque… et le public !

    Tout cela sans oublier le barbecue, les bières spéciales et un château gonflable pour les enfants.

    Rendez-vous au kiosque de Montzen le dimanche 4 juin !

    Les membres de l’harmonie « Saint-Georges » de Montzen.