Natif de Sippenaeken, le Père Scholtès a béni un mariage "People"

Week-end de rêve !

Hier, le couple NOÉMIE HAPPART ET CARRASCO s’est dit oui à l’église avant de recevoir ses invités dans un château à Grez-Doiceau.

Après s’être mariés civilement vendredi, à Grâce-Hollogne, en région liégeoise, l’ex-Miss Belgique Noémie Happart et son Diable rouge Yannick Carrasco poursuivent leur mariage de rêve, ce week-end, dans le Brabant wallon.

Vendredi matin, ils se sont dit oui à l’administration communale de Grâce-Hollogne. Elle, magnifique dans un ensemble tailleur pantalon blanc et lui avec un pantalon blanc et un blazer bleu ciel, ils avaient réuni leurs familles et quelques amis pour ce moment très personnel et important dans un mariage, avant de filer pour un repas au restaurant Riva, en bord de Meuse, à Liège.

Ce samedi, le mariage, estimé à 500.000 euros selon certaines sources, s’est poursuivi à Grez-Doiceau, dans le Capture d’écran 2017-06-25 à 11.37.36.pngBrabant wallon, où le couple a loué le château de Laurensart pour des festivités prévues sur deux jours. Une structure éphémère avait été installée durant la semaine pour contenir les invités et accueillir les nombreuses fleurs commandées pour l’occasion. En fin de matinée, accompagné par ses amis et ses proches, le couple s’est rendu à l’église Saint-Pierre d'Archennes, à quelques kilomètres du château. C’est le père Tommy Scholtès qui a procédé à la cérémonie. Le transport des invités a été effectué dans des mini-bus vintage. Sur place, un ensemble gospel a assuré l’ambiance. Si tout s’est magnifiquement bien déroulé durant la journée, on a quand même eu vent de quelques petits couacs comme l’oubli des grands-parents de la mariée à l’hôtel où ils avaient passé la nuit ou encore des bougies qui ont failli mettre le feu dans le château, à cause d’un contact avec les fleurs.

LE PLUS BEAU MOMENT D’UNE VIE

Mis à part ça, le couple poursuit donc son mariage de rêve. Hier soir, la grande soirée de mariage était prévue au Capture d’écran 2017-06-25 à 11.35.47.pngchâteau. On attendait bien évidemment les amis, les familles ainsi que des « collègues » du foot et des filles du monde des Miss, notamment des finalistes de Miss Belgique de l’année où Noémie a été sacrée Miss (2013). Il se murmurait aussi que Stromae était attendu au cours de la soirée.

Côté vêtements, après le pantalon vendredi, changement de style. Pour la belle, on parle d’une robe à 4.000 euros, dans un style sirène dont le bas se détacherait. Il se murmure en effet que les jeunes mariés devaient ouvrir le bal sur une salsa. Plus pratique donc avec une petite robe courte qu’avec une traîne.

Ce dimanche, après un dernier moment avec la famille et les proches, il sera temps de se quitter et de ne garder en tête que les bons moments de ce qui figure généralement parmi les plus beaux moments d’une vie. 

LAURENCE BRIQUET dans 7DIMANCHE du 25 juin 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel