Vincent Schnakers crée un barbecue-plancha design

Il vend des tracteurs, mais est aussi ferronnier à ses heures perdues et crée un barbecue-plancha design pour manger sainement et au feu de bois.

Gérant d’une entreprise agricole depuis l’âge de 21 ans, Vincent Schnackers a décidé d’élargir quelque peu ses activités. En effet, il a créé en mai dernier un prototype de barbecue/plancha assez innovant qui se veut plus écologique et meilleur pour la santé qu’un barbecue traditionnel. Le citoyen de Gemmenich en a déjà vendu quatre et espère développer ses ventes dans un futur proche.

Vincent Schnackers travaille dans la vente de tracteurs et machines agricoles. Il possède sa propre entreprise depuis plusieurs années et est installé depuis 2015 à Lontzen, où il emploie deux apprentis. Mais ce citoyen de Gemmenich, dans la commune de Plombières, possède d’autres cordes à son arc. Le 6 mai dernier, il a créé un prototype de barbecue-plancha novateur où l’on peut cuire de la nourriture pour une bonne dizaine de personnes à la fois. Faite uniquement en acier corten, cette installation design a été conçue pour ne pas se détériorer au fil des années. Une façon pour le Montzenois d’origine de diversifier ses activités. « Lors du dernier salon Batibouw, j’ai été interpellé par ce genre d’installation », dit Vincent Schnackers. « C’était vraiment très original. J’ai par la suite décidé de confectionner moi-même un prototype de barbecue-plancha. Je me suis chargé du design, de la mise en place… Ce prototype est maintenant dans mon jardin et il a déjà servi plusieurs fois. »

MOINS CANCÉRIGÈNE

Selon Vincent Schnackers, ce barbecue-plancha offre de multiples avantages. « La cuisson de la nourriture est bien meilleure pour la santé par rapport à un barbecue traditionnel », explique l’entrepreneur de 35 ans. « Mon épouse a assisté à une séance d’informations donnée par un nutritionniste il y a quelques mois et il a affirmé que ce type d’installation était moins cancérigène. » En effet, le système permet de tout cuire au feu de bois et non avec du Capture d’écran 2017-07-13 à 07.28.30.pngcharbon. Les graisses ne remontent donc pas dans les flammes et ne sont jamais en contact avec la viande. « Il n’y a pas d’hydrocarbure qui s’incorpore à la nourriture », ajoute-t-il.

Et notre interlocuteur d’énumérer les avantages de son prototype : « Il n’y a aussi qu’une seule sortie d’air pour les flammes avec une cheminée au centre. Cela permet aux flammes de ne pas se disperser partout dans l’air. Ce type de barbecue est bien plus écologique. Et puis la tôle de mon prototype est uniquement faite en acier. C’est bon pour nous car nous avons des particules de fer qui se collent à la viande. Ce qui est de nouveau un plus pour notre santé. Et au niveau purement culinaire, la viande, les légumes ou les patates sont bien plus tendres sur la plancha. Les premiers retours que j’ai eus sont assez positifs. »

1.180 € PIÈCE

S’il en possède un chez lui, Vincent Schnackers a déjà eu plusieurs commandes de particuliers ou d'entreprises de la région. Un véritable plus pour ce passionné de ferronnerie. « Je fonctionne à la demande. J’en ai actuellement vendu quatre  (NDLR : 1.180 euros TVAC) et je ne peux que m'en réjouir. J'espère que cela marchera et que je  pourrai en vendre beaucoup. Il faut compter en moyenne une journée et demie de travail pour en construite un (le poids est d'environ 80 kilos). Je fais cela pendant mes heures de travail et cela ne m‘empêche pas de continuer à gérer mon entreprise. Cette activité est clairement un plus pour moi.                                              

CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 13 juillet 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel