Feu vert pour rénover la salle de Montzen

On attendait le ministre René Collin, ce vendredi à Montzen. Mais, au vu de la situation politique et des négociations visant à former de nouveaux gouvernements dans le sud du pays, le ministre wallon de la Ruralité était retenu àCapture d’écran 2017-07-15 à 07.22.54.png Bruxelles. C’est donc son neveu et collaborateur au sein du cabinet, Jean-François Collin, qui a fait le déplacement pour confirmer la bonne nouvelle aux Plombimontois et particulièrement aux Montzenois.

La salle Culture et Loisirs, située rue de la Poste, sera bientôt rénovée pour devenir une maison rurale et polyvalente qui pourra accueillir les nombreuses associations de la commune mais aussi diverses activités de loisirs et de culture.

UNE SALLE ÉNERGIVORE

Le projet de rénovation de cette salle a vu le jour en 2015 dans le cadre de la Commission Locale de Développement Rural (CLDR). Cette salle, même si elle est régulièrement occupée ne correspond plus aux standards actuels. « Il faut bien reconnaître que cette salle n’est pas vraiment chaleureuse ni au goût du jour. De plus, elle est relativement énergivore », explique le bourgmestre Thierry Wimmer. Un dossier a donc été transmis à la Région wallonne dans le cadre de la politique de développement rural afin d’obtenir des subsides.

C’est désormais chose faite ! Comme l’a confirmé Jean-François Collin, collaborateur du ministre. La Région wallonne a accordé à la commune un subside de 827.978 euros soit plus de 61 % du montant des travaux qui s’élèvent à 1.355.956 euros.

AVEC UN PODIUM MOBILE

Le projet retenu sera légèrement plus volumineux que l’espace actuel et passera de 580 à 669 m2. Il pourra accueillir un maximum de 341 places assises et sera modulable grâce à la présence d’un podium mobile, qui permettra d’élargir la scène. Des cloisons permettront également de séparer le volume et des entrées séparées offriront un accès simultané aux deux salles ainsi constituées. Bref, une excellente nouvelle pour la vie associative et culturelle de la commune qui concrétise son troisième projet dans le cadre du Plan Communal de Développement Rural. « Dans le cadre de mon travail, en tant que responsable de la ruralité, je constate que la liste de projets rentrée par la commune de Plombières est impressionnante par rapport à certaines autres communes », plaisante Jean-François Collin. Outre la rénovation de cette salle, la commune a déjà obtenu des subsides dans le cadre de la construction de la maison de village de Sippenaeken ou encore pour le RAVeL.

Si la commune est particulièrement active en matière de développement rural, c’est en partie grâce à la CLDR. « On a lancé un nouveau PCDR pour une durée de 10 ans », ont fait savoir Thierry Wimmer et l’échevine Josiane Schmit. 

F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 15 juillet 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel