Olivier Remacle champion par la poste?

Polémique : il finit à égalité avec Bucci, est classé 2e mais pourrait recevoir sa médaille d’or par courrier


Olivier Remacle champion par la poste? : il finit à égalité avec Bucci, est classé 2e mais pourrait recevoir sa médaille d’or par courrier.
Les deux estiment avoir terminé ex-aequo et refusent la décision de la fédération alors qu’un de ses responsables stigmatise le comportement des deux trailers. C’est la dernière histoire belge en date... Dans le petit monde du trail, l’affaire prend des proportions insoupçonnées, via les réseaux sociaux. Pour mieux cerner les tenants et aboutissants de cette saga de fin d’été, un coup d’œil dans le rétroviseur n’a rien d’inutile.

Samedi se dispute les championnats de Belgique de la spécialité sur le très difficile parcours du « Trail du Hérou », à Nadrin. Sur le « 37 km », Etienne Van Gasse (le favori tubizois) est distancé par Olivier Remacle (Hombourg) et Nicola Bucci (Nalinnes). Ces deux-là s’entendent comme larrons en foire et décident, comme souvent, de passer la ligne d’arrivée main dans la main. Reste à savoir qui sera désigné champion de Belgique. Et c’est là qu’il y a de la friture sur la ligne... « Notre intention était bien évidemment d’être classés ex-aequo », observe d’emblée Remacle. IMG_2280.PNG« Mais, il parait une fois de plus évident, que l’esprit « trail » est diamétralement opposé à celui de l’athlétisme où la priorité absolue est donnée à la rivalité. Un des membres éminents de la fédé a jugé que Nicolas avait franchi la ligne avant moi. Mais, nous ne sommes pas d’accord. Et nous ne sommes pas les seuls car une dame faisant partie du jury a introduit un recours contre la sentence de son propre jury auprès de la fédération. Elle m’a laissé entendre que je pourrais bientôt recevoir ma médaille d’or par la poste. »


Roger Igo, le « Monsieur Trail » à la ligue francophone, donne sa version des faits. « Je suis d’abord très embêté car tant Olivier que Nicola sont de IMG_2281.PNGcharmants garçons. Sur le moment, l’organisateur local a préféré les déclarer tous les deux vainqueurs. Mais, sur le plan réglementaire, il ne faudrait pas oublier qu’il s’agit d’un championnat de Belgique officiel et qu’il ne peut y avoir qu’un seul titre attribué. Et, au vu de leurs chronos personnels, Bucci a été très légèrement plus vite que Remacle. » Le Waremmien ajoute encore : «Par ce genre d'agissement, le trail nuit à son image de marque et entache sa crédibilité. J’ai déjà recueilli la réaction d’autres athlètes choqués par ces comportements à répétition. J’irai même plus loin en me demandant s’ils ne seraient pas sanctionnés par la ligue néerlandophone en raison de leur manque d’esprit de compétition et de leur manque de volonté à battre l’adversaire. » Pas sûr qu’Olivier Remacle, ni Nicola Bucci partagent cette opinion. En attendant, l’ancien footballeur aubelois scrute après le facteur...
MICHEL CHRISTIANE dans LA MEUSE VERVIERS du 12 septembre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel