La ligne entre Hombourg et La Calamine avance

On avance bien pour les voies cyclables du réseau RAVeL, dans le prolongement de la ligne à Hombourg, entre la gare de ce village et La Calamine, aux portes de l’Allemagne. Trois tronçons étaient dans les cartons. On fait le topo zone par zone.

Premier tronçon : celui qui mène de la gare de Hombourg à la rue de Sippenaeken. On roulera sue une bande asphaltée d’une largeur de 2m50 ou on empruntera la zone de 1m50 en fines pierres, plus indiquée pour les cavaliers et les marcheurs. Ici, le coût du chantier s’élève à 147.881 euros. Ici, la fin du chantier est envisagée pour octobre 2017, explique François Leruth, du SPW. Dans cette partie, la réfection d’un ancien pont est en cours et d’ici un mois, on devrait en avoir fini, selon l’échevin plombimontois Austen.

Deuxième volet : l’aménagement du RAVeL de la ligne 38 entre la rue de la Station et la rue de Sippenaeken, à travers la gare de Hombourg. Ici, le début des travaux est planifié pour l’année prochaine.

Troisième élément : entre la rue de Sippenaeken et le lieu-dit Cheval Blanc, le long de la route régionale N608. Ici, c’est de l’asphalte sur 1,5 km environ. Un chantier d’un montant de 397.413 euros qui sera bientôt terminé. On pose les glissières de sécurité entre la piste cyclable et les deux bandes de circulation dévolues au reste du trafic, explique François Leruth, du SPW. Par contre, le traçage et la clôture sont déjà réalisés.

Un quatrième projet s’ajoute à ces trois premiers, qui relèvent du SPW. Pour ce dernier, le SPW s’associe avec la commune de Plombières (dans le cadre du PC-DR) pour aménager un pré-RA-VeL sur l’assiette de la ligne 38, entre le lieu-dit Cheval blanc (N608) et le centre de Plombières et le pré-RAVeL de la ligne 39, entre Plombières et La Calamine. Deux maillons importants pour avancer vers la Vennbahn, qui serpente vers le sud. 

Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 21 septembre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel