• Les matchs de ce dimanche à 15 heures

    P2C

    Hombourg - Welkenraedt

    P3D

    Trois Frontières A - Stavelot B

    P4D

    Hombourg B - Trois Frontières B

  • Décès de Monsieur Jean HAMES, compagnon de Madame Marie VANHOUTTEM

    Capture d’écran 2017-09-30 à 10.48.01.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Jean HAMES, compagnon de Madame Marie VANHOUTTEM, né le 24 novembre 1925 et décédé le 29 septembre 2017.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Gemmenich, sera célébrée en l'église Saint-Hubert de Gemmenich le mardi 3 octobre 2017 à 10h30.

    Le défunt repose au salon «Garance» de la Clinique Saint-Joseph de Moresnet où la famille recevra les visites les samedi 30 septembre, dimanche 1er octobre et lundi 2 octobre 2017 de 16h30 à 18h30.

  • Décès de Monsieur Sébastien GENERET, époux de Madame Jennifer MATHONET

    IMG_2314.JPGLa famille annonce le décès de Monsieur Sébastien GENERET, époux de Madame Jennifer MATHONET, né le 6 août 1981 à Verviers décédé le 28 septembre 2017 à Moresnet

    La liturgie des funérailles sera célébrée en l’église Notre-Dame de l’Assomption de Plombières le lundi 2 octobre 2017 à 10h30.

    La crémation aura lieu dans l’intimité familiale
    La veillée d’adieu aura lieu en la même église le dimanche 1er octobre 2017 à 19h.
    Le défunt repose au salon Indigo de la Clinique de Moresnet où les visites auront lieu le samedi 30 septembre 2017 de 17h à 19h et le dimanche 1er octobre 2017 de 16h30 à 18h30.

  • Fête d'automne au Centre de soins Saint-Joseph

    Le Centre de soins Saint-Joseph de Moresnet organise, le dimanche 1er octobre, sa troisième fête d’automne au profit de l’unité de soins palliatifs et des comités de loisirs des résidents de la MRS, suivant le même concept que l'an passé: marché du terroir et des artisans. Et avec, en prime cette année, 4 concerts gratuits.

  • Omloop Eurometropool van de Westhoek

    Vallée (Fortuneo-Oscaro), Van Melsen (Wanty-Groupe Gobert), Stassen, Pardini (WB-Veranclassic), Pons (Leopard), Palm (Ago) et le PCW sont annoncés au départ de l’Omloop Eurometropool van de Westhoek samedi. Vallée, Van Melsen, Pardini, Stassen, Palm et le PCW devraient aussi disputer le Tour de l’Eurométropole dimanche à Tournai.

    Loïc Vliegen ne sera finalement pas à l’Eurométropole Tour. Le Hervien de 23 ans est annoncé dans la sélection de BMC pour le 100ème Giro dell’Emilia disputé ce samedi autour de Bologne (Italie).

  • Georges Leekens supporte Muytjens

    Condamné à rouler seul il y a quelques semaines pour cause d’absence de Kurt Dujardyn, Olivier Muytjens a retrouvé son comparse à l’occasion de la 7e manche VLN. « Les essais furent mitigés et notre position sur la grille de départ, la 7e, loin d’être idéale », commente le pilote de Moresnet. C’est donc de cette 7e place en GT4 sur la grille que Kurt Dujardyn prenait le départ. Après un relais sans dommage, Speed Oli prenait le volant de la Porsche du team frontalier. « J’ai effectué une belle remontée jusqu’à la 2e place », poursuit Oli. « Mais après 3 heures et demi de course, l’épreuve fut arrêtée par dra- peau rouge à cause d’un énorme crash. Un fait de course malheureux qui aura eu comme conséquence que le classement fut entériné sur le tour précédent celui de l’accident. J’occupais alors la 4e place… »

    Un élément externe qui n’aura cependant pas d’incidence sur le classement du championnat. Alors qu’il reste 3 manches à disputer, Olivier Muytjens occupe toujours la 2e place dans la hiérarchie VLN. Une performance appréciée par… Georges Leekens. L’ancien sélectionneur des Diables Rouges, présent au circuit du Nürburgring le week-end dernier, a rendu une visite bien sympathique dans les paddocks de nos compatriotes. « Il avait l’air impressionné par la discipline », sourit Speed Oli qui, en fonction des conditions extérieures à la compétition, a plus que limité les dégâts au Ring… 

    ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 28 septembre 2017

     

  • Apparition du Rugby Club East Belgium

    Une fois n’est pas coutume, l’occasion nous est donnée d’effectuer une revue des troupes régionales en « Ovalie ». À l’ombre du stade Lechat, les sociétaires malmédiens des Hautes Fagnes connaissent de réelles difficultés au démarrage en 1ère Régionale : 0 sur 2 dont un retentissant 34-0 encaissé, voici quelques jours, au Standard. Ce week-end, les Fagnards tenteront d’enfin débloquer le compteur au détriment des Hennuyers de Saint-Ghislain.

    Il n’en demeure pas moins que l’information de ce tout début de saison est constituée par l’apparition du Rugby Club East Belgium. Cédric Moerman, le joueur-entraineur du cru, en explique la genèse : « A la frontière allemande, existait déjà le club d’Eupen/Kelmis. Ce qui était assez restrictif car notre intention est de ratisser le plus large possible sur le plan du recrutement au niveau régional. C’est ainsi que nous comptons également bon nombre d’éléments francophones en provenance de Baelen, Dolhain, Plombières et Henri-Chapelle. Nous ne sommes donc plus l’équipe d’une ou deux localités germanophones, mais une formation représentative de l’ensemble d’une une véritable zone géographique. À savoir, celle de l’est de notre pays. Nous évoluons pour l’instant en Régionale 3 qui est d’ailleurs la division la plus basse, mais nous ne désespérons pas de monter dès cette année peut-être. Pour ce faire, nous pouvons compter sur des joueurs expérimentés et sur des espoirs ne demandant qu’à progresser. » Quant au secrétaire, il ajoute : « Nous avons également créé une école de jeunes allant de 11 à 17 ans. Ces adolescents ne disputent pas encore de compétitions officielles, mais se débrouillent de mieux en mieux au fil des entraînements. Ceux qui seraient intéressés peuvent me contacter au 0498/83.68.23. »

    En championnat, les protégés de Moerman sont toujours invaincus après deux journées : 19-13 face à Ciney et 19-73, à Saint-Ghislain B. Dès dimanche après-midi (13 h), ils tenteront la « passe de trois » aux dépens de Rugby-sur-Heure. Une confrontation qui se disputera sur le terrain du KSC Lontzen. « La cohabitation avec les footballeurs locaux se passe relativement bien », poursuit notre interlocuteur, « Mais, il est évident qu’à plus ou moins long terme, nous rêvons d’évoluer dans nos propres installations. » Voilà qui traduit à merveille la volonté des responsables du Rugby Club East Belgium d’aller toujours de l’avant. 

    MICHEL CHRISTIANE dans LA MEUSE VERVIERS du 28 septembre 2017.

  • Davantage d’élus et des salaires augmentés

    L’année 2018 sera électorale, au niveau communal. Mais sur base des chiffres de population actés en début d’année, on devrait savoir si le nombre de conseillers communaux ou d’échevins augmentera dans certaines entités. Idem pour le traitement du bourgmestre et des échevins. Huit communes de l'arrondissement sont potentiellement concernées.

    Capture d’écran 2017-09-27 à 10.58.18.pngPlombières : des augmentations de traitement anticipées et un échevin en plus

    Plombières a allègrement franchi le cap des 10.000 habitants, elle. De 9.906 début 2012, on est désormais passé à 10.421, lundi. Conséquence : respectivement 9.302 et 5.581 euros bruts annuels pour le successeur de Thierry Wimmer et ses échevins, qui en outre seraient désormais cinq au lieu de quatre. Mais tout cela est théorique car dès la fusion des communes, en 1977, la commune s’était vue reconnaître un classement dans la catégorie + de 10.000. Quant au nombre d’échevins, il ne croîtra pas automatiquement non plus. Car la commune peut très bien en garder quatre. « À titre personnel, je ne suis pas favorable à un échevin supplémentaire, explique Thierry Wimmer, le maïeur, qui ne compte pas rempiler. J’en ai déjà fait état au collège communal. Mais je ne serai plus à la barre pour les négociations, après les élections… »

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 septembre 2017.

  • Du rock’n’roll sur les orgues

    Du rock dans une église ? Pourquoi pas. L’idée a totalement conquis les Bollandois qui ont décidé d’organiser, pour le 300e anniversaire de l’église St-Apollinaire, un concert exceptionnel. Xavier Schins, alias Tcheezy, musicien bien connu de la région et investi dans plusieurs groupes de cover, fera sonner les orgues sur des airs de rock le 8 octobre prochain.

    « J’ai déjà pu admirer les talents de musicien de Tcheezy par le passé. C’est un musicien qui traverse un tas de registres diffé-rents. Il fait partie de groupes de cover au synthé, il organise un festival à l’école de Gemmenich chaque année, il est organiste pour une chorale à Hombourg… Il couvre beaucoup de genres différents, c’est un musicien très doué qui s’adapte très facile-ment. Je l’ai entendu un jour à Hombourg. Il était à l’orgue et s’était amusé, pour la première fois, à jouer du rock. Je lui ai demandé s’il ne voulait pas recommencer ça pour un concert spécialement dédié à ce type de musique à l’orgue et il a accepté », explique Jean-Michel Charlier, l’organisateur de cet événement.

    Lire la suite

  • Raeren est en tête de la P1

    Quand on est seul en tête après 5 matchs sans avoir connu la moindre défaite, il devient difficile de se cacher. Si, du côté de Raeren-Eynatten, on joue la prudence, à l’image du coach Jonathan Negrin et du buteur Marvin Van Melsen, le club dispose de nombreux atouts et n’est pas là par hasard. Décryptage.

    Cette formation regorge d’expérience dans une P1 qu’elle connaît parfaitement. Qui plus est, elle a su s’adjoindre les services d’un finisseur de la trempe de Marvin Van Melsen, un profil qui lui faisait défaut la saison passée. Et même si l’ancien Disonais n’a encore scoré qu’à une reprise jusqu’à présent, il ne rechigne pas à effectuer sa part de travail défensif et ses équipiers prennent parfaitement le relais en zone de conclusion.

    Marvin Van Melsen: « On ne se prend pas la tête et n’oublions pas que, la saison passée, Hombourg était deuxième après 5 matchs et a ensuite un peu coulé… Ceci dit, on a une équipe complète, où tout le monde accomplit son travail. L’ambiance est excellente et quand j’ai signé ici, je savais que c’était pour réaliser de belles choses. Je me sens très bien à Raeren. »

    « PAS D’OBJECTIF PRÉCIS »Capture d’écran 2017-09-26 à 10.22.40.png

    En insistant un peu, il accepte d’envisager la suite. « Ce 13 sur 15, je ne pense pas que c’est un feu de paille. On a les qualités pour livrer une très bonne saison. Si on continue de la sorte, on peut être dangereux, mais on n’est pas du genre à se focaliser sur une montée ici. On n’a d’ailleurs pas d’objectif précis et personne ne nous met la pression. »

    Bref, un contexte idéal pour poursuivre son apprentissage de la P1 dans un rôle de titulaire à la pointe de l’attaque. « Ici, je ressens plus ce que j’ai vécu à Hombourg et Plombières. Je dirais même que c’est encore plus festif. Mon adaptation s’est super bien passée », confie Marvin, qui deviendra papa pour la première fois à la fin du mois de mars prochain et évoque son manque de réussite actuel. « Bien sûr, pour un attaquant, c’est chiant de ne pas marquer depuis 4 matchs. Je suis venu ici pour mettre des buts. Mais si je dois choisir entre mettre 20 goals et finir 8 e ou en inscrire 4 et finir champion, je choisis la deuxième option ! » 

    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 26 septembre 2017