• Hombourg : la politique du club n’a pas changé

    Malgré le départ de joueurs locaux cet été

    Capture d’écran 2017-11-22 à 08.23.36.pngDimanche, Hombourg a retrouvé la victoire en battant Sart, 3-2. Un succès d’autant plus fort quand on sait que les Sartois n’avaient plus perdu depuis neuf matches ! Les Hombourgeois vivent une saison plus tranquille que celle qu’ils ont connue en P1. Le noyau a subi un sacré lifting avec pas moins de 12 transferts entrants. « L’équipe est en reconstruction », indique Nelson Brasseur, membre du comité. « C’est un processus normal, après trois années couronnées de succès, on a vu beaucoup de joueurs tenter leur chance ailleurs. Puis, il y a aussi eu le changement d’entraîneur. Beaucoup d’éléments s’étaient liés d’amitié pour Fitschy. Tous ceux-là, il fallait donc les remplacer. »

    De ce fait, la politique du club en a pris en coup. Ils ont vu partir des joueurs locaux qui avaient fait la force d’Hombourg. « La politique n’a pas changé. On n’a pas eu le choix, tout simplement. Maintenant, nous essayons toujours d’aligner un maximum d’éléments du club ou des alentours, ainsi que des jeunes du cru. D’ailleurs, si l’équipe a une autre allure à présent, il y en a encore pas mal, une dizaine même. Concernant la jeunesse, nous nous efforçons de lui donner sa chance un maximum. Je pense notamment à Hauseux, Schoordijk ou encore Vanderheyden. Au final, on n’est pas loin d’avoir une des équipes les plus jeunes de la série. »

    Concernant la saison en cours, Hombourg connaît des résultats en dents-de-scie actuellement. « Bien que l’on soit dans la peau d’un descendant, on n’avait rien à faire en P1. Y retourner n’est pas du tout l’objectif. On vise un championnat tranquille. » Néanmoins, les hommes de Frédéric Bodart sont 13 es pour le moment. Une situation qui pourrait changer dès ce jeudi. « On va enfin savoir si on nous attribue les trois unités du match à Recht. »

    Pour rappel, alors que la rencontre se disputait un jeudi soir, l’éclairage n’a jamais fonctionné totalement, ce qui a poussé l’arbitre à annuler le match. « Si on récupère les points, on se retrouverait alors dans le ventre nous, qui est plus notre place », conclut Nelson Brasseur. 

    A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 novembre 2017

  • Une médaille de bronze au Brussels Beer Challenge

    Une compétition internationale qui a réuni quelque 1.500 bières du monde entier à Gand.

    La Val Dieu Cuvée 800 ans, de la brasserie de l’Abbaye du Val-Dieu, a obtenu un certificat d’excellence tandis que l’Aubel Pure, de la brasserie Grain d’Orge, à Hombourg, a obtenu une médaille de bronze dans la catégorie Pale&Amber Ale : Best Bitter.

    (Extrait d'un article de V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 novembre 2017)

  • Triple buteur, Van Melsen lance enfin sa saison

    Partie de plaisir pour Raeren-Eynatten face à Amay qui l’a emporté sur un score de tennis : 6-0. Mais ce qui doit ravir Jonathan Négrin, c’est l’efficacité retrouvée de Marvin Van Melsen, auteur d’un triplé. « C’est le premier match Capture d’écran 2017-11-21 à 08.36.17.pngà mon niveau », lance le buteur. Dimanche, il était dans tous les bons coups. « On a gommé ce manque de réalisme. Le coach avait fait en sorte que cela vienne de partout et c’est ce qui s’est passé. Ils étaient complètement perdus. » Van Melsen est de retour comme le prouve sa deuxième réalisation de la rencontre : une sublime volée à la retourne. « Je ne me pose pas de question. Le goal du parfait buteur qui vient de nulle part, comme j’en avais l’habitude. Ça contraste avec cette grosse occasion sur la latte. Je me suis dit ‘t’es vraiment con (sic), tu marques un goal impossible et t’en rates un tout fait’. »

    Il faut dire qu’il a connu une disette d’une dizaine de rencontres, mais depuis quelques semaines, ça va mieux. Il peut se targuer d’un bilan de cinq buts en cinq matches donc. « Je me mettais trop de pression. J’étais dans le trou et je n’arrivais pas à en sortir. Comme j’étais venu pour rejouer à ma place d’avant-centre, je voulais absolument marquer. Maintenant, je retrouve la confiance et je suis libéré. J’espère être enfin lancé même si on ne peut jamais rien prédire dans le football. En tout cas, si j’évolue dans le même état d’esprit que dimanche, j’en mettrais encore. »

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 21 novembre 2017

  • Les résultats du football

    P2C

    HOMBOURG – SART : 3 - 2

    Buts: 20e F. Dothée (0-1), 44e S. Loozen (1-1), 55e T. Bultot (1-2), 76e L. Bayard (2-2), 88e H. Gunduz (3-2) 

    Hombourg: L. Lampe, T. Schnackers, T. Bovy, N. Theunens, A. Dehon (46e J. Schoordijk), H. Gunduz, R. Vazzana (72e L. Bayard), L. Potoms, B. Hick, A. Martin (41e M. Degueldre), S. Loozen

    Sart: R. Schyns, A. Kalac, M. Hermant, G. Custinne, V. Depresseux (72e J. Janssen), X. Bronfort (39e R. Denis), F. Dothee, S. Vandeberg, L. Heindrichs (62e T. Bultot), Q. Siffert, G. Kolek 

    Cartes jaunes: 32e Kolek, 50e Schnackers, 65e Potoms, 70e Bovy, 86e Siffert

    Arbitre: M. Chouffart (très bon)

    Assistance: 75

    P3D

    FC Trois-Fr. A-Bullange: 4 - 2

    P4D

    Tr. Frontières B-Welkenraedt B: 1 - 0

    Ent. Pepine B-Tr. Frontières B: 1 - 1

  • Aussi à Plombières et Spa

    Comme Aubel, deux autres communes de la région recevront des subsides dans le cadre d'un plan de subsides pour différents projets dans la province de Liège. Pour rénover le hall sportif de Gemmenich et pour acheter une machine pour le centre sportif de Warfaaz.

    La Région wallonne va donner 96.560 euros à la commune de Plombières, pour rénover et isoler la toiture plate du hall sportif de Gemmenich.

    À Spa, c’est le centre sportif de Warfaaz (la Fraineuse) qui recevra 3.990 euros pour l’achat d’une auto-laveuse.

     

  • Gros stock de foin en feu à Montzen

    Samedi matin, les pompiers de la zone de secours 4 ont été appelés pour un gros incendie dans un stock de foin, rue du château de Graaf, à Montzen. Dix-sept hommes ont participé à l’opération, avec deux autopompes, deux citernes, un véhicule polyvalent et un véhicule officier. Le foin brûlait sur une centaine de mètres environ. Il y en avait pour environ 150 – 200 gros ballots. Il a fallu les étaler pour procéder à l’extinction. L’agriculteur expliquait avoir rentré ce foin voici trois semaines. Il y a probablement eu d’autocombustion. Heureusement, le logis et les étables n’ont pas été touchés par le feu. Les derniers combattants du feu ont pu réintégrer leur caserne vers 17h30.
    Plus tôt dans la matinée, les pompiers étaient déjà intervenus pour un feu d’abri de bois dans la même commune.

    BA42556E-DE0C-49FB-9B9E-B68E509A1500.jpeg

  • Exposition ornithologique du Colibri

    Capture d’écran 2017-11-15 à 18.05.08.pngExposition ornithologique du Colibri le vendredi 17 novembre, le samedi 18 novembre et le dimanche 19 novembre à la salle St Joseph à Hombourg.

    Organisation : Le Colibri Hombourg

    087 78 63 13

  • Plombières n'a pas tout dépensé

    Douze communes de l’arrondissement de Verviers se voient pénalisées car elles n’ont pas épuisé l’ensemble des subsides qui leur étaient accordés dans le cadre du fonds régional pour les investissements communaux (FRIC). Concrètement, cela signifie que ces communes vont perdre le montant des subsides qui n’ont pas encore été affectés.

    Ce fonds prévoyait en effet un montant total de 182.298.740 euros à allouer à l’ensemble des communes et réparti selon plusieurs critères établis par décret. Et en date du 31 décembre 2016 de nombreuses communes, dont douze de l’arrondissement de Verviers, n’avaient pas attribué suffisamment de dossiers pour justifier de l’intégralité de l’enveloppe que leur était destinée.

    Les mauvais élèves recevront donc moins de subsides.

    Les communes qui ont dépensé l’ensemble de l’enveloppe que leur était destinée, se verront, elles allouer un montant complémentaire. Douze communes de notre arrondissement verront une partie de ces subsides leur passer sous le nez.

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 15 novembre 2017