De faux démarcheurs utilisent les cliniclowns

VERVIERS – ESCROQUERIE

Le président des Cliniclowns de Verviers tire la sonnette d’alarme. Depuis un ou deux mois, des démarcheurs se font passer pour des membres de l’association afin de récolter de l’argent. Sauf qu’ils ne font pas partie de l’association et, selon Léonard Lemaire, ne visent que leur profit personnel.

Ils se déguisent en clowns et arborent la carte des Cliniclowns de Verviers… sauf que ce ne sont pas des Cliniclowns du tout. Des arnaqueurs sillonnent actuellement la Wallonie en se faisant passer pour des membres de l’association. Une situation que dénonce Léonard Lemaire, le président de l’association des Cliniclowns de Verviers. « Il y a à nouveau des démarcheurs qui utilisent notre image pour “escroquer” nombre de personnes bienveillantes. Ça dure depuis un mois ou deux, mais les Cliniclowns de Verviers ne démarchent pas ! On ne fait pas de porte à porte », insiste le président de l’association verviétoise.

UNE DIZAINE D’APPELS

Léonard Lemaire a déjà reçu une dizaine de coups de fil de personnes qui ont eu des doutes, après avoir donné de Capture d’écran 2017-12-01 à 03.32.11.pngl’argent aux démarcheurs. « J’ai eu des coups de fil du côté de Plombières, Malmedy, Namur et même Jodoigne. Ces gens disent qu’ils sont des Cliniclowns de Verviers et demandent aux gens de les parrainer. Les infos nous reviennent systématiquement via nos bénévoles qui sont actifs dans les hôpitaux de l’arrondissement », déplore le président. S’il a reçu une dizaine de coups de fil, qui sait combien de personnes ont payé sans savoir qu’ils se sont fait avoir. Et les personnes qui s’en rendent compte ne prennent pas forcément la peine d’aller porter plainte pour quelques euros donnés à un arnaqueur. Difficile donc de rendre compte de l’ampleur de l’arnaque. S’il existe deux associations dont les membres se déguisent en clowns pour aller rendre le sourire aux enfants et aux adultes dans les hôpitaux dans la région verviétoise – les Cliniclowns de Verviers et les Verviclowns –, le président de l’association des Cliniclowns de Verviers insiste : il ne s’agit pas d’un imbroglio entre les deux associations, il en est certain, ce sont des gens malintentionnés qui agissent. 

VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE VERVIERS du 1er décembre 2017

Commentaires

  • Bonjour à tous.
    Si ces « escrocs » demandent de l’argent liquide, aucun doute ce sont véritablement des personnes mal intentionnées. En revanche si ce sont des formulaires que ces personnes demandent de compléter ce sont très probablement des étudiants travaillants pour Activate Liège, boîte liégeoise de face to face marketing qui, parmis ses projets, compte Cliniclowns belgique que nous avons choisis de représenter .
    Rekik Maher ,
    Sales manager
    Activate Liège

Les commentaires sont fermés.