• Le 300e anniversaire de la Société Saint-Etienne au JT le 18 juillet 1962

    Capture d’écran 2017-07-16 à 08.36.06.png


    http://www.sonuma.be/archive/concours-de-tir-à-la-carabine-à-montzen

    (cliquez pour l'image MEDIA pour ouvrir le fichier)

    Une découverte d'un membre de la Société Saint-Etienne de Montzen publiée sur Facebook: Sélim Sasson, journaliste à cette époque, commence le reportage en situant Montzen dans les Fourons.

    Lire la suite

  • Feu vert pour rénover la salle de Montzen

    On attendait le ministre René Collin, ce vendredi à Montzen. Mais, au vu de la situation politique et des négociations visant à former de nouveaux gouvernements dans le sud du pays, le ministre wallon de la Ruralité était retenu àCapture d’écran 2017-07-15 à 07.22.54.png Bruxelles. C’est donc son neveu et collaborateur au sein du cabinet, Jean-François Collin, qui a fait le déplacement pour confirmer la bonne nouvelle aux Plombimontois et particulièrement aux Montzenois.

    La salle Culture et Loisirs, située rue de la Poste, sera bientôt rénovée pour devenir une maison rurale et polyvalente qui pourra accueillir les nombreuses associations de la commune mais aussi diverses activités de loisirs et de culture.

    UNE SALLE ÉNERGIVORE

    Le projet de rénovation de cette salle a vu le jour en 2015 dans le cadre de la Commission Locale de Développement Rural (CLDR). Cette salle, même si elle est régulièrement occupée ne correspond plus aux standards actuels. « Il faut bien reconnaître que cette salle n’est pas vraiment chaleureuse ni au goût du jour. De plus, elle est relativement énergivore », explique le bourgmestre Thierry Wimmer. Un dossier a donc été transmis à la Région wallonne dans le cadre de la politique de développement rural afin d’obtenir des subsides.

    Lire la suite

  • Les camps : un juteux business communal, mais pas partout!

    Des entités taxent à la nuitée, tandis que le commerce et les loueurs enregistrent de belles rentrées.

    Les camps, sous tente ou toit, c’est une donnée économique non négligeable pour nombre de nos communes. Avec parfois des profits qui font sourciller les mouvements.

    Pour les scouts et les patronés, les taxes, ça existe aussi. Et ça en irrite beaucoup. Dont leurs fédérations, qui s’inquiètent d’une fiscalité les visant et qui ne cesse de s’étendre. Outre les redevances perçues en matière d’immondices, on voit fleurir, ici et là, des taxes de séjour, par tête et jour.

    LE MAÏEUR WIMMER

    Pas de taxe, à Plombières: « un choix politique, pour soutenir les mouvements de jeunesse »

    À Plombières, qui compte une quinzaine d’endroits de camp, la taxe par nuit et personne n’est réclamée que là où des lits ne sont pas mis à disposition. Mais les mouvements de jeunesse en sont exemptés : « C’est un choix politique, pour soutenir les mouvements de jeunesse », plaide le maïeur, Thierry Wimmer.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 juillet 2017.

  • Le 56e TOUR DE LA PROVINCE DE LIEGE passera à Plombières

    Au cours de la deuxième étape du Tour de la province de Liège ce lundi 17 juillet, les coureurs passeront à Plombières après 15,7 km vers 12h50 et après 40,4 km vers 13h.23. 

    Ils franchiront aussi deux fois la Côte de Bambusch (GPM1 à 13h05 et GPM3 à 13h.42). 

    L'arrivée sera jugée à Blegny, rue L. Marlet à 15h41 après 143,7 km.

    (Une page de MICHEL CHRISTIANE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 juillet 2017).

  • Ce panneau ne vous interdit pas la promenade sur le pré-RAVEL

    L'asbl CF3F Hombourg a décidé de placer des panneaux d'interdiction (photo ci-dessus) pour délimiter sa propriété privée et afin de dégager sa responsabilité en cas d'accident, mais cette interdiction ne s'applique pas aux promeneurs et autres utilisateurs du RAVeL qui restent sur les sentiers.

  • Permis d'environnement modifié et porté à 20 ans par le Ministre Carlo Di Antonio

    Le Bourgmestre de Plombières porte à la connaissance du public que le Ministre de l'Environnement et de l'Aménagement du Territoire a modifié par arrêté ministériel du 6 juin 2017 la décision du collège communal du 23 janvier 2017 accordant un permis d'environnement à Madame Mireille Degée-Meyers et visant à exploiter une salle des fêtes dans l'ancienne gare située rue de la Station 54 à Hombourg.

    L'arrêté ministériel peut être consulté à l'administration communale de Plombières...

    Contrairement aux informations colportées par certaines sources, il n'est nullement question d'annulation du permis d'exploiter une salle des fêtes, mais, au contraire, le permis d'environnement valable pour 2 ans délivré par la commune a été remplacé par le ministre par un permis pour une durée de 20 ans. Le ministre a aussi revu certaines conditions mais pas de manière substantielle. 

  • Nouvel appel à vigilance pour les propriétaires de BMW à Plombières

    Cette nuit un nouveau vol de BMW à eu lieu rue de Rémersdael à Plombières... le véhicule était garé à rue.

    Nous préconisons toujours l'utilisation d'une canne anti vol et/ou l'installation d'une alarme efficace et pourquoi pas d'une puce gps.... Si vous possédez un garage, garez y votre véhicule.

    Les protections pour vous prémunir de ce genre de mauvaise surprise au petit matin ne manquent pas sur la marché, que ce soit dans les centres auto, via votre garage, ou via internet.

    Nous rappelons toujours :

    Agissements suspects = appel 101 direct (pas le matin lorsque les faits datent de la nuit svp).

  • L'avis de Vincent Schnackers sur la crise du monde agricole

    « Une chaîne sans fin, qui nous touche tous »

    Capture d’écran 2017-07-13 à 07.44.45.pngCe n’est un secret pour personne : le monde agricole traverse une grave crise en Belgique et en Europe depuis plusieurs années. Si les agriculteurs ont du mal à joindre les deux bouts notamment en ce qui concerne le prix du litre de lait, la crise touche tous les secteurs du monde agricole. Les entreprises n’échappent pas à la règle et Vincent Schnackers non plus. « Cette crise est une chaîne sans fin car elle touche vraiment tous les secteurs. De nombreux agriculteurs m’en parlent et c’est très difficile pour eux comme pour moi. Pour vous donner un exemple, la vente de tracteurs est vraiment très calme actuellement et il faut essayer de se serrer la ceinture pour continuer à exister. Nous espérons tous que cette crise se terminera un jour car c’est compliqué pour tous les métiers du monde agricole. »

    OBJECTIF : DIVERSIFICATION

    Vincent Schnackers ne veut pas s’étendre sur ce que font les instances officielles pour le monde agricole. Son objectif est avant tout de pérenniser son entreprise. « C’est pour cela qu’il est important de se diversifier. Si la vente de mes prototypes se passe bien et que cela me permet de gagner de l’argent, je ne m’en plaindrai pas. La priorité est vraiment d’élargir ma clientèle en touchant un public plus large que celui du milieu agricole. Il faut savoir que ce dernier est assez fermé. Personnellement, j’essaye donc d’innover pour que mon entreprise puisse continuer à bien fonctionner. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 13 juillet 2017

  • Vincent Schnakers crée un barbecue-plancha design

    Il vend des tracteurs, mais est aussi ferronnier à ses heures perdues et crée un barbecue-plancha design pour manger sainement et au feu de bois.

    Gérant d’une entreprise agricole depuis l’âge de 21 ans, Vincent Schnackers a décidé d’élargir quelque peu ses activités. En effet, il a créé en mai dernier un prototype de barbecue/plancha assez innovant qui se veut plus écologique et meilleur pour la santé qu’un barbecue traditionnel. Le citoyen de Gemmenich en a déjà vendu quatre et espère développer ses ventes dans un futur proche.

    Lire la suite

  • « Je ne voulais pas voter contre mes convictions »

    La députée cdH se confie après être sortie du rang lors d’un vote.Capture d’écran 2017-07-13 à 07.28.05.png

    Ce mardi, quelle n’a pas été pas la surprise de Dimitri Fourny, chef de file du cdH au parlement wallon, lorsque la députée Isabelle Stommen, cdH elle aussi, a voté en faveur de la proposition d’Ecolo en Commission des Pouvoirs Locaux alors que les consignes étaient tout autres au cdH.

    La Welkenraedtoise a voté selon ses convictions ce qui n’a pas plu à son parti qui n’a pas tardé à lui faire part de sa façon de penser, mais lui a attiré beaucoup de messages de sympathie et de soutien de ses électeurs sur les réseaux sociaux.

    Elle s’explique dans un entretien avec LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 13 juillet 2017.