Dernier carnaval pour le maïeur Thierry Wimmer

La sarabande des cortèges de carnaval a débuté par un froid de canard samedi, entre Plombières et Montzen. Avec, à la tête des 53 groupes et chars, le Prince Henri (Monnard) 1er, un Andrimontois issu du groupe Next Generation de Plombières qui fête son premier jubilé (11 ans). La Tanzmarieche, Jersey Meijs, de Gemmenich, ainsi que les pages, Céline Jungbluth, une Eupenoise, et Sarah Van Wissen, de Bilstain, sont membres du même groupe. Roger Wertz a quant à lui endossé l’habit de bouffon. Il est membre du KG 1927 de Hergenrath.
C’est avec une pincée d’émotion que le bourgmestre, Thierry Wimmer, a procédé pour la dernière fois aux vérifications techniques de sécurité puis a assisté au départ du cortège place du 3e Millénaire avant de se rendre, entouré des échevins, à la première halte de Montzen Gare. Le leader de l’URP, à nouveau bientôt papa, ne se représentera en effet pas aux élections.

plombi2.JPG


Ce millésime 2018 peut être considéré comme une réussite . « Ce qui draine vers notre cortège toujours plus de spectateurs, c’est que près des quatre cinquièmes des 1400 participants recensés cette année sont issus de nos six villages, à savoir Plombières, bien sûr, mais aussi Hombourg, Montzen, Moresnet, Sippenaeken et Gemmenich. Très peu viennent de l’extérieur » constate, souriant, le président de l’asbl organisatrice.

F.H. dans LA MEUSE VERVIERS du 12 février 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel