Après le scandale Veviba

À la boucherie Amarelles, à la ferme Dewydt – Montzen, un nouveau client est même revenu le lendemain de son achat. Pourquoi ? Simplement pour dire au boucher-fermier que sa viande était bien meilleure que celle des grands magasins. 

L’article publié ici hier à propos de la Boucherie Amarelles a été retiré par la direction de Sudinfo. Pour le lire, il faut trouver LA MEUSE VERVIERS du 13 mars ou avoir accès au journal numérique.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel