Tourisme insolite

20180325_039 - copie.jpgDans le cadre d'une promenade-visite de Montzen à la rencontre de 4 châteaux,20180325_038 - copie.jpg Albert Stassen et l'échevine Josiane Schmit ont amené les participants à l'endroit où ils auraient pu voir le château de Nieuwhuis (ci-contre) s'il existait encore (disparu, enterré pour être plus précis, en 1916 lors de la construction de la gare de Montzen). 

Ils ont attiré le regard des visiteurs sur un radiateur dans le branches. Jeté à cet endroit, le radiateur en question a fait corps avec un arbuste qui a grandi... Insolite !

Commentaires

  • HOHO … Impossible ce qui est mentionné là… un arbre grandit en largeur, jamais il ne poussera vers le haut comme une herbe, jamais il n'emmènerait un radiateur vers le haut. Imaginez un peu ce que donneraient les fils barbelés si un arbre les hissait au fur et à mesure de sa croissance … Un arbre grossit, certes, il grandit en développant de nouvelles branches, de nouvelles matières vers le haut… Il me semble qu'il s'agit d'un poisson d'avril un peu précoce…

  • Roger,
    Pour le trouver (à environ 8 à 10 m de hauteur) tu vas jusque Pannesheydt et tu prends la rue Belderbusch jusqu'à la station d'épuration de l'ancien dépôt d'immondices , en face de la station il y a un petit chemin entre le domaine du chemin de fer (mais sur celui-ci) et la prairie riveraine. Tu fais environ 10 m sur le chemin puis tu lèves les yeux et tu verras . Tu verras en fait que l'écorce de l'arbre a entouré un coin du radiateur au point d'emprisonner celui-ci et de le faire monter avec lui dans sa croissance. C'est effectivement vraiment insolite

  • Certes, l’arbre aura "entouré" le radiateur, l’emprisonnant dans ses cernes de croissance.
    Le tronc réalise sa croissance de manière concentrique, de l’intérieur vers l’extérieur. La réaction du cambium lorsqu’il rencontre un obstacle est de croitre intimement autour de cet obstacle, de l’emprisonner fermement pour éviter qu’il subsiste une blessure ouverte, une porte d’entrée potentielle pour des ravageurs, bactéries, champignons, insectes xylophages… Jusque là, je suis d’accord avec toi.
    Néanmoins, il est impossible à un arbre de "faire monter avec lui" comme tu dis, car sa croissance n’est pas verticale mais résolument horizontale, par adjonction annuelle de cernes. Je ne connais aucun végétal ligneux qui élèverait des cellules, des fibres (bois, branches, partie du tronc…) vers le ciel : à mon sens un bouleau capable de cela n’existe pas, c’est biologiquement impossible, utopique tant pour un bouleau que pour tout autre arbre ou plante ligneuse.
    Pourtant il y est, ce radiateur ! Il doit y avoir une cause, une explication logique, certes. Et je ne l’ai pas. Mais par contre celle que tu avances est scientifiquement impossible. Enfin tel est mon avis. J’espère que tu me suis, j’espère aussi qu’on trouvera à élucider ce mystère…
    Tout au plus pourrais-je émettre l'une ou l'autre hypothèse comme
    • résidu d'une ancienne cabane d'enfant dont les parties de bois ont pourri.
    • blague d'un petit farceur
    Oui, c'est tiré par les cheveux, très improbable, OK, … néanmoins, scientifiquement plus plausible qu'un objet emporté par l'arbre au gré de sa croissance.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel