Tir au Roy de la Société Royale de Tir Saint-Brice

Ce 1e juillet avait lieu le traditionnel Tir au Roy de la Société Royale de Tir Saint-Brice.

Le tir s’est déroulé sous un soleil de plomb, sur le champ de tir en face de la salle rue Belven. Après les deux premiers tours où l’ensemble des membres entame l’oiseau coup après coup, 6 tireurs se sont révélés amateurs pour abattre l’oiseau de cette édition 2018. Parmi eux, le Roy sortant, Frédéric Gérard, qui ambitionnait de rempiler une année supplémentaire, avec une motivation intacte et l’objectif avoué d’atteindre la passe de trois et le titre d’Empereur.

Après 24 tours où les 6 tireurs se relayent dans la perche, et un suspense intense qui tient le regard des spectateurs rivé au mat de tir, il doit s’avouer vaincu, puisque c’est Benoît Schyns qui porte le 313e coup, fatal celui-là, qui lui vaut l’honneur de porter le titre de Roy et le collier d’argent pendant l’année à venir ! La passation du collier et des écharpes de valets entre le trio sortant et entrant s’est révélée originale, puisque le valet devient le Roy, le Roy devient le valet, le valet reste le valet. Bref : le Roy Benoît s’entoure de son épouse Nathalie et de Frédéric Gérard et Yves Deswysen comme valets.

Ensemble, ils représenteront la société au village, mais aussi dans les festivités rassemblant les sociétés régionales, où le Roy Benoît pourrait bien rencontrer son homonyme, Roy de la Société de Tir de Baelen…

princesse.jpg

A la perche des jeunes, 18 tireurs se sont relayés, en passant chacun 9 fois dans la perche, pour tirer les 193 coups nécessaires pour venir à bout de l’oiseau. Après quelques oscillations donnant de l’espoir aux précédents tireurs, c’est finalement Léanah Blaffart, fille du couple royal sortant, qui fait tomber l’oiseau. Elle s’entoure de Gwenaëlle Gérard et Laurie Hissel, pour l’accompagner dans les sorties qu’elles effectueront avec la société. Laurie étant absente ce dimanche, c’est Martin Schyns, fils du Roy et valet sortant, qui porte l’écharpe par intérim.

L’édition 2018, une histoire de famille ?

YD

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel