Un tronçon du RAVeL en projet

La mobilité douce était à l’ordre du jour du conseil communal de Plombières, où il était question de la création d’un itinéraire cyclo-piéton le long de la ligne 39 entre les rues de Bambusch et de Birken.

Ce projet concerne en fait le dernier chaînon manquant dans la liaison entre La Calamine et Welkenraedt.

« Le tronçon qui va de la rue du Cheval Blanc à Hombourg à La Calamine a déjà été réalisé. Les travaux sont en cours pour ce qui concerne la liaison Birken-Welkenraedt et même Liège. Il ne manquait donc plus que ce tronçon pour avoir une liaison complète », explique Thierry Wimmer, le bourgmestre de Plombières.

Le montant des travaux est de 233.000 € dont une importante partie est subsidiée par la Région Wallonne.

Un autre projet, transfrontalier celui-là, était aussi au centre des discussions avec le projet Interreg « XMob », qui a pour objectif la création d’un itinéraire de mobilité douce entre le site minier de Plombières et les Trois Bornes. En principe, L’Allemagne et les Pays-Bas devraient faire de même de leur côté de la frontière.

Plombières et son site minier devraient ainsi devenir une zone attractive pour les cyclo-touristes. « Il s’agit là d’un véritable produit touristique », insiste Thierry Wimmer. « On peut attirer avec lui des cyclo-touristes liégeois, par exemple en les incitant à prendre train jusqu’à Welkenraedt puis à monter sur leur bicyclette afin d’emprunter le RAVeL en direction de Hombourg, où ils pourraient faire une pause à la brasserie avant de reprendre en direction d’Aubel. Ils pourraient aussi s’y arrêter avant de se remettre en route vers Liège ». Depuis Plombières, il est également possible de rejoindre Maastricht, Aix-la-Chapelle ou encore le Luxembourg via la Vennbahn.

Le site minier, qui sera doté d’un parking d’éco-voiturage, sera d’ailleurs aménagé de manière à accueillir au mieux les amateurs de vélo.

F. P. dans LA MEUSE VERVIERS du 10 juillet 2018.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel