60 à 80 % d’hirondelles en moins en 40 ans

Un plan de sauvetage wallon

Capture d’écran 2018-07-14 à 09.04.54.pngEn décembre dernier, le ministre Collin annonçait le lancement d’un appel à projets pour l’opération CAP’ Hirondelles. Avec pour objectif l’amélioration des conditions de réimplantation de ces oiseaux migrateurs.

Alors, 166 candidatures avaient été rentrées. Et la Région avait retenu les projets de 18 communes, de 10 collectivités et de 30 agriculteurs. Dont l’entité de Plombières et les fermes de Michel Delhez à Bruyères (Herve) et celles de Paul Hausman et de Raymond Hopperest (Plombières).

« En 40 ans, on a perdu entre 60 et 80 % de la population d’hirondelles en Belgique », explique Claudy Noiret, spécialiste des hirondelles et qui coordonne l’opération. Avec certaines diminutions vertigineuses, comme celle des hirondelles de rivage, d’environ 40 % en un an.

Mais celles de fenêtres ou les rustiques sont aussi très menacées. 

Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 14 juillet 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel