DES INCOMPATIBILITÉS, IL EN PLEUT À PLOMBIÈRES

En grattant un peu, nous nous sommes aperçus dans notre édition de jeudi qu’un tas de conseillers devraient renoncer à leur emploi, s’ils étaient élus et choisissaient de siéger au conseil communal. On en avait trouvé neuf dans l’arrondissement, dans notre édition de jeudi. Et parmi eux, pas moins de cinq se présentaient dans l’entité de Plombières, avec deux dans la formation @ctions. Mais après la présentation de cette liste, quelques heures après la parution de notre article, il est apparu que deux autres candidats de cette liste, Chantal Mertes, employée communale attachée au tourisme, et Nadine Schyns, responsable avec Didier Bonni, de l’ADL Plombières – Welkenraedt Lontzen, seraient amenés à faire un choix professionnel s’ils choisissaient de siéger. Inutile de dire que si ce parti cartonne (comme l’OCP et l’URP, d’ailleurs), on va être amené à engager dans le secteur public du côté de Plombières…

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel