La douche froide pour l’URP

Après avoir régné sur Plombières durant 12 ans, l’URP pourrait se retrouver sur les bancs de l’opposition. Avec le départ de Thierry Wimmer et celui d’Hubert Duyckaerts, l’URP a perdu des plumes. Parmi les candidats présents sur la liste, personne n’a été en mesure d’atteindre le score pharaonique des 2046 voix réalisé par Thierry Wimmer. Avec Hubert Duyckaerts, le duo atteignait les 3.000 voix de préférences. Le meilleur score en termes de voix de préférence est à attribuer à Michelle Habets avec 652 voix. La tête de liste, Marc Simons, n’a été plébiscité qu’à 511 reprises.

Si le parti imaginait que le départ de ses deux hommes forts auraient des conséquences, il espérait cependant conserver sa place de première force politique. Au vu des résultats et du rééquilibrage entre les deux partis, la déception est de mise.

F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 15 octobre 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel