Marie Stassen, bourgmestre dans les gènes

La MEUSE VERVIERS évoque aujourd'hui le cas d'Albert STASSEN qui n'a pas été élu dimanche.

Capture d’écran 2018-10-17 à 08.27.33.pngIl y avait peu de chances qu’Albert Stassen, l’ex-commissaire d’arrondissement, vienne siéger à la table du conseil communal, même s’il obtenait un bon score sur la liste OCP, à Plombières, dimanche. En effet, c’est sa fille Marie qui menait la liste et c’est d’ailleurs elle qui deviendra bourgmestre. Il y a donc incompatibilité. Ses 390 voix ne lui valent qu’une 4e suppléance symbolique.

On avait apparemment oublié qu'Albert STASSEN a été échevin de Plombières de 1977 à 1980.

Mais quand on consulte l'arbre généalogique de Marie STASSEN on retrouve aussi:

  • Léon STASSEN (1852-1931) qui fut bourgmestre d'Aubel
  • Joseph SCHOONBROODT (1849-1921) qui fut bourgmestre de Fouron-Saint-Pierre vers 1890
  • Léon HOLLANDS (1895-1960) qui fut bourgmestre de Rémersdael de 1950 à 1960
  • Antoine OURY (1810-1882), échevin à Rémersdael
  • Jean Antoine SCHOONBROODT (1810-1886), échevin d'Aubel

Et la liste n'est probablement pas complète.

 

 

Commentaires

  • Félicitations Madame Marie La Bourgmestre. Je suis la sœur de ta tante Gabrielle Stassen-Denis de Welkenraedt. Je te souhaite un beau mandat. Marguerite Dénis Verviers.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel