Commémoration de l'Armistice

La commune de Plombières, le comité culturel et les anciens combattants  ont commémoré tout particulièrement cette année  les victimes  de la clôture barbelée et électrocutée érigée par les allemands pour empêcher les évasions vers les Pays-Bas. Cette ligne longue de 350 km fit 22 victimes dans  la commune de Sippenaeken.

En présence des autorités communales ,des  Anciens Combattants et des représentants des différentes sociétés, des gerbes ont  été déposées  au monument érigé dans le bois de Beusdael en 1920 , détruit en 1940 et reconstruit en 1962.
 
Le cortège se rendit ensuite à l'église où l'abbé Buchet célébra  la messe qui fut animée par l'harmonie  et la chorale de Sippenaeken. Après l'office  tout le monde  se retrouva à la nouvelle maison du village pour la partie académique.
 
Après le discours du bourgmestre Th. Wimmer et  des enfants du conseil communal, ce fut René Vanderheyden, président FNC de Sippenaeken  qui prit la parole  pour souligner les effets  de cette clôture sur la vie  des habitants et le courage  de certains de ceux-ci pour aider les fuyards.Le verre de l'amitié  et une collation  offerte par l'administration furent ensuite servis.
 
Plusieurs conférences  organisées par l'asbl Espace Culture sur la clôture électrifiée et la vie en 14-18 dans notre région furent présentées l'après-midi  ainsi que le samedi  et  furent suivies par un très nombreux public.
 
LB

 

Commentaires

  • ... la clôture barbelée et électrocutée.... n'est-elle pas et avant tout... électrifiée? Et quand on la touche, on peut être électrocuté. Alors, si une clôture peut s'électrocuter, où allons-nous???

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel