• Ça bouge à Hombourg

    Hombourg ne veut pas perdre de temps pour préparer le prochain exercice. C’est dans cette optique que le comité et l’entraîneur, Frédéric Bodart, ont déjà rencontré la majorité des joueurs. « En plus de Simon Loozen, on peut annoncer la prolongation de Thomas Schnackers, Mickael et Olivier Degueldre, Loïc Potoms, Aaron Martin et Jorhay Schoordijk. »

    À cela s’ajoute un premier transfert. En effet, l’offensif, Dylan Frisée, a déjà donné sa parole en vue de la saison prochaine. « Il joue actuellement à Melen. J’ai eu pas mal d’échos le concernant avant de m’avancer plus dans le dossier. C’est effectivement un profil qui m’intéresse et qui me sera très utile à l’avenir. Si on cherche des offensifs, il faudra renforcer toutes les lignes. » À cela s’ajoute une volonté de faire revenir des cadors de la région. « Des gars comme Xavier Stassen ou Thibaut Hagelstein ont été sondés, mais je reste dubitatif. Ils ont reçu des offres de P1 et il sera compliqué de les convaincre. »

    Côté départ, il y en a un à signaler. « Arnaud Dehon ne devrait pas rester avec nous. »

    Pour en revenir au sportif, la reprise n’a pas été celle espérée par le coach. « On vient d’enchaîner trois défaites d’affilée. Si la manière n’a pas été trop mal, on n’a pas été verni niveau points. Le problème est que l’on prend beaucoup de buts et qu’on n’arrive pas à en inscrire des masses. Il faudrait vraiment que l’on mène au score une fois. Néanmoins, la balle ne veut pas tomber dans notre camp en ce moment. »

    Descendant de P1, Hombourg connaît un retour en P2C compliqué. « L’objectif est de se sauver le plus rapidement possible. Ça commence par une victoire ce dimanche contre Franchimont, et on a une grosse revanche à prendre par rapport au match aller (défaite 3-0). On y a livré notre plus mauvaise performance de la saison. »

    A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 février 2018.

  • Trois matchs à domicile ce dimanche à 15 heures

    P2C

    Hombourg - Franchimont

    P3C

    FC Trois Frontières - Butgenbach

    P4D

    Hombourg B - Banneux B

  • Bientôt le début des travaux de la crèche

    La commune de Plombières s’apprête à plus que doubler sa capacité d’accueil des bambins en crèche, passant ainsi de 18 à 42 places. Les travaux de transformation de l’ancienne antenne de police de Plombières devraient débuter prochainement et les premiers enfants devraient pouvoir y être accueillis d’ici octobre 2019.

    « Le permis d’urbanisme a été introduit et nous avons déjà obtenu un accord de l’ONE concernant les transformations » se réjouit le bourgmestre Thierry Wimmer. Des travaux qui seront relativement conséquents même s’il n’est nullement question de démolition. Il s’agira par exemple de faire disparaître le cachot qui était utilisé par la police, mais aussi de changer les revêtements de sol ou de poser des cloisons et d’aménager les lieux afin qu’ils soient colorés et accueillants.

    « L’objectif est que ce nouveau bâtiment soit au moins équivalent à l’actuelle crèche qui date d’il y a une dizaine d’années. Ainsi, nous souhaitons éviter que certaines familles ne se sentent lésées parce que leurs enfants sont accueillis dans un bâtiment moins confortable que l’autre », ajoute le maïeur.

    Car il ne faut pas oublier qu’il s’agira là de deux bâtiments distincts qui fonctionneront comme deux crèches de petite taille et à l’ambiance familiale. « Chaque bâtiment accueillera les trois sections d’enfants et fonctionnera de façon autonome, même s’il est évident que des économies d’échelle seront réalisées », précise Thierry Wimmer. Le montant total des travaux est estimé à 500.000 euros dont une partie est subsidiée par la Région wallonne.

    Avec cette nouvelle crèche, la commune devrait pouvoir répondre à une demande sans cesse croissante. Outre la nouvelle crèche, le bâtiment accueillera les consultations de l’ONE. « On conservera probablement le bus de l’ONE pour les personnes qui ne sont pas en mesure de se déplacer, mais nous souhaitions tout de même leur offrir une infrastructure », conclut Thierry Wimmer.

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 février 2018.

  • Le RAVeL entre Welkenraedt et Hombourg

    La mobilité douce était à l’ordre du jour du conseil communal de Plombières. Tous les élus se sont positionnés en Capture d’écran 2018-02-24 à 07.50.32.pngfaveur de l’aménagement d’un itinéraire cyclo-piéton sécurisé sur l’ancienne ligne 39 et plus précisément entre la rue Bambush et la rue de Birken. Le projet, pour lequel la commune a obtenu des subsides à hauteur de 150.000 euros, est estimé à un total de 300.000 euros. Les travaux devraient débuter en 2019 et une fois terminés, ils permettront de rejoindre Birken à Moresnet. Ce tronçon viendra alors se greffer sur celui déjà existant qui permet de relier Birken à Welkenraedt. Il sera dès lors possible pour les piétons et les cyclistes de rallier Welkenraedt à Hombourg sans quitter le RAVeL.

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 février 2018.

  • Van Melsen à Kuurne-Bruxelles-Kuurne

    Dimanche, on retrouvera Loïc Vliegen (BMC) et Kevin Van Melsen (Wanty-Gobert) à Kuurne-Bruxelles-Kuurne.

  • Un prix exclusif pour Olivier Remacle

    CONCOURS DU VERVIÉTOIS DE L’ANNÉE

    Les résultats étaient très serrés pour la catégorie sport, cependant, c’est le Plombimontois Olivier Remacle qui Capture d’écran 2018-02-23 à 10.59.19.pngs’est légèrement démarqué. En 2017, son histoire avait fait le buzz dans le milieu des trails.

    Alors qu’il avait terminé les championnats de Belgique ex-aequo avec Nicol Bucci, les juges ont décidé qu’il ne pouvait y avoir qu’un seul et unique vainqueur... Dans ce cas, c’est Nicola Bucci qui l’a emporté. Notons tout de même que c’est la deuxième fois consécutive que le Plombimontois gagne les championnats de Belgique. Au moins cette foisci, il ne devra pas partager son titre avec un autre candidat. 

  • Le Clive dans l’ex-Graff

    C’est désormais officiel, d’ici quelques semaines, l’ancienne discothèque Le Graffiti, bien connue des clubbeurs de la région fera place à un tout nouveau concept : le « Clive ». Un endroit qui permettra aux clubbeurs de s’éclater sur la piste de danse mais où l’on proposera aussi, tous les soirs d’ouverture, de la musique en live.

    Un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 22 février 2018.

  • Simon Loozen rempile à Hombourg

    Véritable clubman, Simon Loozen a décidé de rempiler pour une saison supplémentaire à Hombourg, le club de son enfance.

  • Un chalet prend feu dans un camping à Gemmenich

    Ce mardi après-midi, aux alentours de 16h30, les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau sont Capture d’écran 2018-02-21 à 08.26.10.pngintervenus sur les lieux d’un incendie rue de Terbruggen à Gemmenich, sur la commune de Plombières. Un chalet du camping du Vieux-Moulin est totalement parti en fumée.

     

    Arrivés sur place, les pompiers de la zone de secours 4 découvrent un chalet en bois complètement embrasé et détruit, avec des bonbonnes de gaz à proximité. Il aura fallu près de deux heures aux pompiers pour circonscrire l’incendie. Une citerne du poste de Plombières et une auto-échelle de Welkenraedt ainsi qu’un officier se sont rendus sur place. Heureusement, l’incendie n’a fait aucun blessé. 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 21 février 2018

  • 2 élus de plus à Olne et Stavelot

    L’évolution du chiffre de population au 1 er janvier de l’année des élections aura des conséquences sur la composition de certains conseils et collèges communaux.

    Plombières, en franchissant la barre des 10.000 habitants devrait compter un échevin de plus après les élections, passant ainsi de quatre à cinq. Encore faut-il que la majorité en décide ainsi. Ce à quoi n’est pas favorable Thierry Wimmer, l’actuel bourgmestre, qui ne se représentera pas.

    (D'un article d'Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 21 février 2018)

    Lire la suite