• Derby en 4ème Provinciale D

    Tous ces matchs se joueront en principe dimanche à 15 heures.

    P2C

    Welkenraedt - Hombourg

    P3D

    Stavelot B - Trois Frontières A

    P4D

    Trois Frontières B - Hombourg B

  • Xavier Stassen rejoindra Aubel la saison prochaine

    Aubel, qui a connu une certaine instabilité au poste crucial de gardien de but cette saison avec une alternance entre Jonathan Leruth et Laurent Beckers, vient de frapper un nouveau grand coup sur le marché des transferts en vue de la saison prochaine : le club du président Duthoo vient en effet de finaliser l’arrivée de Xavier Stassen, le gardien de but de Malmedy, qui a fait l’essentiel de sa carrière à Hombourg.

    Un club qui souhaitait d’ailleurs le rapatrier cet été. « Il a été ques-

    tion d’un retour à Hombourg avec d’autres anciens du club », reconnaît Xavier Stassen, qui a accordé sa préférence au projet ambitieux proposé par Aubel. « C’est un super club situé tout près de chez moi et il est en phase ascendante. C’est un choix sportif et j’avais envie de retrouver la P1. En plus, je vais retrouver Marvin Van Melsen et Charly Meessen (NDLR : ils ont tous trois évolué à Hombourg par le passé). Aubel a l’air d’avoir de très bons jeunes et j’avoue que j’ai aussi hâte d’évoluer avec William Mauclet. J’ai envie d’apporter ma pierre au projet aubelois et je me réjouis de relever ce chouette challenge », confie-t-il avec beaucoup d’enthousiasme.

    Du haut de ses 28 ans, le gardien de but a déjà une expérience longue de dix ans en équipe première. Et s’il va à Aubel, c’est avec beaucoup d’ambition. « Je suis très motivé. Le but sera de jouer la colonne de gauche et pourquoi pas le tour final ? Secrètement, j’espère jouer la montée », détaille Xavier Stassen, qui n’habite qu’à 5 kilomètres du stade aubelois. La distance, c’est d’ailleurs l’un des éléments qui l’a poussé à quitter Malmedy après une seule saison au stade Lechat. Il faut dire qu’il mettait 40 minutes aller et 40 minutes retour à chaque fois… « Mais j’ai vraiment eu bon cette saison à Malmedy et je remercie le club. Quant à Aubel, cela fait un bon mois qu’on était en discussion et c’était difficile à refuser. » L’équipe qui se met en place pour la saison prochaine a de plus en plus fière allure en tout cas. 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 3 mars 2018.

  • Théâtre au CND Gemmenich

    Les jeunes talents de rhéto du CND Gemmenich vous présentent « Echauffements climatiques" le samedi 24 mars et le dimanche 25 mars.
    Ça ressemble à la vie dans un immeuble liégeois dans moins de 10 ans, Géraldine s’est reconvertie en écolo chevronnée via un master en développement durable. Pour ce faire, elle choisit un petit immeuble familial à Liège qu’elle décide de convertir et transformer en habitat modèle, économe en énergie. Récupération d’eau de pluie, implantation d’une éolienne,… tout est envisagé tandis que les habitants de l’immeuble accueillent la jeune reconvertie avec un enthousiasme très mitigé. Car la douche froide le matin, le compost dans la cour, c’est sympa à lire dans le journal mais chez soi c’est une autre affaire. Dans cette comédie burlesque, bourrée d’humour, on rit, on se dit aussi qu’après tout c’est comme ça qu’on devra vivre bientôt ensemble.
     
    Infos et réservations : 087/78.52.97

  • Kevin Van Melsen : 32e au Samyn

    Si Philippe Gilbert a pris la 2e place du Samyn, d’autres Liégeois ont valeureusement rallié l’arrivée. Julien Stassen (24e) et Kevin Van Melsen (32e) ont terminé dans le peloton.

  • « Garder les 2 équipes »

    Après l’annonce d’Egide Sebastian de se retirer de La Calamine, le club doit trouver des solutions. C’est dans ce but que Vincent Hubert organise une réunion afin de recréer un seul comité et de discuter de l’avenir des deux équipes qu’il espère pouvoir conserver.

    Des articles d'ARNO CHANDELLE à ce sujet à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 1er mars 2018

  • Décès de Madame Elise WINTGENS, veuve de Monsieur Jacques GILISSEN,

    La famille annonce le décès de Madame Elise WINTGENS, veuve de Monsieur Jacques GILISSEN, née à Hauset le 11 février 1922 et décédée à Montzen le 26 février 2018.

    La liturgie des funérailles, suivie de la crémation, sera célébrée en l’église Saint-Etienne de Montzen le vendredi 2 mars 2018 à 10 heures 30.
    L’inhumation de l’urne au cimetière de Montzen aura lieu dans l’intimité familiale.
    La veillée d’adieu aura lieu en la chapelle de la Maison Pannesheydt, le jeudi 1er mars à 19 heures.
    La défunte repose en la chapelle ardente de la Maison Pannesheydt, rue de Hombourg 76 à Montzen, où la famille sera présente ce mercredi 28 février et le jeudi 1er mars 2018 de 17 à 19 heures.

    Faire-part.

  • Encore des reconductions à Hombourg

    En plus des sept reconductions annoncées la semaine dernière, deux autres joueurs du club ont décidé de rempiler du côté de Hombourg. Il s’agit de Ludovic Bayard et Ibrahim Gunduz.

  • Que devient Vincent Merlina, actuel joueur d’Hombourg ?

    Que devient Vincent Merlina ? Dans la tourmente l’an passé suite à l’affaire qui porte désormais son nom, il avait Capture d’écran 2018-02-28 à 08.03.15.pngbien rebondi en début de saison avec Hombourg. En 11 rencontres Merlina avait d’ailleurs planté six roses, ce qui lui avait rapidement valu le surnom de « Merligoal ». Mais ces temps semblent révolus puisque ça fait quelques semaines qu’on ne le voit plus sur les feuilles de match.

    Lire la suite

  • Xavier Stassen veut quitter Malmedy

    Selon son coach Selahattin Deniz, Xavier Stassen désire se rapprocher de chez lui et serait dans le viseur de Hombourg et Aubel.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 28 février 2018.

  • Kevin Van Melsen (Wanty) au 50e Samyn qui sera disputé sous des températures polaires, ce mardi entre Quaregnon et Dour.

    « Choisir le bon nombre de couches »

    La couenne épaissie par les milliers de bornes qu’ils s’imposent chaque année, sur tous les terrains et par tous les temps, les durs au mal du peloton vont certes grimacer ce mardi matin, en quittant les plumes pour rejoindre le départ du Samyn. Mais pas de complainte, pas de voile pudique servant d’excuse si la mécanique se grippe en cours de journée : les aléas climatiques font partie intégrante de leur job, les coursiers qui ferrailleront sur le pavé hennuyer feront face aux frimas en essayant de ne pas les prendre en plein front !

    LIBERTÉ DE MOUVEMENT

    « Le gel, les températures glaciales, ce n’est évidemment pas agréable mais c’est moins compliqué à gérer qu’une humidité qui vous transperce et vous glace les os », nuance le Liégeois Kevin Van Melsen (Wanty-Groupe Gobert). « L’an dernier, lors du succès de Guillaume Van Keirsbulck, la pluie froide avait été implacable, même si elle avait plutôt amené de la chaleur dans nos cœurs avec le succès de Guillaume… »

    Lire la suite