• Je quitte le club le cœur lourd

    Stassen joue peut-être son dernier match avec Malmedy contre Ster-Francorchamps

    Le gardien de 28 ans termine sa seule et unique saison à Malmedy, puisqu’il a déjà acté son transfert à Aubel. « C’est le cœur lourd que je vais quitter le club », avoue-t-il. « J’ai vraiment trouvé des personnes d’exception en arrivant ici (en provenance de Hombourg, ndlr). Malmedy est un club exceptionnel à tout point de vue.

    D’un article d’A.C. Dans LA MEUSE VERVIERS du 12 mai 2018

     

  • L’intercommunale établie à Spa mène cinq nouveaux projets touristiques majeurs pour notre région

    C’est en 1999 qu’Aqualis, société publique intercommunale, a vu le jour. La société – qui comptait 15 associés à sa création – en compte aujourd’hui 26, dont 18 des 20 communes de l’Arrondissement de Verviers. Sa mission principale est d’assurer la promotion touristique de l’arrondissement de Verviers tout en renforçant l’identité de celui-ci sous la dénomination Ardenne Bleue.

    Cinq projets majeurs concernant plusieurs communes ont été déposés au Commissariat général au tourisme (CGT) récemment. « Cela représente un

    million d’euros d’investissements global », dit Jean-Paul Mawet, le directeur d’Aqualis qui sera pensionné le 1er juin. « Après avoir fait de la signalétique interne à Spa, Dison et Verviers, il y a trois dossiers à l’examen du ministre. Il s’agit des communes de Stavelot, Jalhay et de Waimes. Les projets sont prêts et nous espérons être subsidiés à hauteur de 80 % ou 60 % par le CGT en plus d’une participation de la part des communes. Pour l’intercommunale, cela ne coû

    tera rien mais nous fournirons tout le matériel et la logistique. »

    UNE INTERCOMMUNALE ACTIVE Après les projets de signalétique interne, Aqualis travaille aussi sur deux projets de sentiers de randonnées. « Le premier concerne les sentiers de randonnées de toutes les balades à Spa », explique Jean-Paul Mawet. « Le second est un sentier d’interprétation touristique en partenariat avec la Maison du tourisme. Et nous avons également finalisé une étude à la demande de la commune de Plombières. C’est expérimental car il s’agit d’une commune frontalière avec l’Allemagne, les Pays-Bas, la Flandre et les Cantons de l’Est. Dans la signalisation de leurs promenades, toutes ces entités utilisent le système de points-noeuds. Le bourgmestre nous a demandé de réaliser cette étude et nous sommes prêts à la présenter à ceux qui veulent. »

    D'un article de CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 9 mai 2018.

  • Luc Sluysmans coachera Hombourg !

    Dans la foulée du maintien en P2 acquis sur le fil ce week-end, Frédéric Bodart a remis sa démission. Hombourg se retrouvait sans entraîneur pour la saison prochaine et n’a pas tardé à trouver une solution… inattendue. C’est en effet Luc Sluysmans qui sera le prochain entraîneur des « Orange et bleu ». Actif cette saison à La Calamine, en D2 Amateurs, il avait décidé de quitter le club en même temps qu’Égide Sebastian et il n’avait pas encore trouvé de nouvel employeur. C’est désormais chose faite.

    « J’ai été le premier surpris, car je ne suis pas du genre à me proposer. Certes, la P2 n’est certainement pas le niveau auquel j’aspire à entraîner, mais le discours du club a été très clair et cela va me donner l’occasion de retravailler avec une jeune équipe, dans des infrastructures fort acceptables, que ce soit le synthétique ou le terrain A. J’ai discuté pendant deux heures avec trois personnes du club, dont Nelson Brasseur, et on a un peu fait le tour du propriétaire. » Tout est en réalité allé très vite, puisque le premier contact a été pris lundi. Mardi en début de soirée, tout était finalisé. « Je ne suis pas quelqu’un de compliqué, même si la Nationale est toujours le niveau auquel j’aspire. Honnêtement, j’étais prêt à partir pour quelques mois sabbatiques, après une saison qui nous a fortement marqués à La Calamine. Au final, le côté humain a pesé dans la balance. Beaucoup diront certainement que c’est un grand pas en arrière, mais cela va aussi me permettre d’évacuer toutes les choses négatives vécues cette saison et Hombourg est un club très familial. » Pour Hombourg, qui s’est sauvé sur le fil cette saison, c’est une aubaine d’obtenir le concours d’un entraîneur tel que Luc Sluysmans qui, malgré toutes les difficultés, a mis un point d’honneur à accomplir son boulot le plus professionnellement possible à 

    Kelmis. La saison prochaine, l’objectif sera de stabiliser Hombourg en P2. « On va d’abord essayer de se sauver, avant si possible de viser le ventre mou. Il y a à Hombourg quelques jeunes joueurs qui ont presté une saison en P1 et ont un peu stagné depuis. J’aimerais leur donner l’occasion de grandir un peu. Je vais essayer d’apporter mon expérience », reprend Luc Sluysmans, qui arrive sans adjoint et avait déjà officié en P2. C’était avec Visé, dans un tout autre contexte. Qui plus est, ce n’était pas en 2C. « C’est une série fort exigeante. »

    Quant aux joueurs, il va désormais falloir en faire le tour rapidement pour savoir s’ils confirment bel et bien leur engagement pour la saison prochaine. On imagine que l’identité du nouvel entraîneur devrait les y inciter… 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 9 mai 2018.

  • Memorial Day 2018

    Commémoration du sacrifice des soldats tombés pendant la Seconde Guerre Mondiale sur le site d’Henri-Chapelle le samedi 26 mai à 16h00

    L’American Battle Monuments Commission (ABMC) annonce l’organisation d’une cérémonie commémorative à l’occasion du Memorial Day, le samedi 26 mai 2018 à 16h00 au cimetière américain d’Henri-Chapelle. L’évènement sera ponctué de discours des autorités officielles américaines et locales, ainsi que d’un dépôt de gerbe.

    Le site d’Henri-Chapelle a été libéré par la 1 ère Division d’Infanterie américaine le 11 septembre 1944. Un cimetière provisoire y a vu le jour le 28 septembre de la même année. 7987 soldats américains ayant pris part à plusieurs batailles majeures dans la région reposent en ce lieu. Le cimetière accueille aussi un monument dédié aux 450 disparus.

    Lire la suite

  • Sensibilisation aux risques d’accidents de roulage avec blessés et tués

    Ce Lundi 7 mai 2018, la zone de police du Pays de Herve- en collaboration avec la zone de police Weser-Gölh, la police fédérale et l’Asbl Fedemot- organisait une journée consacrée à la sécurité routière.

    L’objectif de cette journée était de sensibiliser aux risques d’accidents de roulage avec blessés et tués. Qu’il s’agisse de la vitesse, de l’intoxication alcoolique, du non port de la ceinture de sécurité, du GSM au volant,… toutes ces infractions routières qui mettent en danger la vie de celui qui les commet mais aussi celle des autres usagers de la route ont retenu l’attention aiguisée des policiers.

     

    Du matériel de prévention permettait aux plus têtus ou septiques de se rendre compte de la dangerosité de ces infractions trop souvent banalisées.

    Les élèves de rhéto de l’école secondaire « Saint Joseph » de Welkenraedt participaient également aux outils de sensibilisation.

     

    Voici quelques résultats chiffrés de cette journée :

    • 105 étudiants ont participé aux ateliers de prévention
    • Ceinture : 57 PV d’avertissement et 2 perceptions immédiates (PV)
    • GSM : 17 PV d’avertissement et 1 perception immédiate
    • Siège enfant : 1 PV d’avertissement et 1 perception immédiate
    • Divers : 16 PV d’avertissement et 1 PV
    • Alcool : 71 conducteurs ont été testés, tous étaient SAFE
    • 1 PV pour drogue au volant​
  • Décès de Monsieur Ghislain ROMPEN

    Capture d’écran 2018-05-08 à 08.07.53.pngMonsieur Ghislain ROMPEN, né à Moresnet le 3 novembre 1963 et décédé inopinément à Robertville le 7 mai 2018.

    Le défunt repose au funérarium à Aubel, où la famille recevra les visites mardi, mercredi et jeudi de 17 à 19 heures.

    La veillée de prières aura lieu en l'église paroissiale d'Aubel le jeudi 10 mai à 19 heures 30.

    La liturgie des funérailles, en présence de l'urne cinéraire et suivie de l'inhumation au cimetière d'Aubel, sera célébrée en l'église Saint-Hubert à Aubel le vendredi 11 mai 2018 à 11 heures 30.

    Faire-part.

  • Attaquée et mordue par 3 chiens alors qu’elle roule à vélo à Lontzen

    La météo ensoleillée de ce week-end a poussé les cyclistes à enfourcher leur vélo pour une petite balade. Malheureusement, pour une cycliste de 56 ans qui se promenait du côté de Lontzen ce dimanche, la balade s’est bien mal terminée.

    Vers 12h30, alors qu’elle se trouvait dans le hameau de Rabotrath, la dame a été attaquée par trois chiens. Deux d’entre eux sont parvenus à la mordre à la jambe.

    La dame a dû être emmenée à l’hôpital pour soigner les blessures infligées par ces bêtes.

    Un information de Victoria Marche sur les pages électroniques de LA MEUSE VERVIERS.

  • Décès de Monsieur Alphonse CRUTZEN, époux de Madame Marie CORMAN

    Capture d’écran 2018-05-07 à 09.42.51.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Alphonse CRUTZEN, époux de Madame Marie CORMAN, né à Montzen le 8 juillet 1931 et décédé à Henri-Chapelle le 5 mai 2018.
    Le défunt repose en la chapelle ardente de la résidence «Belœil», chaussée de Liège, 47 à 4841 Henri-Chapelle, où la famille recevra les visites lundi et mardi de 16 à 18 heures 30.
    Une veillée de prières aura lieu en l’église paroissiale de Froidthier le mardi 8 mai à 19 heures.
    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Froidthier, sera célébrée en l’église Saint-Gilles à Froidthier.

    Faire-part.

  • Pas de régionale sur le podium, mais Pamela Munis tire un bilan positif

    CONCOURS TOP WOMEN

    Elles étaient 5 sur les 42 finalistes

    La finale du concours Top Women se déroulait ce samedi soir à Ath, dans le Hainaut. Si cinq candidates régionales étaient engagées dans ce concours qui bouscule les codes traditionnels de la beauté, aucune ne termine sur le podium.
    Elles étaient 42, dont cinq de l’arrondissement de Verviers, à prétendre au titre de Top Women, du nom d’un concours qui se veut résolument différent des concours de beauté traditionnels. Ici, les finalistes n’étaient pas sélectionnées sur base de leurs mensurations ou de leur âge. L’objectif principal était de permettre à chacune de progresser, d’acquérir de la confiance et de prendre conscience du fait qu’elles sont belles sans forcément correspondre aux critères de beauté classiques. « Durant la soirée, elles  ont pris la parole pour se présenter et ont Capture d’écran 2018-05-07 à 08.26.33.pngdéfilé à plusieurs reprises. La première fois, complètement vêtues de noir et masquées, la seconde fois en tenue de ville, puis en lingerie et enfin en robe de cérémonie», explique Nathalie De Reuck, directrice du concours. Inutile de dire que pour la plupart de ces femmes le défilé en lingerie était un véritable challenge.
    Si aucune candidate de notre région ne s’est hissée sur le podium au côté de la gagnante, Marinette Bonfond, elles conservent, pour la plupart, un bon souvenir de cette expérience.
    « Je n’ai pas gagné le concours mais en réalité, je suis gagnante parce que de nouvelles amitiés sont nées et que j’ai appris beaucoup de choses. On a appris à marcher avec des talons, à s’habiller en fonction de sa morphologie. J’ai plus confiance en moi maintenant qu’avant ce concours», assure la plombimontoise Pamela Munis. Même son de cloche du côté de l’habitante de Thimister, Murielle Piovani.
    « C’était une aventure humaine extraordinaire. Tout ce que l’on a appris peut être appliqué dans la vie de tous les jours», se réjouit la doyenne du concours. « Dans les coulisses par exemple, on a aussi pu se rendre compte de la très grande solidarité qui peut exister même lors d’une compétition ».
    Les candidates comptent d’ailleurs se revoir prochainement, en dehors du cadre de ce concours. « J’ai rencontré des personnes extraordinaires qui sont devenues mes amies», conclut Pamela Munis.
    FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 7 mai 2018

  • Les résultats des matchs de dimanche

    P2C

    Sart - Hombourg : 5 - 1

    Buts: 16e T. Bultot (1-0), 30e E. Evrard (2-0), 41e V. Depresseux (3-0), 75e R. Denis (4-0), 85e N. Hauseux (4-1), 90e T. Bultot (5-1) 2

    Sart: R. Schyns, R. Denis, G. Custinne, V. Depresseux, S. Vandeberg, V. Albert, T. Bultot, E. Evrard, R. Custinne (59e B. Dothée), F. Dothée (54e L. Heindrichs), Q. Siffert (68e F. Stassart)

    Hombourg: L. Lampe, J. Schoordijk, T. Schnackers, M. Degueldre, T. Bovy, M. Szykula (46e S. Loozen), H. Gunduz, N. Theunens, L. Potoms, B. Hick (70e N. Hauseux), R. Vazzana (46e A. Martin)

    Arbitre: M. Audoor

    Assistance: +/-150

    P3D

    FC Trois Frontières A - Lontzen : 3 - 2