Sippenaeken - Page 5

  • De bonnes nouvelles pour les utilisateurs des sentiers dans le bois de Beusdael

     20120906_027.JPG

    Le 21 /1/2013 et le 11/2/2013 la société Claumat ayant son siège au château de Sinnich à Teuven avait attaqué au Conseil d’Etat deux décisions communales de Plombières.

    La première concernait la circulation sur le « Chemin du Chalet » à Sippenaeken  et l’obligation exprimée par le collège communal de Plombières  d’enlever la chaîne en travers de ce chemin. La S.A. Claumat contestait cette obligation et s’insurgeait aussi contre le fait que les services communaux avaient entretenu les accotements du même chemin(que Claumat considére comme privé alors que la commune de Plombières le considère comme servitude publique de passage.)

    Le Conseil d’Etat a rappelé qu’il n’est pas l’instance habilitée à déterminer s’il s’agit d’une servitude publique de passage (compétence des tribunaux civils) et que l’injonction du collège d’enlever la chaîne est un acte  d’avertissement non susceptible de recours, lequel est dès lors irrecevable.

     

    La seconde décision de Plombières contestée par Claumatconcernait la circulation sur le chemin dit « du Bois du Curé » à Hombourg où Claumat avait dressé une entrave à la circulation en novembre 2012 à 7 m de la frontière linguistique, sur territoire de Plombières, là où le chemin N° 50 entre dans la propriété de Claumat.

    Le 10 décembre 2012, le bourgmestre de Plombières , Thierry Wimer, avait  pris une ordonnance de police «  constatant la présence de cette entrave à la circulation alors que les promeneurs montrent une volonté affirmée de continuer à utiliser cet itinéraire où ils ont toujours circulé librement » ; le bourgmestre  invoquait aussi la nécessité de donner accès aux services de secours et ordonnait l’évacuation de l’entrave. Celle-ci n’ayant pas été enlevée dans le délai imparti, l’autorité communale a enlevé la barricade le 18 décembre 2012. Suite à cela , Claumat s’est pourvu au Conseil d’Etat.

    Dans son arrêt du 5 juin 2015, le Conseil d’Etat rappelle qu’il n’est pas compétent pour décider si un chemin est ou non une servitude publique de passage mais qu’il  est compétent pour examiner si le bourgmestre de Plombières pouvait prendre son arrêté. Le Conseil d’Etat considére que « l’ acte repose sur le constat d’un passage public et la volonté des utilisateurs de persister dans ce comportement, qu’il s’agit de faits non contestés qui ont provoqué le placement des entraves, que les rencontres entre les promeneurs et l’auteur des entraves ne sauraient que déboucher sur des affrontements violents qui constituent des troubles de l’ordre public, chacun défendant un droit qu’il prétend légitime », qu’il ne se prononce pas sur la légalité des prétentions des usagers mais « ordonne un aménagement des lieux compte tenu de la réalité des actes d’utilisation du chemin »,(…) que «  la commune a pu considérer que la situation de fait présente un danger potentiel et que ce motif relève de l’ordre public matériel que les communes ont pour mission de protéger et que la survenance d’un incident sérieux n’est pas invraisemblable, que le pouvoir de police des communes peut viser des situations trouvant leur origine dans des propriétés privées si elles présente un danger pour la sécurité du public. »  Le Conseil d’Etat rejette dès lors la requète de Claumat.

     

    Cette décision conforte évidemment la décision prise le 10 décembre 2012 par le bourgmestre de Plombières  T. Wimmer de dégager la barricade placée sur le territoire de cette commune.

    Les 400 signataires d’attestations d’utilisation de ce chemin et d’autres chemins du même bois n’attendaient évidemment que cette confirmation de la légalité de la décision du bourgmestre de Plombières pour demander aux autorités compétentes sur la commune voisine de Fourons (où le chemin se prolonge et est doté de 4 solides barricades érigées par la même société Claumat) de prendre un arrêté similaire basé sur la jurisprudence instaurée par le Conseil d’Etat.

  • Noces d'or de Joseph et Marie-Louise Brouwers-Pinckers

    DSC_3978.JPG

    Ce couple sympathique et bien connu dans toute la région a fêté ses noces d'or le mois dernier à Hombourg, exactement 50 ans après son mariage religieux à Sippenaeken.

    Joseph Brouwers est né à Gemmenich le 8 juin 1933 et son épouse Marie-Louise Pinckers est née le 29 mares 1941 à Sippenaeken où ils se sont mariés en 1965. Joseph Brouwers, assisté par son épouse, a tenu une ferme et il s'est aussi intéressé à la vie locale (sociétés, conseil communal...). Ils ont eu deux filles, Fabienne et Christiane, et deux garçons, Benoît et Francis. 

    DSC_3989.JPG

    Ils posent ici devant leur maison décorée pour l'occasion avec leurs enfants et les conjoints de ceux-ci et leurs neuf petits-enfants: Vanessa, Cédric, Valérie, Yannick, Thomas, Pierre, Julie, Marie, Julie et Arnaud.

  • Randonnée printanière au « Pays des Trois Frontières » - Samedi 18 avril 2015

    20111005_003.JPG

    « Redécouvrons ensemble ce joli bocage et les vergers en fleurs de la région de Plombières »

    Randonnée en boucle printanière de ± 19 km en partie le GR 563 « Tour du Pays de Herve » qui nous servira de guide pour cette journée pédestre à travers le bocage, les vergers, les ruisseaux, les prairies et les nombreux villages qui façonnent ce territoire parsemé de nombreuses traditions...

    Nichée dans un écrin de verdure, parmi les pâturages et les vallons boisés, la commune de Plombières est située aux confins de la Belgique, logé entre l'Allemagne et les Pays-Bas. Lors de cette journée, nous y découvrirons la belle vallée de la Gueule, les anciens terrils de la région ainsi que l’ancienne liaison de chemin de fer entre l’Allemagne et la Belgique. Les premiers sentiers balisés par les traits « blancs et rouges » apparaitront pour nous emmener vers la frontière hollandaise et le beau village de Sippenaeken…Pour la suite, il faudra nous rejoindre le 18 avril pour la connaitre…


    Cette randonnée est organisée par l’asbl « Les Sentiers de Grandes Randonnées » avec comme objectif de vous faire découvrir notre association et nos beaux sentiers.


    Informations pratiques : 
    Randonnée gratuite ouverte à toutes et à tous.
    - Rendez-vous à 9 h 45 en face de la Maison Communale de Plombières, Place du 3ème Millénaire, n°1 à 4850 Plombières (parking à proximité). 
    - Fin de la randonnée prévue vers 16 h 30 suivi du verre du randonneur.
    - A emporter : pique-nique et boissons – chaussures de randonnée -vêtements de saison – votre bonne humeur.
    - Vitesse moyenne : 3,5 à 4 km/h
    - Temps de marche effective de ± 5 heures avec de faibles dénivelés.


    Plus d’informations sur notre association : www.grsentiers.org
    Contact et inscriptions (souhaitées) : 
    Lousberg Alain Gsm : 0495/43.20.25 - Mail : 
    lousberg.alain@gmail.com

    Une information du site du Syndicat d'initiative des Trois Frontières.

  • Le feu dans le toit d’un chalet

    Vers 18 heures, les pompiers de Plombières sont intervenus pour un feu s’étant déclaré au 115 du parc des Trois Frontières, à Sippenaeken. Pas contents de leur toiture, les habitants de la maison en ont posé une autre par dessus. Le feu s’est déclaré entre elles deux. Leur maison est toujours habitable et il n’y a pas de blessé. 

  • Décès de Monsieur Alfred JASPAR, veuf de Régine PITZ

    Capture d’écran 2015-02-16 à 16.18.05.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Alfred JASPAR, veuf de Madame Régine PITZ, compagnon de Madame Laurence VAN WISSEN-HICK, C.R.A.B. 1940, Président d’honneur de la Société Royale de tir Saint-Lambert de Sippenaeken, né à Pondrôme (Beauraing) le 6 juillet 1923 décédé à Eupen le 16 février 2015.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Welkenraedt, sera célébrée en l’église Saint-Jean-Baptiste de Welkenraedt, LE JEUDI 19 FEVRIER 2015 A 10 HEURES.

    La veillée d’adieu aura lieu en la même église le mercredi 18 février 2015 à 19 h 30.

    Le défunt repose au funérarium Hausman (salon Mozart), rue de l’Ecole 51b à Welkenraedt (parking dans la cour à côté de la Croix-Rouge), où la famille sera présente le mardi 17 et le mercredi 18 février 2015 de 17 à 19 heures.

  • Les représentants de la commune au sein de la maison de village de Sippenaeken

    A huis clos et à l'unanimité, le conseil communal de Plombières a élu ses représentants au sein de l'assemblée générale et du conseil d'administration de la " Maison de Village de Sippenaeken ". Il s'agit de: 

    • Monsieur Raymond Hopperets
    • Monsieur Hugo Ladry                    
    • Madame Josiane Schmit                             
    • Monsieur Joseph Austen                                      
    • Madame Marie Stassen                              
    • Monsieur Robert Hagen
  • Une promeneuse secourue dans les bois

    Une Hollandaise de 55 ans a fait une mauvaise chute dans les sous-bois entre Hombourg et Sippenaeken samedi après-midi. Elle souffrait de douleurs à la hanche. Les pompiers de Plombières sont venus en aide à l’ambulance et au SMUR qui secourraient la dame car elle se trouvait dans une situation périlleuse.  

  • Décès de Monsieur Edmond SCHYNTS

    La famille annonce le décès de Monsieur Edmond SCHYNTS, né à Sippenaeken le 10 juin 1927 et décédé à Aix-la-Chapelle le 30 octobre 2014.

    Le défunt repose au funérarium à Aubel où la famille recevra les visites ce lundi 3 novembre de 17 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Sippenaeken, aura lieu en l'église de Sippenaeken le mardi 4 novembre à 10 heures 30.

  • Conducteur dans un arbre

    PLOMBIÈRES – ACCIDENT 

    Capture d’écran 2014-10-20 à 07.59.59.png

    Vendredi, peu après 21h40, les pompiers de Montzen, le SMUR Tourelle et les ambulanciers de Welkenraedt ont été appelés pour un conducteur coincé dans sa voiture, rue de Beusdael, à hauteur du 181, à 500 m environ du château de Beusdael. Sa Renault Twingo, seule en cause, était sortie de route et avait percuté un arbre après avoir dévalé un ravin. L’automobiliste venait de Teuven et se dirigeait vers Sippenaeken. Les pompiers ont extrait de l’épave le conducteur, le visage en sang et se plaignant de plaies, mais pas grièvement blessé. Cet habitant de la région âgé d’une vingtaine d’années a été conduit à l’hôpital d’Eupen.  

  • Décès de Madame Elise HABETS, veuve de Monsieur Jean GERON

    La famille annonce le décès de Madame Elise HABETS, veuve de Monsieur Jean GERON, née à Sippenaeken le 23 février 1925 et décédée à Montzen le 20 septembre 2014.

    La défunte repose au funérarium de la rue Mitoyenne 299 à Welkenraedt où la famille recevra les visites de 16h30 à 10 heures.

    La veillée de prières aura lieu en l'église paroissiale de Hombourg le lundi 22 septembre à 19 h30.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Hombourg, sera célébrée à Hombourg le mardi 23 septembre à 10h30.