Auto

  • Muytjens prend la tête du championnat

    Les semaines se suivent et, heureusement, se ressemblent pour Olivier Muytjens. Tout auréolé de sa victoire il y a une quinzaine de jours lors de la 5e manche VLN, le pilote de Moresnet a remis le couvert ce week-end. En y ajoutant la manière… « Nous avons obtenu la pole position lors des qualifs du samedi », explique Olivier. « De plus, avec un chrono de 9 minutes et 40 secondes, nous avons battu l’ancien record d’une Toyota GT86 sur la Northschleife. Le week-end commençait on ne peut mieux… »

    Sur la ligne de départ, Jacques Derenne réalisait une bonne prestation mais ne pouvait empêcher la fougue de plusieurs concurrents. Aussi, il ramenait la Japonaise en 3e position à l’issue de son relais. Juste derrière, Brody gagnait une place avant que Speed Oli ne prenne place dans le baquet pour tenter de ramener la GT86 sur la plus haute marche du podium. « Je n’ai commis aucune faute mais ma tâche a été quelque peu facilitée par le fait que la Subaru de tête est rentrée aux stands, victime d’ennuis techniques. Un fait de course qui nous ouvrait une voie royale vers la victoire, la 2e en moins de 15 jours… »

    NEUF POINTS D’AVANCE

    Leaders avant le départ de cette 6e manche, Schrick et Gravis devaient ‘se contenter’ de la 5e place finale ce week-end. Ce qui décuplait davantage la joie du team d’Olivier Muytjens. « Il reste 3 courses à disputer et nous comptons à ce jour 9 points d’avance sur nos plus proches adversaires. Un retournement de situation en 2 épreuves qui nous place en position idéale pour aller chercher le titre. Mais restons prudents. On a déjà connu notre lot de soucis en début de saison. On n’est pas à l’abri mais on espère bien avoir mangé notre pain noir… » Prochaine épreuve le 22 septembre. 

    ERTRI dans LA MEUSE VERVIERS du 4 septembre 2018.

  • Muytjens renoue avec la victoire

    Après deux années de disette, Olivier Muytjens a renoué avec la victoire. C’était ce week-end lors des 6 Heures du Nürburgring, 5e manche du Championnat allemand VLN. « Une victoire qui fait plaisir à plus d’un titre », sourit le pilote de Moresnet. « Effectivement parce qu’elle arrive 2 ans après la dernières aux 4 Heures du Ring en 2016. Mais également parce qu’elle ne s’est pas faite toute seule… »

    En effet, dès les essais, les choses semblaient bien mal embarquées pour la Toyota GT86… « Nous nous apprêtions pour les qualifications lorsque notre auto a refusé tout service », explique le pilote. « En cause, la boîte de vitesse qui restait bloquée en première. Nous avons dû procéder à un changement de boîte ‘éclair’ réalisé en 30 minutes par l'équipe. Cela nous a permis de prendre part aux qualifs et nous classer 3e de la classe SP3 sur la grille. »

    Un départ que prenait Jacques Derenne avant de céder le volant de la japonaise à Brody. « Ils ont déjoué tous les pièges de cette épreuve difficile avant que je n’effectue le dernier relais alors que nous étions 2es », explique Speed Oli. « A l’issue d’un accrochage d’autres concurrents, nous avons pris la tête à 1 heure 30 du drapeau à damier. Pour ne plus la lâcher… Après 6 heures de course, c’est autant soulagés qu’heureux que nous avons passé la ligne en vainqueur, mettant fin à 2 ans sans victoire en championnat VLN. »

    Une victoire synonyme de leadership désormais au championnat… « A égalité de points avec la Subaru BRZ de Tim Schrick », confirme Oli. « Il reste 4 courses et le titre devrait se jouer entre nous. Tout est possible. Il s’agira de gérer cette situation et d’éviter toute erreur ou abandon qui pourraient s’avérer fatal pour le sacre final… »  

    ERIC TRIPPAERS

  • Muytjens vise un podium final pour sa 10e participation

    Après un hiver bien au chaud durant lequel le sport automobile a été bien loin de ses pensées, Olivier Muytjens fait son retour sur les circuits ce week-end. Ou plutôt le circuit puisque c’est sur celui du Nürburgring que le pilote de Moresnet usera à nouveau ses gommes en 2018.

    Une article d'ÉRIC TRIPPAERS à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 22 mars 2018.

  • Olivier Muytjens peut jouer le titre en VLN

    Olivier Muytjens a frappé un joli coup lors de la 8e manche du VLN 2017. Comme d’habitude, c’est sur le célèbre circuit du Nürburgring que se déroulait cette épreuve le week-end dernier. Samedi, le pilote qualifiait la Porsche Cayman GT4 CS partagée avec Kurt Dujardyn en se plaçant sur la 4e place de la grille de départ. Après une course en tout point parfaite le lendemain, Speed Oli progressait encore dans la hiérarchie et achevait l'épreuve au 2e rang de la catégorie SP10, derrière une autre Porsche Cayman GT4 CS, celle de Mühlner Motorsport.

    Lire la suite

  • Georges Leekens supporte Muytjens

    Condamné à rouler seul il y a quelques semaines pour cause d’absence de Kurt Dujardyn, Olivier Muytjens a retrouvé son comparse à l’occasion de la 7e manche VLN. « Les essais furent mitigés et notre position sur la grille de départ, la 7e, loin d’être idéale », commente le pilote de Moresnet. C’est donc de cette 7e place en GT4 sur la grille que Kurt Dujardyn prenait le départ. Après un relais sans dommage, Speed Oli prenait le volant de la Porsche du team frontalier. « J’ai effectué une belle remontée jusqu’à la 2e place », poursuit Oli. « Mais après 3 heures et demi de course, l’épreuve fut arrêtée par dra- peau rouge à cause d’un énorme crash. Un fait de course malheureux qui aura eu comme conséquence que le classement fut entériné sur le tour précédent celui de l’accident. J’occupais alors la 4e place… »

    Un élément externe qui n’aura cependant pas d’incidence sur le classement du championnat. Alors qu’il reste 3 manches à disputer, Olivier Muytjens occupe toujours la 2e place dans la hiérarchie VLN. Une performance appréciée par… Georges Leekens. L’ancien sélectionneur des Diables Rouges, présent au circuit du Nürburgring le week-end dernier, a rendu une visite bien sympathique dans les paddocks de nos compatriotes. « Il avait l’air impressionné par la discipline », sourit Speed Oli qui, en fonction des conditions extérieures à la compétition, a plus que limité les dégâts au Ring… 

    ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 28 septembre 2017

     

  • Saint-Joseph au GP de F1

    La Royale Harmonie St Joseph de Hombourg se rend pour la 3ème année le dimanche 27 août au GP F1 de Francorchamps pour l’exécution de la Brabançonne à 13h57 et animation auprès des supporters.  De plus, cette année, le petit ensemble de l’harmonie s'y rendra également le samedi 26 août pour animer toute la journée.

  • Pole et podium pour Muytjens

    Capture d’écran 2017-08-23 à 08.10.18.pngPendant que les amateurs de rallye suivaient le Deutschland Rally le week-end dernier, pas bien loin de là, les fans de circuit avaient rendez-vous au Nürburgring pour les 6 Heures VLN, 5e manche du championnat.

    Au départ, Olivier Muytjens comptait bien poursuivre sur sa belle lancée de la dernière manche en juillet.

    Lire la suite

  • Olivier Muytjens mieux en course qu’aux essais

    La 4e manche du Championnat VLN se disputait le week-end dernier. Habitué de cette compétition se disputant sur 9 Capture d’écran 2017-07-12 à 08.13.15.pngmanches sur le célèbre circuit du Nürburgring, Olivier Muytjens s’alignait sur… 2 voitures pour l’occasion. « Et je ne peux pas dire que j’ai porté chance à ces 2 autos », sourit le pilote de Moresnet. « Les qualifications furent catastrophiques pour les deux voitures suite à de nombreux problèmes. Du coup, il fallait remonter pas mal de concurrents en course suite à nos mauvaises positions sur la ligne de départ. » A savoir en 44e position pour la Porsche Cayman GT4 et la… 124e pour la Toyota GT86 !

    Un départ que prenait précisément Speed Oli sur la Toyota qui remontait jusqu’à la 3e place dans sa catégorie avant que Brody ne fasse mieux encore en plaçant la nippone sur la 2e marche du podium final en CUP4.

    En GT4, Kurt Dujardyn, épaulé par Olivier Muytjens visiblement fort sollicité au Ring, ont du composer avec des pneus Handkook se dégradant beaucoup trop vite. Limitant les dégâts, le duo a néanmoins amené la Porsche aux pieds du podium SP10.

    A quasi mi-championnat, Olivier Muytjens occupe la 5e place du championnat derrière Weber, Terting, Piana, Kaya et Johansson. Une 5e place qu’il partage avec son équipier, Kurt Dujardyn.

    Prochain rendez-vous pour une endurance de 6 heures, ce sera le 19 août. 

    ERTRI dans LA MEUSE VERVIERS du 12 juillet 2017