Cyclisme

  • Le Tour de Liège grimpera deux fois la côté de Bambusch

    Ce lundi, le Tour de Liège prendra son envol à Verviers avec, comme première étape, un tracé Verviers-Verviers pour homme fort.

    Le départ aura lieu au Quai sur Vesdre (Gerardchamps) à 12h25 et l’arrivée au stade de Bielmont vers 15h40 au bout de 144 km via Pepinster, Olne, Trooz, Soumagne, Herve, Aubel, Plombières, Welkenraedt, Dison, Verviers, Limbourg, Jalhay, Theux et Verviers. Les coureurs passeront deux fois la ligne d’arrivée avec un circuit local via Theux. Sept GPM sont au programme des coureurs : côte du Bay-Bonnet, côte de Bolland, côte d’Ansy, côte de Bambusch (2 fois), côte de Henri-Chapelle et côte de La Gileppe. 

  • Les Liégeois peu en vue à Binche

    Capture d’écran 2018-06-25 à 08.11.59.pngCYCLISME – CHAMPIONNAT DE BELGIQUE

    Si l’on omet la performance de Philippe Gilbert, médaillé d’argent derrière son équipier Yves Lampaert, les provinciaux n’ont jamais vraiment brillé. Aux avant-postes, aucune énorme performance à relever. En début de course, on a seulement vu un Kevin Van Melsen offensif. Présent dans les premières échappées, le Hombourgeois a dû céder le relais aux favoris dès la mi-course. « J’ai fait le job », estime-t-il. Il a en effet fallu plus d’une heure de course avant qu’une véritable échappée se dégage sur les pavés de Binche. Parmi la huitaine d’hommes, seulement deux Wallons : le régional Ludwig de Winter et donc Kevin Van Melsen.

    « Nous étions à quatre à devoir prendre l’échappée, et j’ai accompli ma mission », prolonge le baroudeur. Les Liégeois ont ensuite disputé une course contre la montre pour résister aussi longtemps que possible aux favoris. Écartant Vallée, tombé sans gravité (contusions) en début d’épreuve, ce fut ensuite la course à l’élimination. Vliegen, premier wagon du train Van Avermaet, n’a pas rallié l’arrivée. Pas plus que Stassen, Warnier ou Delfosse. Bille (60e) et Pardini (70e) terminent eux dans un groupe d’attardés. Pas de quoi prétendre à un titre national, donc. 

    MAXIME SEGERS dans LA MEUSE du 25 juin 2018

  • Van Melsen au Championnat de Belgique pro

    Nouveau règlement oblige, les Liégeois seront nombreux au départ du Championnat de Belgique pro ce dimanche à Binche. Les Elites-sans-contrat de Continental sont désormais obligés de participer, ce qui ouvre des opportunités. Gilbert, Vliegen, Monfort, Van Melsen, Vallée, Stassen, Warnier, Delfosse, Pardini et Bille, comme le PCW, figurent dans la liste des engagés. Inghelbrecht, les sœurs Schmitz et Virginie Soenen sont engagées chez les Dames Elites, qui devront s’élancer à… 7h45 !

  • Kevin Van Melsen au Elfstedenronde et à Hal-Ingooigem

    Julien Stassen (59e) et Kévin Van Melsen (68e) ont disputé le Elfstedenronde autour de Bruges, ce dimanche.

    Un nouveau sprint massif est attendu sur la classique Hal-Ingooigem mardi. On devrait retrouver Boris Vallée, Kevin Van Melsen ou Gaëtan Bille au départ de cette dernière course de préparation en vue du National de Binche dimanche prochain.

  • Antoine Warnier vise le classement général au Tour de Belgique

    Une échappée matinale au Tour de Belgique ce jeudi et voici Antoine Warnier remonté en 12e position au général. L’Othéen de Wallonie-Bruxelles est le provincial le plus ambitieux avant l’étape-reine ce samedi autour de Wanze. Le contre-la-montre de ce vendredi à Bornem devrait déjà rebattre les cartes, mais le classement général du Tour de Belgique prendra sa tournure définitive dès samedi. Autour de Wanze, les meilleurs puncheurs auront champ libre dans un panel d’ascensions moins réputées que les monts ardennais mais tout aussi surprenants.

    VAN MELSEN POUR L’ÉQUIPE

    Du côté de Kévin Van Melsen, il s’agira de se mettre au service de ses équipiers.

    « Le parcours est trop dur pour moi, donc je tenterai de placer mes leaders », détaille le baroudeur hombourgeois.

    D'un article de MAXIME SEGERS dans LA MEUSE VERVIERS du 25 mai 2018.

  • LE SOURIRE DE MEENS, DERNIER

    Les pros écrasent le Triptyque Ardennais

    Un énorme sourire barrait le visage de Johan Meens, lanterne rouge finale de ce Triptyque Ardennais, une fois la ligne franchie. « J’étais un peu stressé au départ mais ça s’est amélioré au fil des jours », concède l’Espoir 1re année hombourgeois, unique représentant du Pesant à avoir bouclé l’épreuve. « Heureusement, ça n’a pas trop roulé en début de course. J’ai pu me placer au pied de la Vecquée. Ensuite, j’ai un peu joué à l’accordéon. J’ai lâché trois ou quatre fois jusqu’au circuit local, mais je suis vraiment heureux d’avoir rallié l’arrivée. » Sa fierté provient justement de cette adversité, ce sentiment d’accomplissement en voyant le plateau au départ. Car cette semaine, les quelques provinciaux ayant rallié l’arrivée pourront suivre les performances de Janssens et consorts sur les routes du Tour de Belgique. « Si certains n’ont pas le niveau, ils ne doivent pas se présenter », balaye le président de l’organisation Christian Lebeau.

    D'un article de MAXIME SEGERS dans LA MEUSE VERVIERS du 22 mai 2018.

  • Le 52e Triptyque Ardennais

    Ce vendredi midi, le Triptyque Ardennais décollera du terrain de foot de La Calamine pour près de 500 bornes en trois étapes à travers les reliefs ardennais. Le Flamand Jimmy Janssens veut imposer sa griffe.

    Départ officieux : Stade de football de La Calamine 12h55

    Départ réel (KM 0) : Route de Plombières 13h00

    Ce vendredi, le peloton prendra la direction d’Hellenthal, avant, samedi, de batailler sur les pentes du Kehrweg mais surtout de l’Edelstrasse (300m à 15 %) au sommet de laquelle sera tracée la ligne d’arrivée. Enfin, le verdict final tombera devant Blegny Mine, au terme d’une traversée de l’Ardenne entamée depuis le Grand-Duché. Avant de pouvoir prétendre à la victoire, Janssens devra déjouer l’attention d’une solide concurrence, bien que moins expérimentée.

    D'un article de MAXIME SEGERS à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 18 mai 2018.

  • Rhone Alpes Isère Tour.

    Pardini, Vallée et Van Melsen ont débuté ce jeudi le Rhône Alpes Isère Tour (UCI 2.2). Le Haccourtois Pardini termine 21e de la 1re étape.

  • Kevin Van Melsen dans l'échappée à la Flèche Wallonne

    Capture d’écran 2018-04-19 à 07.54.53.pngIls avaient une mission, ils l’ont accomplie de justesse. Quand l’échappée de six hommes est partie peu avant Plainevaux, après quelques kilomètres de course, on pensait bien que les Liégeois vivraient une journée compliquée. Aucun Belge à l’avant, une journée ennuyeuse pour les locaux. Mais la détermination de Kévin Van Melsen et Antoine Warnier l’ont finalement emporté. Les deux provinciaux ont effectué, en tandem, la jonction avec le groupe de tête. « Pas simple », soufflent les deux baroudeurs. « Heureusement qu’ils ont un peu levé le pied devant », sourit Warnier. « On s’est bien entendu avec Kevin pour rentrer, même si ce fut compliqué de rentrer sur le groupe de tête. D’autant que j’ai souffert des conséquences de ma bronchite : j’ai toujours du mal à respirer. »

    L’Othéen de WB-Aqua Protect avait pourtant accompli sa mission en se retrouvant à l’avant, tout comme le Hombourgeois de Wanty-Groupe Gobert Van Melsen. « Pour l’équipe, c’était important », conçoit-il. « J’ai souffert, car pas mal de grimpeurs étaient présents dans le groupe donc j’ai dû me faire mal dans les bosses. Le tempo était souvent assez élevé, ce n’était pas évident. Par contre, j’ai vraiment été impressionné par le Mur de Huy et la foule présente. Mais sur l’ensemble du parcours aussi. En tant que Liégeois, pas mal de personnes me connaissaient et m’encourageaient, c’était motivant. » Si Van Melsen a été repris dans la Côte d’Ereffe, Warnier a lui été mis en difficulté un peu avant, dès le premier passage du Mur de Huy. « Compliqué », confirme l’Othéen de 24 ans. « Je ne suis pas souvent le premier à craquer, mais ici j’ai vraiment souffert. Après, j’ai pu profiter de ma journée, tout le monde t’encourage : ça fait vraiment plaisir. Je suis heureux d’avoir réussi l’échappée sur la Flèche Brabançonne et j’espère être apte à refaire pareil ce dimanche. J’espère que ma santé s’améliorera et que je pourrai tirer mon épingle du jeu. Dans un premier temps, je compte récupérer pour procéder à une dernière reco ce vendredi. On verra dimanche, mais je ferai mon possible. » Du côté de Vliegen, qui a accompli son boulot d’équipier sans broncher, la participation à Liège-Bastogne-Liège devrait être confirmée dans les prochaines heures. 

    MAXIME SEGERS dans LA MEUSE VERVIERS du 19 avril 2018.

  • Kévin Van Melsen disputera la Flèche Wallonne

    Vliegen, victime d’une fracture du scaphoïde il y a un mois, retrouvera bien la Flèche Wallonne ce mercredi. Le Hervien de BMC espère aussi disputer la Doyenne.

    KEVIN VAN MELSEN AUSSI

    Autre régional rappelé en dernière minute, Kévin Van Melsen sera également présent mercredi matin au départ à Seraing. Le Hombourgeois de 31 ans, qui a disputé le Tro Bro Léon le weekend dernier, supplée son coéquipier norvégien Eiking, malade.