Cyclisme

  • Kevin Van Melsen dans l'échappée à la Flèche Wallonne

    Capture d’écran 2018-04-19 à 07.54.53.pngIls avaient une mission, ils l’ont accomplie de justesse. Quand l’échappée de six hommes est partie peu avant Plainevaux, après quelques kilomètres de course, on pensait bien que les Liégeois vivraient une journée compliquée. Aucun Belge à l’avant, une journée ennuyeuse pour les locaux. Mais la détermination de Kévin Van Melsen et Antoine Warnier l’ont finalement emporté. Les deux provinciaux ont effectué, en tandem, la jonction avec le groupe de tête. « Pas simple », soufflent les deux baroudeurs. « Heureusement qu’ils ont un peu levé le pied devant », sourit Warnier. « On s’est bien entendu avec Kevin pour rentrer, même si ce fut compliqué de rentrer sur le groupe de tête. D’autant que j’ai souffert des conséquences de ma bronchite : j’ai toujours du mal à respirer. »

    L’Othéen de WB-Aqua Protect avait pourtant accompli sa mission en se retrouvant à l’avant, tout comme le Hombourgeois de Wanty-Groupe Gobert Van Melsen. « Pour l’équipe, c’était important », conçoit-il. « J’ai souffert, car pas mal de grimpeurs étaient présents dans le groupe donc j’ai dû me faire mal dans les bosses. Le tempo était souvent assez élevé, ce n’était pas évident. Par contre, j’ai vraiment été impressionné par le Mur de Huy et la foule présente. Mais sur l’ensemble du parcours aussi. En tant que Liégeois, pas mal de personnes me connaissaient et m’encourageaient, c’était motivant. » Si Van Melsen a été repris dans la Côte d’Ereffe, Warnier a lui été mis en difficulté un peu avant, dès le premier passage du Mur de Huy. « Compliqué », confirme l’Othéen de 24 ans. « Je ne suis pas souvent le premier à craquer, mais ici j’ai vraiment souffert. Après, j’ai pu profiter de ma journée, tout le monde t’encourage : ça fait vraiment plaisir. Je suis heureux d’avoir réussi l’échappée sur la Flèche Brabançonne et j’espère être apte à refaire pareil ce dimanche. J’espère que ma santé s’améliorera et que je pourrai tirer mon épingle du jeu. Dans un premier temps, je compte récupérer pour procéder à une dernière reco ce vendredi. On verra dimanche, mais je ferai mon possible. » Du côté de Vliegen, qui a accompli son boulot d’équipier sans broncher, la participation à Liège-Bastogne-Liège devrait être confirmée dans les prochaines heures. 

    MAXIME SEGERS dans LA MEUSE VERVIERS du 19 avril 2018.

  • Kévin Van Melsen disputera la Flèche Wallonne

    Vliegen, victime d’une fracture du scaphoïde il y a un mois, retrouvera bien la Flèche Wallonne ce mercredi. Le Hervien de BMC espère aussi disputer la Doyenne.

    KEVIN VAN MELSEN AUSSI

    Autre régional rappelé en dernière minute, Kévin Van Melsen sera également présent mercredi matin au départ à Seraing. Le Hombourgeois de 31 ans, qui a disputé le Tro Bro Léon le weekend dernier, supplée son coéquipier norvégien Eiking, malade.

  • CYCLISME – 53e AMSTEL GOLD RACE (CE DIMANCHE)

    La course gagnée par Philippe Gilbert en 2017 passera sur quelques kilomètres sur le territoire de Gemmenich dimanche vers 13 heures.

    Parmi les 35 ascensions au programme, nous relevons en effet les Trois Frontières (14e) et la route de Gemmenich (15e - pour nous: route de Vaals).

  • Handzame

    Vliegen ne sera pas le seul Liégeois au départ de la Handzame Classic (1.HC) ce vendredi à Bredene. Kevin Van Melsen (Wanty-Gobert) est également engagé sur cette épreuve promise aux sprinteurs.

    Le GP de Denain (1.HC) figure au programme ce dimanche. L’épreuve nordiste verra Van Melsen (Wanty-Gobert), Gaëtan Bille (Sovac-Natura4Ever) et Stassen (WB) s’aligner au départ.

  • Grand Prix de Lillers

    Jérémy Lecroq (Vital Concept CC) a remporté, ce dimanche, la 53e édition du Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini (1.2), disputée dans le Pas-de-Calais sur une distance 186 kilomètres. Il a devancé dans un sprint à deux Yoann Paillot (St-Michel Auber 93). Le podium est complété par Alfdan De Decker (Lotto-Soudal U23).
    Jérémy Lecroq succède à Thomas Boudat (Direct Energie) au palmarès.

    Kevin VAN MELSEN est arrivé en 8ème position, 49 secondes après le vainqueur.

  • Kevin Van Melsen : 32e au Samyn

    Si Philippe Gilbert a pris la 2e place du Samyn, d’autres Liégeois ont valeureusement rallié l’arrivée. Julien Stassen (24e) et Kevin Van Melsen (32e) ont terminé dans le peloton.

  • Kevin Van Melsen (Wanty) au 50e Samyn qui sera disputé sous des températures polaires, ce mardi entre Quaregnon et Dour.

    « Choisir le bon nombre de couches »

    La couenne épaissie par les milliers de bornes qu’ils s’imposent chaque année, sur tous les terrains et par tous les temps, les durs au mal du peloton vont certes grimacer ce mardi matin, en quittant les plumes pour rejoindre le départ du Samyn. Mais pas de complainte, pas de voile pudique servant d’excuse si la mécanique se grippe en cours de journée : les aléas climatiques font partie intégrante de leur job, les coursiers qui ferrailleront sur le pavé hennuyer feront face aux frimas en essayant de ne pas les prendre en plein front !

    LIBERTÉ DE MOUVEMENT

    « Le gel, les températures glaciales, ce n’est évidemment pas agréable mais c’est moins compliqué à gérer qu’une humidité qui vous transperce et vous glace les os », nuance le Liégeois Kevin Van Melsen (Wanty-Groupe Gobert). « L’an dernier, lors du succès de Guillaume Van Keirsbulck, la pluie froide avait été implacable, même si elle avait plutôt amené de la chaleur dans nos cœurs avec le succès de Guillaume… »

    Lire la suite

  • Van Melsen à Kuurne-Bruxelles-Kuurne

    Dimanche, on retrouvera Loïc Vliegen (BMC) et Kevin Van Melsen (Wanty-Gobert) à Kuurne-Bruxelles-Kuurne.

  • Johan Meens dans l'effectif 2018 du Pesant

    Le Hombourgeois Johan Meens (Espoirs) partie de l'effectif 2018 Pesant Club Liégeois, club connu pour l’organisation de Liège-Bastogne-Liège mais qui conserve une section coureurs, l’ultime de la province en Elites/Espoirs.

    UNE PAGE DE MAXIME SEGERS à lire dans LA MEUSE du 16 février 2018.

  • Van Melsen et Vallée, les régionaux de Wanty

    Le Hombourgeois et le Thimistérien plantent le décor de leur année 2018 au sein de l’équipe belge.

    Le Hombourgeois Kevin Van Melsen et le Thimistérien Boris Vallée sont les deux coureurs régionaux de l’effectif 2018EC445355-0B0D-4EAC-A9CE-96E6B26FEBB6.jpeg
    de Wanty – Groupe Gobert. La formation belge, malgré le fait qu’elle milite dans la Division 2 du cyclisme mondial, aura cette année encore un programme de courses très alléchant. Par exemple, pour la deuxième année consécutive, elle a obtenu une invitation pour le Tour de France, véritable grand-messe du vélo en juillet où elle a fait bien mieux que de la figuration l’été dernier.

    Nos deux coureurs régionaux ont une participation à la Grande Boucle dans un coin de leur tête certes, mais ils n’en font pas une obsession et comptent bien s’illustrer avant ce rendez-vous estival.

    Kevin Van Melsen (30 ans), qui en est à sa neuvième saison dans l’équipe hennuyère, devrait cette année encore s’ériger en équipier modèle, mais on devrait aussi le voir moins souvent dans les échappées matinales afin d’être plus souvent présent auprès de ses leaders dans le final. Il compte aussi tenter de décrocher son premier succès chez les professionnels, sur une course qui peut lui convenir.

    Lire la suite