Faits divers

  • Le camion du Plombimontois avait tué Éric en 2011.

    Le Plombimontois a été acquitté

    Le 29 septembre 2011, Éric Degeest, un père de famille originaire d’Amay, perdait la vie dans un accident survenu à Neuville-en-Condroz. Il était à moto lorsque sa route avait croisé celle d’un camion avec remorque… Le tribunal correctionnel de Liège vient, en appel de police, de statuer sur ce drame.

    Un jeune homme de Plombières, qui avait 20 ans au moment des faits, conduisait le camion, d’une longueur totale de près de 12 mètres.

    Il s’était arrêté à contresens de la circulation, sur l’accotement droit dans le sens Liège/Marche, et ce afin d’acheter une pizza. Il avait ensuite redémarré pour traverser la chaussée et retourner vers Liège, ce qu’aucun signal ne lui interdisait.

    Le motard circulait en direction de Marche, phares allumés.

    Il avait dépassé deux véhicules lorsqu’il s’était rendu compte, trop tard, que le camion traversait la chaussée. Il avait percuté violemment la remorque.

    En première instance, le tribunal de police avait estimé que le jeune conducteur du camion était responsable d’un homicide involontaire, et il l’avait condamné à une peine de six mois de prison avec sursis et une amende de 550 euros. Les trois magistrats ont cependant réexaminé l’ensemble, en appel.

    Lire la suite

  • Les sangliers dévastent leur propriété

    Pour la deuxième fois en un an, la propriété de Martha Huynen, située dans le village de Montzen, vient d’être dévastée par des sangliers. Selon Francis Quodbach, compagnon de la propriétaire, plus de 2.000 m 2 ont été abîmés et il faudra à nouveau tout remettre en état, ce qui engendre un coût important. Pour lutter contre la venue de ces animaux, des clôtures électriques vont être prochainement installées autour de la propriété. Nous nous sommes rendus sur place pour constater les dégâts.

    Située dans un chemin rural, rue Drieschen à Montzen (commune de Plombières), la propriété de Martha Huynen est en apparence très tranquille. Sauf que l’hiver dernier, des sangliers ont retourné une grande partie des pelouses de la maison. Une entreprise de travaux de jardinage a dû être appelée afin de tout remettre en état. Le préjudice financier était important et chiffré en quelques milliers d’euros.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 16 février 2018,

  • Raphaël meurt sous un tracteur

    Lundi soir, Raphaël, un Lontzenois de 32 ans a perdu la vie dans un accident de la route. Il a perdu le contrôle de son véhicule sur la route menant de Walhorn à Eupen alors qu’il revenait du carnaval. Il s’est encastré sous un tracteur qui conduisait l’un des chars du cortège. Les secours ne sont pas parvenus à le désincarcérer avant qu’il succombe à ses blessures.

    Un article d'OCÉANE GASPAR à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 14 février 2018.

  • Feu de cheminée à Moresnet

    Un feu de cheminée s’est produit ce dimanche vers 14h50 rue du Panorama, à Moresnet.pompiers.JPG
    Les pompiers de la zone 4 sont intervenus avec une autopompe du poste de Montzen, une autre de La Calamine, une auto échelle de Welkenraedt et un véhicule officier.
    Un ramonage du conduit de cheminée a suffi à régler le problème.

  • Une deuxième personne interpellée en Allemagne

    Une seconde personne a été arrêtée dans le cadre de l’enquête concernant le meurtre de Joseph Lenaerts, tué à coups de hache. Ce vendredi, la chambre du conseil a confirmé le mandat d’arrêt qui avait été décerné à l’encontre de Kathrin Hilpert, la compagne du défunt.
    Selon nos informations, la quadragénaire a été filmée, fin décembre, alors qu’elle achetait une hache dans un magasin de bricolage à Eupen.

    Extrait d'un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 février 2018

  • Plombimontois mortellement blessé à Aix-la-Chapelle

    Selon le journal Aachener Nachrichten, un Plombimontois âgé de 56 ans a été victime ce mercredi matin à 5 h52 d’un grave accident de la circulation.

    Il a été conduit à l’hôpital où il est décédé. 

    La victime venait d’Aix-la-Chapelle se dirigeait à bord de sa Ford Fiesta vers Preuswald.

  • On lui réclame des taxes déjà payées

    Passer d’une facture de 413,95 € à 1.554,05 € à payer, c’est ce qui est arrivé à Joachim Beer, un habitant de Plombières, quand il a demandé un échelonnement de paiement pour sa taxe véhicule en 2016. En cause : une taxe de mise en circulation et de roulage qui n’auraient pas été payée... en 2012. Le Plombimontois a eu beau montrer les preuves de paiement, on lui réclame toujours de l’argent, et il n’est pas le seul dans ce cas.

    Lire la suite

  • 9 des 10 élèves blessés ont pu rentrer chez eux

    Neuf des dix élèves qui ont été hospitalisés lundi matin à la suite d’un accident impliquant un bus scolaire à Eupen, ont pu regagner leur domicile, a indiqué le docteur Marenne de l’hôpital d’Eupen, lors d’une conférence de presse. Le dixième enfant devrait quitter l’établissement hospitalier ce lundi soir.
    La conductrice du bus scolaire qui a effectué une sortie de route est, elle aussi encore hospitalisée mais ses jours ne sont pas en danger, a précisé le médecin.

    362AC965-E2A6-4F8E-8198-A0AE8A0DBB9A.jpeg

    CIRCONSTANCES NÉBULEUSES
    Les circonstances de l’accident qui s’est produit lundi peu avant 08h00, Walhorner Feld à Eupen, sont toujours nébuleuses. « La conductrice du bus est âgée de 60 ans et travaille depuis 2006 pour la société Sadar. La dame, originaire de La Calamine, effectuait régulièrement ce parcours », a indiqué Karl-Heinz Klinkenberg, le bourgmestre d’Eupen qui ajoute qu’elle n’a pas encore pu être entendue. Le parquet d’Eupen a dépêché un expert automobile sur les lieux de l’accident afin de déterminer l’origine de cette sortie de route. « Il est certain que le convoyeur n’était pas présent dans le bus puisqu’il a signalé ce matin qu’il était malade », explique le maïeur qui précise que sa présence n’était pas obligatoire.
    Autre zone d’ombre, les ceintures de sécurité. Le bus était équipé de ceintures de sécurité ventrales mais il n’a pas encore été possible de déterminer si les occupants les portaient ou non. Les seize passagers du véhicule, qui sont âgés entre 8 et 20 ans, se rendaient à l’école spécialisée d’Eupen. Quinze d’entre eux proviennent de La Calamine et un de Gemmenich.
    Immédiatement après l’accident, un soutien psychologique a été mis en place.
    Sur place, tout le périmètre a été bouclé pour permettre l’intervention des services de secours. Plusieurs véhicules d’intervention étaient toujours sur place 1 h 30 après les faits. En plus des pompiers de Lontzen, un SMUR et plusieurs ambulances se sont rendus sur les lieux de l’accident.

  • Une vingtaine de chevaux évacués

    Le feu a pris, lundi en début de soirée dans un manège, situé rue du Village 45 à Plombières. Les pompiers des postes de Plombières et Limbourg sont intervenus sur place avec quatre véhicules. Vers 18h20, l’incendie était maîtrisé. Une ambulance était sur place, de manière préventive, mais il n’y a eu aucun blessé à déplorer.

    Capture d’écran 2018-01-02 à 08.22.14.png

    Toutefois, la tâche des pompiers ne s’est pas arrêtée là. Ils ont dû procéder à l’évacuation d’une vingtaine de chevaux qui se trouvaient dans le hangar qui a pris feu. Les propriétaires du manège étaient en déplacement lorsque le sinistre s’est déclenché. Ils sont rapidement revenus à Plombières. Aucun cheval n’a été blessé dans cette mésaventure.

    Le hangar n’a pas été ravagé par les flammes. Il est en ce moment aéré au moyen d’un gros ventilateur pour permettre d’y reloger les vingt équidés le plus rapidement possible.

    Une information de LA MEUSE VERVIERS.

  • Tentative de vol ratée à cause du givre

    Ce vendredi matin, un voleur a tenté de s’emparer d’une voiture à Gemmenich alors que la propriétaire venait tout juste de l’ouvrir. C’est le givre présent sur les vitres qui l’a rapidement arrêté ! Après être rentré dans un poteau et dans le mur du voisin, le malfrat a pris la fuite… à pied, sans la voiture.

    Une drôle de mésaventure est arrivée ce vendredi matin à des habitants de la rue Langenstein à Gemmenich. Vers 6 heures, Marie-Ange Schmetz a commencé à dégivrer sa voiture avant de partir travailler. Pour cela, elle l’a ouverte pour y prendre le spray dégivrant. Tout d’un coup, quelqu’un a sauté dans la voiture pour voler le véhicule !

    Lire la suite