Plombières - Page 3

  • L'avis de Vincent Schnackers sur la crise du monde agricole

    « Une chaîne sans fin, qui nous touche tous »

    Capture d’écran 2017-07-13 à 07.44.45.pngCe n’est un secret pour personne : le monde agricole traverse une grave crise en Belgique et en Europe depuis plusieurs années. Si les agriculteurs ont du mal à joindre les deux bouts notamment en ce qui concerne le prix du litre de lait, la crise touche tous les secteurs du monde agricole. Les entreprises n’échappent pas à la règle et Vincent Schnackers non plus. « Cette crise est une chaîne sans fin car elle touche vraiment tous les secteurs. De nombreux agriculteurs m’en parlent et c’est très difficile pour eux comme pour moi. Pour vous donner un exemple, la vente de tracteurs est vraiment très calme actuellement et il faut essayer de se serrer la ceinture pour continuer à exister. Nous espérons tous que cette crise se terminera un jour car c’est compliqué pour tous les métiers du monde agricole. »

    OBJECTIF : DIVERSIFICATION

    Vincent Schnackers ne veut pas s’étendre sur ce que font les instances officielles pour le monde agricole. Son objectif est avant tout de pérenniser son entreprise. « C’est pour cela qu’il est important de se diversifier. Si la vente de mes prototypes se passe bien et que cela me permet de gagner de l’argent, je ne m’en plaindrai pas. La priorité est vraiment d’élargir ma clientèle en touchant un public plus large que celui du milieu agricole. Il faut savoir que ce dernier est assez fermé. Personnellement, j’essaye donc d’innover pour que mon entreprise puisse continuer à bien fonctionner. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 13 juillet 2017

  • Vincent Schnakers crée un barbecue-plancha design

    Il vend des tracteurs, mais est aussi ferronnier à ses heures perdues et crée un barbecue-plancha design pour manger sainement et au feu de bois.

    Gérant d’une entreprise agricole depuis l’âge de 21 ans, Vincent Schnackers a décidé d’élargir quelque peu ses activités. En effet, il a créé en mai dernier un prototype de barbecue/plancha assez innovant qui se veut plus écologique et meilleur pour la santé qu’un barbecue traditionnel. Le citoyen de Gemmenich en a déjà vendu quatre et espère développer ses ventes dans un futur proche.

    Lire la suite

  • « Je ne voulais pas voter contre mes convictions »

    La députée cdH se confie après être sortie du rang lors d’un vote.Capture d’écran 2017-07-13 à 07.28.05.png

    Ce mardi, quelle n’a pas été pas la surprise de Dimitri Fourny, chef de file du cdH au parlement wallon, lorsque la députée Isabelle Stommen, cdH elle aussi, a voté en faveur de la proposition d’Ecolo en Commission des Pouvoirs Locaux alors que les consignes étaient tout autres au cdH.

    La Welkenraedtoise a voté selon ses convictions ce qui n’a pas plu à son parti qui n’a pas tardé à lui faire part de sa façon de penser, mais lui a attiré beaucoup de messages de sympathie et de soutien de ses électeurs sur les réseaux sociaux.

    Elle s’explique dans un entretien avec LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 13 juillet 2017.

  • Nouveau vol de BMW

    La police de la zone du pays de Herve lance un nouvel appel à la vigilance auprès des propriétaires de BMW. Cette marque est fort prisée des voleurs dans la région frontalière. Dans la nuit de mardi à mercredi, un nouveau vol s’est produit rue de Rémersdael, à Plombières. La police préconise l’utilisation d’une canne antivol ou celle d’une puce GPS. 

  • Une auto percute un muret

    Grosse frayeur ce lundi vers 18h pour un conducteur à Moresnet. Alors qu’il circulait rue de Bambusch Haut Château Capture d’écran 2017-07-12 à 08.17.46.png(N613), il a perdu le contrôle de son véhicule et est allé percuter violemment un muret. Heureusement, personne n’a été blessé. Le conducteur était accompagné d’un ami et est originaire de la région de Lontzen-Eupen. La route était fort humide et cela peut en partie expliquer pourquoi la perte de contrôle du véhicule. 

  • Olivier Muytjens mieux en course qu’aux essais

    La 4e manche du Championnat VLN se disputait le week-end dernier. Habitué de cette compétition se disputant sur 9 Capture d’écran 2017-07-12 à 08.13.15.pngmanches sur le célèbre circuit du Nürburgring, Olivier Muytjens s’alignait sur… 2 voitures pour l’occasion. « Et je ne peux pas dire que j’ai porté chance à ces 2 autos », sourit le pilote de Moresnet. « Les qualifications furent catastrophiques pour les deux voitures suite à de nombreux problèmes. Du coup, il fallait remonter pas mal de concurrents en course suite à nos mauvaises positions sur la ligne de départ. » A savoir en 44e position pour la Porsche Cayman GT4 et la… 124e pour la Toyota GT86 !

    Un départ que prenait précisément Speed Oli sur la Toyota qui remontait jusqu’à la 3e place dans sa catégorie avant que Brody ne fasse mieux encore en plaçant la nippone sur la 2e marche du podium final en CUP4.

    En GT4, Kurt Dujardyn, épaulé par Olivier Muytjens visiblement fort sollicité au Ring, ont du composer avec des pneus Handkook se dégradant beaucoup trop vite. Limitant les dégâts, le duo a néanmoins amené la Porsche aux pieds du podium SP10.

    A quasi mi-championnat, Olivier Muytjens occupe la 5e place du championnat derrière Weber, Terting, Piana, Kaya et Johansson. Une 5e place qu’il partage avec son équipier, Kurt Dujardyn.

    Prochain rendez-vous pour une endurance de 6 heures, ce sera le 19 août. 

    ERTRI dans LA MEUSE VERVIERS du 12 juillet 2017

  • Décès de Madame Mariette SCHOBBEN, veuve de Monsieur Ivan ROSSIUS

    Capture d’écran 2017-07-11 à 14.07.44.pngLa famille annonce le décès de Madame Mariette SCHOBBEN, veuve de Monsieur Ivan ROSSIUS, née à Hombourg le 31 décembre 1936 et décédée à Hermalle-sous-Argenteau-sous-Argneteau le 9 juillet 2017.

    La défunte repose au funérarium Rien à Warsage (rue Craesborn 10) où la famille recevra les visites de 18 heures 30 à 20 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Mortroux, sera célébrée en l'église Saint-Lucie le mercredi 12 juillet à 10 heure 30.

    Faire-part.

  • Elle retrouve son cousin 43 ans après

    LA MAGIE DE FACEBOOK

    Belle histoire que celle vécue par Henri Mobers et Arlette Flaes, son épouse, de Moresnet. Dans les années 1970 et jusqu’en 1975, les Belges avaient souvent rendu visite à Sabine et Wilfried Kaiser, leurs cousins allemands (les grands-mères d’Arlette et de Wilfried, des Deguelle, originaires de Slenaeken, près de Gemmenich, étaient sœurs). Entre-temps, ils les avaient perdus de vue. Tout juste savaient-ils qu’ils habitaient la région de Hambourg une quarantaine d’années auparavant. Mais depuis, le couple avait déménagé et impossible de le relocaliser, explique Henri Mobers. En vain. Jusqu’à ce qu’il lance un appel sur Facebook. Son message sera lu par 3.200 personnes, dont un rédacteur du Wochenblatt, qui proposera aux Plombimontois de publier un encart dans son hebdomadaire régional. Et alors, bingo : trois messages arrivent. Un disant que les cousins avaient déménagé, un autre qu’ils étaient décédés et un troisième démentant cette triste nouvelle. Lequel émanait d’une source fiable: la sœur du cousin Wilfried. C’est ainsi que les Mobers et les Kaiser ont pu se retrouver en juin, durant un périple d’une dizaine de jours, dans la région de Hambourg. 

    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 8 juillet 2017

  • Kermesse de Hombourg

    La Royale Harmonie, Jeunesse et Société Saint-Joseph de Hombourg annoncent le programme de la kermesse.

    Entrée gratuite tous les jours.

  • La rue Marveld bientôt interdite aux voitures

    La rue Marveld, qui relie Moresnet à Gemmenich sera bientôt interdite aux voitures. C’est ce que vient de décider, à l’unanimité, le conseil communal de Plombières.

    En pratique, cette rue aura les mêmes caractéristiques qu’un chemin de RAVeL et ne pourra être empruntée que par les piétons, cyclistes, cavaliers ou les adeptes du roller…

    « La rue Marveld est une voirie de liaison à une seule bande, avec à certains endroits des élargissements qui permettent de se croiser », explique le bourgmestre, Thierry Wimmer.

    Si actuellement les riverains sont autorisés à l’emprunter puisqu’elle est réservée à la circulation locale, de nombreux autres automobilistes s’y aventurent car elle constitue un raccourci entre les deux villages. « Il y a une dizaine d’années déjà, certains citoyens avaient manifesté leur mécontentement face à ce comportement de certains automobilistes. Depuis que je suis bourgmestre, on parle de cette rue et de ses problèmes de circulation », ajoute Thierry Wimmer. Le conseil communal a donc décidé d’interdire totalement la circulation des voitures sur ce tronçon d’environ 200 mètres.

    POUR L’AUTOMNE

    « Dès que la tutelle aura donné son approbation, les seuls qui seront autorisés à circuler, avec un véhicule motorisé dans cette rue seront les propriétaires des deux fermes, les exploitants ainsi que les visiteurs qui se rendent dans l’une des feux fermes. Fini donc les excuses plus ou moins bidons fournies en cas de contrôle de police », conclut le bourgmestre. Cette mesure de circulation devrait être d’application d’ici l’automne. -

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 8 juillet 2017