Moblité

  • Campagne BOB

    La campagne BOB hivernale débute ce 27 novembre 2017 pour se clôturer le 14 janvier 2018.

    La zone de police du pays de Herve organisera plusieurs contrôles ciblés... Vous voilà prévenus...

    Chaque année, les chiffres montrent que la combinaison sensibilisation/contrôles produit des résultats efficaces. Lors de la campagne précédente, 122.075 conducteurs ont été soumis à un contrôle en Wallonie et 2,8% de ceux-ci roulaient sous influence de l'alcool (contre 3.2 % l'année précédente).

    Pendant la campagne BOB, près de 13% des conducteurs impliqués dans un accident corporel avaient une alcoolémie supérieure à 0,5‰. Cela témoigne du lien entre conduite sous influence et risque d'accident. Un conducteur avec un taux d'alcool supérieur à 0,5‰ court 5 à 6 fois plus de risques d'avoir un accident avec dommages corporels qu'un conducteur sobre.

    Bonne route et soyez prudents !

  • La rue de Birken restaurée

    Certains importants travaux de voiries étaient à l’ordre du jour du conseil communal de Plombières.

    Parmi les décisions approuvées à l’unanimité par les conseillers, il y avait notamment la réfection de la rue de Birken à Montzen.

    Le tronçon concerné par les travaux est d’environ 5.530m 2 . Cette réfection de grande ampleur consistera en un fraisage, puis la pose d’égouttage et d’aménagements sécurisés, sur deux couches.

    Le montant des travaux est estimé à 343.092 euros pour lequel des subsides seront sollicités par la commune.

    Autre voirie qui devrait prochainement subir des travaux de réfection : le chemin de Hoppisch à Hombourg. Ce dernier a été fortement endommagé suite au passage fréquent de gros camions dans le cadre du chantier de la gare.

    Le montant des travaux est estimé à 191.577 euros.

    L’entrée et l’allée centrale du cimetière de Montzen feront elle l’objet d’un pavage. Pour les 255 m2, le budget est estimé à 36.800 euros.

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 13 novembre 2017

  • 400.000 € de subsides pour la mobilité

    Plus de 5 millions d’euros de subvention seront alloués par le ministre wallon des Transports pour réaliser les objectifs du plan mobilité 2030. « L’objectif de ce programme est de permettre aux villes et communes wallonnes de développer l’usage du vélo sur leur territoire et d’améliorer la sécurité des déplacements cyclables et cyclo-piétons », indique Carlo Di Antonio dans un communiqué.Capture d’écran 2017-11-13 à 10.53.00.png

    62 villes et communes ont été sélectionnées suite à un appel à projets dont quatre en région verviétoise : Verviers, Herve, Plombières et Malmedy. Chacune de ces entités recevra un subside de 100.000 €. « Grâce au montant octroyé, elles vont pouvoir mener des projets visant à renforcer l’utilisation du réseau RAVeL ; aménager les liaisons entre les zones d’habitat et avec les pôles locaux d’activité ; relier les itinéraires inter-villages ou inter-quartiers par la création de chaînons manquants. » -

    VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE VERVIERS du 13 novembre 2017

  • La ligne entre Hombourg et La Calamine avance

    On avance bien pour les voies cyclables du réseau RAVeL, dans le prolongement de la ligne à Hombourg, entre la gare de ce village et La Calamine, aux portes de l’Allemagne. Trois tronçons étaient dans les cartons. On fait le topo zone par zone.

    Premier tronçon : celui qui mène de la gare de Hombourg à la rue de Sippenaeken. On roulera sue une bande asphaltée d’une largeur de 2m50 ou on empruntera la zone de 1m50 en fines pierres, plus indiquée pour les cavaliers et les marcheurs. Ici, le coût du chantier s’élève à 147.881 euros. Ici, la fin du chantier est envisagée pour octobre 2017, explique François Leruth, du SPW. Dans cette partie, la réfection d’un ancien pont est en cours et d’ici un mois, on devrait en avoir fini, selon l’échevin plombimontois Austen.

    Deuxième volet : l’aménagement du RAVeL de la ligne 38 entre la rue de la Station et la rue de Sippenaeken, à travers la gare de Hombourg. Ici, le début des travaux est planifié pour l’année prochaine.

    Troisième élément : entre la rue de Sippenaeken et le lieu-dit Cheval Blanc, le long de la route régionale N608. Ici, c’est de l’asphalte sur 1,5 km environ. Un chantier d’un montant de 397.413 euros qui sera bientôt terminé. On pose les glissières de sécurité entre la piste cyclable et les deux bandes de circulation dévolues au reste du trafic, explique François Leruth, du SPW. Par contre, le traçage et la clôture sont déjà réalisés.

    Un quatrième projet s’ajoute à ces trois premiers, qui relèvent du SPW. Pour ce dernier, le SPW s’associe avec la commune de Plombières (dans le cadre du PC-DR) pour aménager un pré-RA-VeL sur l’assiette de la ligne 38, entre le lieu-dit Cheval blanc (N608) et le centre de Plombières et le pré-RAVeL de la ligne 39, entre Plombières et La Calamine. Deux maillons importants pour avancer vers la Vennbahn, qui serpente vers le sud. 

    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 21 septembre 2017

  • 70 places aménagées dans un parking d’Ecovoiturage près de l’ancien site minier de Plombières

    La reconversion de l’ancien site minier de Plombières est en route et amènera prochainement à un aménagement en bonne et due forme. Depuis le rachat de ce site exceptionnel de 8 ha  par la commune en 2011, un projet se dessine petit à petit. « Ce site accueille déjà un musée et un réseau de promenades. Notre volonté est d’aménager une zone de parcs et de loisirs avec une plaine de jeux, un espace fitness, un bike park pour en faire un nouvel endroit de rencontres pour les habitants et les touristes », explique le Bourgmestre de Plombières Thierry Wimmer.

    Hier soir, le conseil communal a donné son feu vert à l’installation d’un abri voyageurs dans le cadre de l’aménagement d’un parking d’Ecovoiturage rue du Casino. « Ce parking aura une capacité de 70 places et aura l’avantage de répondre aux attentes des utilisateurs du RAVeL venant de la ligne 38 et se dirigeant soit vers la Communauté germanophone, soit vers Aix-la-Chapelle. Situé au centre du village et de plusieurs RAVeL, il favorisera l’utilisation du moyens de transports doux », explique encore Thierry Wimmer. Le coût des travaux est estimé à 200 000 euros dont 50% seront pris en charge par la Province de Liège. Les premiers coups de pelle pourraient encore être donnés cette année.

    (Une information de TELEVESDRE du 1er septembre 2017)

  • La rue Marveld bientôt interdite aux voitures

    La rue Marveld, qui relie Moresnet à Gemmenich sera bientôt interdite aux voitures. C’est ce que vient de décider, à l’unanimité, le conseil communal de Plombières.

    En pratique, cette rue aura les mêmes caractéristiques qu’un chemin de RAVeL et ne pourra être empruntée que par les piétons, cyclistes, cavaliers ou les adeptes du roller…

    « La rue Marveld est une voirie de liaison à une seule bande, avec à certains endroits des élargissements qui permettent de se croiser », explique le bourgmestre, Thierry Wimmer.

    Si actuellement les riverains sont autorisés à l’emprunter puisqu’elle est réservée à la circulation locale, de nombreux autres automobilistes s’y aventurent car elle constitue un raccourci entre les deux villages. « Il y a une dizaine d’années déjà, certains citoyens avaient manifesté leur mécontentement face à ce comportement de certains automobilistes. Depuis que je suis bourgmestre, on parle de cette rue et de ses problèmes de circulation », ajoute Thierry Wimmer. Le conseil communal a donc décidé d’interdire totalement la circulation des voitures sur ce tronçon d’environ 200 mètres.

    POUR L’AUTOMNE

    « Dès que la tutelle aura donné son approbation, les seuls qui seront autorisés à circuler, avec un véhicule motorisé dans cette rue seront les propriétaires des deux fermes, les exploitants ainsi que les visiteurs qui se rendent dans l’une des feux fermes. Fini donc les excuses plus ou moins bidons fournies en cas de contrôle de police », conclut le bourgmestre. Cette mesure de circulation devrait être d’application d’ici l’automne. -

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 8 juillet 2017

  • « L’idéal ? Un radar-tronçon sur la N3 »

    On le sait, la nationale 3, qui traverse la zone de police du Pays de Herve depuis Herve jus-qu’à Plombières, est régulièrement le théâtre de tragiques accidents.

    Pour faire diminuer la vitesse des automobilistes, la zone de police du Pays de Herve a introduit une demande pour bénéficier gratuitement d’un lidar durant quelques semaines. Interrogé à l’époque, le commissaire Jacques Maton, en charge du roulage, annonçait que, sauf contre-indication, il souhaitait que le lidar soit installé un temps le long de la N3. « Le lidar c’est bien, mais ça a ses limites aussi. Les gens qui sont attentifs vont ralentir 50 mètres avant et après ils vont réappuyer sur le champignon », tempère le chef de zone Vincent Corman qui a une idée pour faire freiner durablement les automobilistes qui se prennent pour Fangio sur la N3. « À terme, il faudra voir ce qu’il sera possible d’obtenir en termes d’aides et de subsides, mais l’idéal serait d’avoir un ra-dar-tronçon parce que, manifestement, on dépasse la vitesse autorisée sur une longue distance à cet endroit. » En attendant, de nombreux ronds-points ont été créés pour casser l’effet ligne droite et donc la vitesse sur la nationale. -

  • 359.000 € pour la mobilité douce

    PLOMBIÈRES - SUBVENTIONS

    Plombières reçoit une subvention complémentaire de 45.058,89 € (258.720 € déjà perçus) « pour la création d’un itinéraire de liaison de voies lentes, dans le cadre de son PCDR. L’itinéraire de voies lentes reliera Hombourg, Plombières et Moresnet en jonction avec les tracés existants (RAVeL 38 et Vennbahn). Ce projet permettra notamment à la population ne disposant pas de véhicule motorisé, d’avoir accès aux différents services. De plus, les enfants se déplaçant à pied ou à vélo pourront avoir accès aux infrastructures scolaires de manière sécurisée ».

    La commune est autorisée à débuter les travaux pour ce projet de 413.517,78 €.

    (D'un article de LA MEUSE VERVIERS du 9 juin 2017)

  • EN MINIBUS VERS LES MARCHES LOCAUX

    A qui s'adresse ce services ?

    Les aînés ou tout simplement les personnes isolées ne disposant ni d’un véhicule, ni d’une ligne de bus à proximité de leur domicile.

    Comment cela se passe-t-il en pratique ?
    Le minibus dispose de 8 places et vous amènera aux marchés locaux selon le programme ci-contre GRATUITEMENT. Nous venons vous chercher chez vous ! C’est pourquoi nous vous demandons de vous tenir prêt dès 9h30. Le retour est prévu pour 11h30 au départ du marché.

    Comment réserver ?
    Pour bénéficier de ce service, vous devez réserver votre place au moins 5 jours avant la date mentionnée par téléphone au 087/339664 ou 0476/980015.

    Les premières dates sont :

    Le lundi 5 juin à Welkenraedt
    Le jeudi 15 juin à La Calamine
    Le mardi 20 juin à Aubel
    Le mardi 27 juin à Vaals

  • Parlement germanophone contre la vignette allemande

    Le Parlement germanophone a approuvé, lundi soir en séance plénière, une résolution pour lutter contre l’introduction de la vignette routière allemande (Maut). Dans ce texte, les parlementaires germanophones demandent aux gouvernements germanophone et fédéral de mettre tout en œuvre pour stopper l’entrée en vigueur de cette vignette qu’ils jugent discriminatoire et non conforme au droit européen.

    Le 31 mars dernier, le Bundesrat (Conseil fédéral allemand) a en effet validé la loi visant à instaurer un péage automobile pour l’utilisation des autoroutes allemandes et ce dès 2019. Simultanément, les autorités allemandes ont décidé de réduire la taxe de mise en circulation pour les véhicules immatriculés en Allemagne. Cette combinaison aura pour conséquence le fait que la redevance sera supportée uniquement par les automobilistes étrangers et plus particulièrement les frontaliers.

    Les pays limitrophes de l’Allemagne, comme l’Autriche, le Luxembourg ou encore les Pays-Bas, ont déjà manifesté leur désaccord quant à cette loi et préparent l’introduction d’une action devant la cour de justice européenne. Les parlementaires, qui ont tous approuvé la résolution, sauf Vi-vant, demandent ainsi aux autorités de s’associer à cette action. 

    BELGA (dans LA MEUSE VERVIERS du 26 avril 2017 - illustration de RADIO MELODIE)