Politique

  • Le ministre en visite au tennis de Plombières

    Le tennis club des 3 Frontières a inauguré ses nouvelles installations en présence du ministre Collin et de l'échevin Joseph Austen, ce samedi.

    PLB 22007588_1554451944622098_2374303009198932497_n.jpg

  • Crèches : 5 communes à la traîne dans la région dont Plombières

    Capture d’écran 2017-09-20 à 09.37.42.pngL’accueil de la petite enfance est l’un des fers de lance d’Ecolo et plus particulièrement du député theutois Matthieu Daele. Récemment, il a questionné la ministre Greoli sur la question afin d’obtenir le taux de couverture en région verviétoise. Résultat : celui-ci est bien plus faible que la moyenne wallonne. Le Theutois invite les communes à réagir.

    « La moyenne sur l’arrondissement est faible, il y a un besoin criant de crèche », annonce Matthieu Daele, député Ecolo au Parlement wallon et conseiller communal à Theux. 

    Capture d’écran 2017-09-20 à 09.37.22.png

    Inauguration prévue pour septembre 2019

    Bientôt 24 nouvelles places à Plombières

    À l’inverse de Limbourg, la commune de Plombières est, elle, un peu à la traîne si l’on en croit les chiffres de 2015. Mais, explique Josiane Schmit, l’échevine de la Jeunesse, le problème sera bientôt résolu. Si actuellement, la commune ne dispose que d’une crèche de 18 places, un projet d’agrandissement est en cours.

    « On a profité du plan Cigogne 2 pour rentrer un projet. Ainsi, nous allons récupérer l’ancien bâtiment de la police qui se situe à proximité de la crèche actuelle, puis le réaménager. La crèche aura alors une capacité de 44 places. C’est important pour nous qui avons une centaine de naissances/an », indique l’échevine. L’inauguration est prévue pour septembre 2019, précise-t-elle d’ailleurs.

    Mais d’autres projets sont en cours sur l’arrondissement puisque le cabinet Greoli précise que 32 places restent à ouvrir dans le cadre du plan Cigogne 3 et que 63 places supplémentaires viennent en outre d’être introduites, mais nécessitent des subsides à l’infrastructure. Un premier pas donc.

    D'une page de LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 20 septembre 2017.

  • 70 places aménagées dans un parking d’Ecovoiturage près de l’ancien site minier de Plombières

    La reconversion de l’ancien site minier de Plombières est en route et amènera prochainement à un aménagement en bonne et due forme. Depuis le rachat de ce site exceptionnel de 8 ha  par la commune en 2011, un projet se dessine petit à petit. « Ce site accueille déjà un musée et un réseau de promenades. Notre volonté est d’aménager une zone de parcs et de loisirs avec une plaine de jeux, un espace fitness, un bike park pour en faire un nouvel endroit de rencontres pour les habitants et les touristes », explique le Bourgmestre de Plombières Thierry Wimmer.

    Hier soir, le conseil communal a donné son feu vert à l’installation d’un abri voyageurs dans le cadre de l’aménagement d’un parking d’Ecovoiturage rue du Casino. « Ce parking aura une capacité de 70 places et aura l’avantage de répondre aux attentes des utilisateurs du RAVeL venant de la ligne 38 et se dirigeant soit vers la Communauté germanophone, soit vers Aix-la-Chapelle. Situé au centre du village et de plusieurs RAVeL, il favorisera l’utilisation du moyens de transports doux », explique encore Thierry Wimmer. Le coût des travaux est estimé à 200 000 euros dont 50% seront pris en charge par la Province de Liège. Les premiers coups de pelle pourraient encore être donnés cette année.

    (Une information de TELEVESDRE du 1er septembre 2017)

  • Wimmer à la tête de la police

    Wimmer à la tête de la police

    C’était le premier point de l’ordre du jour du Collège de la zone de police Pays de Herve : qui pour remplacer Pierre-Yves Jeholet à la présidence de la zone de police ? Et c’est Thierry Wimmer, bourgmestre de Plombières, qui a été choisi pour reprendre le flambeau.

    Lire la suite

  • Parmi les plus gros cumulards de la région verviétoise

    IMG_2254.PNGQuestion stabilité on peut compter sur Thierry Wimmer (MR). Déjà dans le top en 2015, le revoilà en 2016. Pas un mandat de plus ou de moins. Thierry Wimmer est toujours à 20, dont 7 rémunérés parmi lesquels la présidence du CHR, la fonction de bourgmestre de Plombières, son job d’avocat, celui de prof à l’école provinciale d’administration, etc.

    D'une page de LA MEUSE VERVIERS du 12 août 2017

  • Feu vert pour rénover la salle de Montzen

    On attendait le ministre René Collin, ce vendredi à Montzen. Mais, au vu de la situation politique et des négociations visant à former de nouveaux gouvernements dans le sud du pays, le ministre wallon de la Ruralité était retenu àCapture d’écran 2017-07-15 à 07.22.54.png Bruxelles. C’est donc son neveu et collaborateur au sein du cabinet, Jean-François Collin, qui a fait le déplacement pour confirmer la bonne nouvelle aux Plombimontois et particulièrement aux Montzenois.

    La salle Culture et Loisirs, située rue de la Poste, sera bientôt rénovée pour devenir une maison rurale et polyvalente qui pourra accueillir les nombreuses associations de la commune mais aussi diverses activités de loisirs et de culture.

    UNE SALLE ÉNERGIVORE

    Le projet de rénovation de cette salle a vu le jour en 2015 dans le cadre de la Commission Locale de Développement Rural (CLDR). Cette salle, même si elle est régulièrement occupée ne correspond plus aux standards actuels. « Il faut bien reconnaître que cette salle n’est pas vraiment chaleureuse ni au goût du jour. De plus, elle est relativement énergivore », explique le bourgmestre Thierry Wimmer. Un dossier a donc été transmis à la Région wallonne dans le cadre de la politique de développement rural afin d’obtenir des subsides.

    Lire la suite

  • Les camps : un juteux business communal, mais pas partout!

    Des entités taxent à la nuitée, tandis que le commerce et les loueurs enregistrent de belles rentrées.

    Les camps, sous tente ou toit, c’est une donnée économique non négligeable pour nombre de nos communes. Avec parfois des profits qui font sourciller les mouvements.

    Pour les scouts et les patronés, les taxes, ça existe aussi. Et ça en irrite beaucoup. Dont leurs fédérations, qui s’inquiètent d’une fiscalité les visant et qui ne cesse de s’étendre. Outre les redevances perçues en matière d’immondices, on voit fleurir, ici et là, des taxes de séjour, par tête et jour.

    LE MAÏEUR WIMMER

    Pas de taxe, à Plombières: « un choix politique, pour soutenir les mouvements de jeunesse »

    À Plombières, qui compte une quinzaine d’endroits de camp, la taxe par nuit et personne n’est réclamée que là où des lits ne sont pas mis à disposition. Mais les mouvements de jeunesse en sont exemptés : « C’est un choix politique, pour soutenir les mouvements de jeunesse », plaide le maïeur, Thierry Wimmer.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 juillet 2017.

  • « Je ne voulais pas voter contre mes convictions »

    La députée cdH se confie après être sortie du rang lors d’un vote.Capture d’écran 2017-07-13 à 07.28.05.png

    Ce mardi, quelle n’a pas été pas la surprise de Dimitri Fourny, chef de file du cdH au parlement wallon, lorsque la députée Isabelle Stommen, cdH elle aussi, a voté en faveur de la proposition d’Ecolo en Commission des Pouvoirs Locaux alors que les consignes étaient tout autres au cdH.

    La Welkenraedtoise a voté selon ses convictions ce qui n’a pas plu à son parti qui n’a pas tardé à lui faire part de sa façon de penser, mais lui a attiré beaucoup de messages de sympathie et de soutien de ses électeurs sur les réseaux sociaux.

    Elle s’explique dans un entretien avec LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 13 juillet 2017.

  • La rue Marveld bientôt interdite aux voitures

    La rue Marveld, qui relie Moresnet à Gemmenich sera bientôt interdite aux voitures. C’est ce que vient de décider, à l’unanimité, le conseil communal de Plombières.

    En pratique, cette rue aura les mêmes caractéristiques qu’un chemin de RAVeL et ne pourra être empruntée que par les piétons, cyclistes, cavaliers ou les adeptes du roller…

    « La rue Marveld est une voirie de liaison à une seule bande, avec à certains endroits des élargissements qui permettent de se croiser », explique le bourgmestre, Thierry Wimmer.

    Si actuellement les riverains sont autorisés à l’emprunter puisqu’elle est réservée à la circulation locale, de nombreux autres automobilistes s’y aventurent car elle constitue un raccourci entre les deux villages. « Il y a une dizaine d’années déjà, certains citoyens avaient manifesté leur mécontentement face à ce comportement de certains automobilistes. Depuis que je suis bourgmestre, on parle de cette rue et de ses problèmes de circulation », ajoute Thierry Wimmer. Le conseil communal a donc décidé d’interdire totalement la circulation des voitures sur ce tronçon d’environ 200 mètres.

    POUR L’AUTOMNE

    « Dès que la tutelle aura donné son approbation, les seuls qui seront autorisés à circuler, avec un véhicule motorisé dans cette rue seront les propriétaires des deux fermes, les exploitants ainsi que les visiteurs qui se rendent dans l’une des feux fermes. Fini donc les excuses plus ou moins bidons fournies en cas de contrôle de police », conclut le bourgmestre. Cette mesure de circulation devrait être d’application d’ici l’automne. -

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 8 juillet 2017

  • 359.000 € pour la mobilité douce

    PLOMBIÈRES - SUBVENTIONS

    Plombières reçoit une subvention complémentaire de 45.058,89 € (258.720 € déjà perçus) « pour la création d’un itinéraire de liaison de voies lentes, dans le cadre de son PCDR. L’itinéraire de voies lentes reliera Hombourg, Plombières et Moresnet en jonction avec les tracés existants (RAVeL 38 et Vennbahn). Ce projet permettra notamment à la population ne disposant pas de véhicule motorisé, d’avoir accès aux différents services. De plus, les enfants se déplaçant à pied ou à vélo pourront avoir accès aux infrastructures scolaires de manière sécurisée ».

    La commune est autorisée à débuter les travaux pour ce projet de 413.517,78 €.

    (D'un article de LA MEUSE VERVIERS du 9 juin 2017)