Rugby

  • Apparition du Rugby Club East Belgium

    Une fois n’est pas coutume, l’occasion nous est donnée d’effectuer une revue des troupes régionales en « Ovalie ». À l’ombre du stade Lechat, les sociétaires malmédiens des Hautes Fagnes connaissent de réelles difficultés au démarrage en 1ère Régionale : 0 sur 2 dont un retentissant 34-0 encaissé, voici quelques jours, au Standard. Ce week-end, les Fagnards tenteront d’enfin débloquer le compteur au détriment des Hennuyers de Saint-Ghislain.

    Il n’en demeure pas moins que l’information de ce tout début de saison est constituée par l’apparition du Rugby Club East Belgium. Cédric Moerman, le joueur-entraineur du cru, en explique la genèse : « A la frontière allemande, existait déjà le club d’Eupen/Kelmis. Ce qui était assez restrictif car notre intention est de ratisser le plus large possible sur le plan du recrutement au niveau régional. C’est ainsi que nous comptons également bon nombre d’éléments francophones en provenance de Baelen, Dolhain, Plombières et Henri-Chapelle. Nous ne sommes donc plus l’équipe d’une ou deux localités germanophones, mais une formation représentative de l’ensemble d’une une véritable zone géographique. À savoir, celle de l’est de notre pays. Nous évoluons pour l’instant en Régionale 3 qui est d’ailleurs la division la plus basse, mais nous ne désespérons pas de monter dès cette année peut-être. Pour ce faire, nous pouvons compter sur des joueurs expérimentés et sur des espoirs ne demandant qu’à progresser. » Quant au secrétaire, il ajoute : « Nous avons également créé une école de jeunes allant de 11 à 17 ans. Ces adolescents ne disputent pas encore de compétitions officielles, mais se débrouillent de mieux en mieux au fil des entraînements. Ceux qui seraient intéressés peuvent me contacter au 0498/83.68.23. »

    En championnat, les protégés de Moerman sont toujours invaincus après deux journées : 19-13 face à Ciney et 19-73, à Saint-Ghislain B. Dès dimanche après-midi (13 h), ils tenteront la « passe de trois » aux dépens de Rugby-sur-Heure. Une confrontation qui se disputera sur le terrain du KSC Lontzen. « La cohabitation avec les footballeurs locaux se passe relativement bien », poursuit notre interlocuteur, « Mais, il est évident qu’à plus ou moins long terme, nous rêvons d’évoluer dans nos propres installations. » Voilà qui traduit à merveille la volonté des responsables du Rugby Club East Belgium d’aller toujours de l’avant. 

    MICHEL CHRISTIANE dans LA MEUSE VERVIERS du 28 septembre 2017.