Sécurité

  • Vincent Bastin : « ça a sauvé des vies »

    Chez les pompiers de la zone 4, le colonel Vincent Bastin souligne qu’assurer la sécurité sur le territoire communal est une compétence du bourgmestre. Il ajoute qu’un arrêté royal a prévu des exigences pour les bâtiments 5117D23E-237C-4EB5-A454-5CFC680BB7AF.jpegconstruits après 1994. Par contre pour les bâtiments antérieurs, rien n’était prévu et d’une commune à l’autre, les exigences variaient. Avant 2009, les pompiers de Verviers ont été confrontés, dans des conditions délicates, à des incendies d’immeubles, souvent des maisons de maître, transformés en logements multiples. Alors, des mesures ont été coulées dans un règlement communal de mise en sécurité comprenant des normes plus contraignantes selon le nombre de logements et des niveaux, par exemple. Avec pour les plus gros, l’exigence d’un compartimentage, d’exutoires de fumée... Des recours ont alors été introduits, mais le Conseil d’État a estimé que ces exigences n’étaient pas disproportionnées par rapport au risque, rappelle Vincent Bastin. Et depuis, ce règlement est appliqué. Pas à la tête du quartier, ni à celle du propriétaire, insiste-t-il. « Mais il y a des quartiers où cela s’applique plus que dans d’autres », en raison de la structure de l’habitat existant. Cependant, à terme, tous devraient finir par faire l’objet de contrôles.

    Lire la suite

  • Le nombre d’infractions routières au Pays de Herve en chute libre

    En diminution sur la zone du Pays de Herve, en augmentation sur la zone Vesdre… Autant dire qu’il n’y a pas vraiment de constante pour le dernier rapport diffusé par la police fédérale, concernant le nombre d’infractions routières constatées sur nos zones de police, si ce n’est que la vitesse est bien souvent à l’origine des chiffres et des tendances. Au Pays de Herve, par rapport au dernier semestre 2016, une diminution de 40 % du nombre de P.-V. pour excès de vitesse est constatée. Mais les chiffres peuvent parfois être trompeurs. Explications.

    Un article de V.M. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 3 janvier 2017.

  • Campagne BOB

    La campagne BOB hivernale débute ce 27 novembre 2017 pour se clôturer le 14 janvier 2018.

    La zone de police du pays de Herve organisera plusieurs contrôles ciblés... Vous voilà prévenus...

    Chaque année, les chiffres montrent que la combinaison sensibilisation/contrôles produit des résultats efficaces. Lors de la campagne précédente, 122.075 conducteurs ont été soumis à un contrôle en Wallonie et 2,8% de ceux-ci roulaient sous influence de l'alcool (contre 3.2 % l'année précédente).

    Pendant la campagne BOB, près de 13% des conducteurs impliqués dans un accident corporel avaient une alcoolémie supérieure à 0,5‰. Cela témoigne du lien entre conduite sous influence et risque d'accident. Un conducteur avec un taux d'alcool supérieur à 0,5‰ court 5 à 6 fois plus de risques d'avoir un accident avec dommages corporels qu'un conducteur sobre.

    Bonne route et soyez prudents !

  • « L’idéal ? Un radar-tronçon sur la N3 »

    On le sait, la nationale 3, qui traverse la zone de police du Pays de Herve depuis Herve jus-qu’à Plombières, est régulièrement le théâtre de tragiques accidents.

    Pour faire diminuer la vitesse des automobilistes, la zone de police du Pays de Herve a introduit une demande pour bénéficier gratuitement d’un lidar durant quelques semaines. Interrogé à l’époque, le commissaire Jacques Maton, en charge du roulage, annonçait que, sauf contre-indication, il souhaitait que le lidar soit installé un temps le long de la N3. « Le lidar c’est bien, mais ça a ses limites aussi. Les gens qui sont attentifs vont ralentir 50 mètres avant et après ils vont réappuyer sur le champignon », tempère le chef de zone Vincent Corman qui a une idée pour faire freiner durablement les automobilistes qui se prennent pour Fangio sur la N3. « À terme, il faudra voir ce qu’il sera possible d’obtenir en termes d’aides et de subsides, mais l’idéal serait d’avoir un ra-dar-tronçon parce que, manifestement, on dépasse la vitesse autorisée sur une longue distance à cet endroit. » En attendant, de nombreux ronds-points ont été créés pour casser l’effet ligne droite et donc la vitesse sur la nationale. -

  • Un conseil de votre police

    Avis aux plombimontois : Vague de vols et tentatives de vols de BMW

    Plusieurs faits commis de nuit ont été constatés ces derniers jours sur Gemmenich, Moresnet, Montzen...si vous possédez une BMW ancien modèle série 3 ou série 1 la vigilance est de mise, surtout si vous la garez dans une allée de garage facilement accessible (pas de barrière fermée).

    Soyez donc attentif et évitez de laisser dans votre voiture la commande à distance de votre garage ainsi que tout autre objet de valeur. 

    Et enfin, petit rappel : Agissement suspect = appel direct 101

    Conseil pour les propriétaires : utilisez un système de sécurité entre le frein à main et le levier de vitesse, une alarme sonore efficace, un traceur GPS ...de multiples protections existent sur le marché.

  • Et on reparle de Hombourg dans le rapport du Comité P

    La police fédérale n’a pas informé la police locale

    Camp djihadiste à Jalhay : la leçon

    On croyait que depuis l’affaire Dutroux, la réforme des polices avait apporté une amélioration dans la circulation des informations au sein de la police intégrée. Et bien non !

    Le rapport du Comité P s’est penché sur la façon dont la police locale et la police fédérale avaient appréhendé le fameux camp djihadiste de Jalhay (organisé en octobre 2013) et les conclusions sont cinglantes. La police judiciaire fédérale de Verviers avait réussi à localiser le camp mais n’en avait rien dit à la police (locale) des Fagnes. Cette dernière s’est rendue sur place, alertée... par des riverains et sans être informée par les collègues de la fédérale ! Le comité P a observé la même carence lors du camp de Hombourg, un camp idéologique du PKK qui a eu lieu le week-end des 22 et 23 février 2014, sur le territoire de la zone de police Pays de Herve. « Ce camp sera localisé précisément le 21 février au soir et sera géré conjointement par la police judiciaire fédérale de Liège et les services de renseignements. La police locale est tenue à l’écart des informations. La sécurité physique des personnes (policiers et citoyens) dans le cadre de ces événements prévaut sur la sensibilité (éventuelle) de l’information », note le comité P, dans ses recommandations. 

    F. DE H. dans LA MEUSE du 17 février 2017

  • Campagnes BOB

    Dans le cadre de la campagne BOB, la zone de police du Pays de Herve a mené des contrôles d'alcoolémie. En voici les résultats:

    La nuit de samedi à dimanche (11 décembre), 161 conducteurs ont été contrôlés. 
    25 d’entre eux (15%) présentaient un taux d’alcool supérieur à la limite autorisée :


    - 9 conducteurs présentaient un taux compris entre >0.21 <0.35 (mg/l air expiré), et, en plus d’une amende, ont été infligés d’une interdiction de conduire pour une durée de 3h
    - 16 conducteurs présentaient un taux supérieur à  >0.35. En plus d’une amende salée, 10 conducteurs n’ont pu reprendre le volant pour une durée de 6h.  Pour les 6 autres conducteurs, leur permis de conduire leur a été retiré pour une durée de 15 jours en raison d’un taux d’alcoolémie élevé.

     

    La soirée du mardi 13 décembre, 413 conducteurs ont été contrôlés.

    4 conducteurs (1%) étaient positifs au test d’alcoolémie :

    -2 conducteurs présentaient un taux compris entre >0.21 <0.35 (mg/l air expiré), et, en plus d’une amende, n’ont pu reprendre le volant pour une durée de 3h
    -2 conducteurs présentaient un taux supérieur à  >0.35. L’un s’est vu infligé une interdiction de conduire pour 6h et l’autre retiré son permis de conduire pour 15 jours.

    Sachez que les amendes pour alcool au volant sont (très) élevées. Vous aurez un petit aperçu des risques pour votre portefeuille sur le site http://www.monamende.be/#calculator.

    Les risques pour votre vie et celle des autres est encore plus grand alors s’il vous plait, élisez votre BOB ! (Surtout le week-end !)

  • Des caméras contre les incivilités

    CONSEIL COMMUNAL

    Des caméras mobiles devraient faire leur apparition dans les prochains mois à Plombières. L’objectif n’est pas de Capture d’écran 2016-12-10 à 16.21.14.pnglimiter les libertés des citoyens mais bien de lutter contre certaines incivilités comme les dépôts d’immondices.

    Plombières, comme plusieurs communes de l’arrondissement, va se doter de caméras de sur- veillance. L’objectif est de lutter contre certaines incivilités. « A certains endroits de la commune, on est confronté à des dépôts sauvages d’immondices. Récemment plusieurs voitures ont eu des pneus crevés parce que quelqu’un avait déposé des clous sur la voirie… Des incivilités qui sont principalement du ressort de notre gardienne de la paix mais qui pourraient aussi être sanctionnées par la police », explique le bourgmestre, Thierry Wimmer.

     

    Lire la suite

  • Halte aux braquages!

     

    La zone de police du Pays de Herve lutte activement contre les vols à mains armées, davantage encore en cette période de fin d'année. Des patrouilles veillent au grain, alors que les commerçants peuvent bénéficier d'une formation gratuite pour faire face à des braqueurs le cas échéant. Une formation dispensée à l'adresse du personnel par la cellule prévention de la zone de police. 

    La saison est propice aux vols à mains armées, à l'approche des fêtes de fin d'année. Les journées raccourcissent, et c'est souvent le moment privilégié pour les braqueurs pour commettre leurs méfaits. Conséquence, les patrouilles s'intensifient aux alentours des grandes surfaces dans la zone de police du Pays de Herve. "Aujourd'hui, nous avons trois équipes qui tournent avec la mission prioritaire de cibler les grandes surfaces" explique Frédéric Simon, Inspecteur principal."(...) Cependant, on ne va pas se limiter uniquement aux grandes surfaces, nous allons également montrer une présence accrue des policiers sur le terrain, notamment en effectuant des contrôles statiques".

    Si le nombre de vols à mains armées est en constante diminution dans la zone, le risque zéro n'existe pas. Il faut, dans ce cas, pouvoir réagir au mieux quand un voleur, armé, braque un magasin. Ici, à l'Intermarché, le personnel est à présent formé pour faire face à une telle situation. "On suit la formation une fois par an" nous dit Gaëtan Otter, Responsable du magasin."Toutes les années, on fait une mise à niveau. Nous rappelons à tous les membres du personnel comment bien procéder à l'entrée de l'hiver, quand il fait noir le matin et en fin de journée. Nous espérons tous que cela ne nous arrive pas mais on ne sait jamais. Si malheureusement cela devait nous arriver, nous pourrions réagir de la bonne manière".

    La cellule prévention de la zone Pays de Herve a déjà donné plus d'une centaine de formations pratiques dans les grands magasins, mais aussi les plus petits, sur le territoire de la zone. Une formation gratuite qui peut se révéler utile en cas de mauvaises rencontres.

    (O.T. - M.L. pour TÉLÉVESDRE)