Sports

  • Liens entre le club theutois VC Ardennes et l’équipe professionnelle Wanty-Groupe Gobert

    On savait le T.Palm-PCW condamné, faute de partenaires. L’horizon du VC Ardennes, terni par la fin contractuelle de plusieurs Capture d’écran 2018-12-14 à 08.12.52.pngpartenariats, s’est éclairci grâce au soutien du réalisateur de cinéma Ben Stassen. On savait l’Aubelois d’origine, réalisateur à succès de films en 3D comme Sammy ou Bigfoot Junior, très attaché au cercle verviétois où est affilié son fils, Sam Van Iseghem, en Juniors. Il a confirmé son soutien en apportant un nouveau souffle financier, assurant les activités du VCA pour une année supplémentaire. Conséquence directe : l’équipement des coureurs est totalement redessiné… pour un effet décoiffant ! Finies les couleurs vertes, chères au partenaire T.Palm. Seules les Toitures Doome, partenaires historiques, demeurent sur un maillot venu d’une autre planète. Au cœur de la tenue noire, un astronaute habillé d’une combinaison blanche griffée « VCA ». La référence de cette tenue unique ? Le film à succès Fly Me To The Moon, sorti il y a tout juste dix ans mais qui ressortira en salles en juillet prochain, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la Mission Apollo 11 et du premier pas de l’homme sur la lune. Autre nouveauté, le soutien logistique de l’équipe professionnelle Wanty-Groupe Gobert, présente aussi sur le maillot, qui ouvrira ses portes aux jeunes du VC Ardennes.

    On se souviendra que le Hombourgeois Kevin Van Melsen, aujourd’hui dans la structure hennuyère, a remporté un titre national sous les couleurs du VCA, en Juniors. Côté sportif, les structures et le programme restent donc intacts, Philippe Kessels (U15), Jacques Beauve (U17) et Loïc Kroonen (U19) rempilant à la direction sportive de leurs catégories respectives. Un seul U23 s’étant affilié, aucune structure ne sera, dans un premier temps, mise en place. 

    MS dans LA MEUSE VERVIERS du 15 décembre 2018

  • Le trail aux JO, serait-ce une bonne chose ?

    Des discussions ont été entamées entre les instances concernées pour introduire le trail aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. Même si ces discussions n’en sont qu’à leurs prémices, elles démontrent l’intérêt grandissant que suscite ce sport. Nous avons dès lors voulu donner la parole à quelques-uns de nos meilleurs spécialistes régionaux pour savoir s’ils verraient une apparition du trail aux JO d’un bon œil.

    Olivier Remacle : « Je pense que ce serait bien » « Je pense que ce serait bien que ça aille aux Jeux Olympiques, car cela Capture d’écran 2018-12-14 à 08.08.52.pngpermettrait de parler plus de trail que maintenant et ça permettrait aussi de développer ce sport. Pour beaucoup, le trail, c’est courir dans la nature. Je comprends tout le monde et chacun peut avoir son point de vue, mais moi, je suis dans la compétition et c’est cela qui me fait avancer. Si je n’ai pas d’objectif, je ne suis pas en forme. Et puis, il y a déjà des championnats du monde de trail… », commente Olivier Remacle, le citoyen de Montzen, qui est champion de Belgique en titre et occupe la deuxième place au ranking Betrail.

    D'une page d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 15 décembre 2018.

  • Les résultats du week-end

    P2C

    HOMBOURG – LA CALAMINE : 0-0

    Hombourg: O. Degueldre, M. Degueldre, N. Belboom (75e N. Denis), A. Gutmann, T. Schnackers, L. Potoms, B. Hick (89e S. Loozen), C. Vanderheyden, F. Fitschy, A. Martin, J. Henrion

    La Calamine: M. Viltz, R. Schnitzler (80 e N. Gerrekens), L. Hubert, A. Monie, G. Asanaj (45 e C. Kocks), P. Kroha, S. Guillemin (70 e W. Belle), N. Bougard, J. Krhlanko, P. Kever, L. Lekeu

    Cartes jaunes: 38 e Hubert, 40 e Potoms, 43 e Gutmann, 70 e Monie, 77 e Lekeu, 80 e Bougard, 83 e Gerrekens, 85 e Martin 

    Carte rouge: 90 e Bougard (2 cartes jaunes)

    Arbitre: M. Laforge

    Assistance: 60

    TROIS-FRONTIERES – ELSAUTE : 2-6

    Buts: 40 e S. Braeken (1-0), 50 e B. Hagelstein (2-0), 58e 60e et 65e A. Crosset (2-3), 70 e M. Corman (2-4), 75 e A. Crasset (2-5), 84 e K. Fassin (2-6) 2

    Trois-Frontières: J. Gatez, Y. Hansen (90 e J. Collinet), B. Hagelstein, N. Desmit, L. Delaire (72 e R. Gouem), D. Halili, M. Pirnay, R. Renardy, J. Braeken (80 e J. Gerrekens), J. Masset, I. Lemma 2 Elsaute: J. Schyns, T. D’Affnay, L. Schoonbroodt, K. Fassin, J. Williot, A. Aharrh-Gnama (82 e N. Theunens), V. Bomboir, A. Lemaire, M. Ameur (72 e S. Colson), A. Crosset, M. Corman (88 e A. Lolos)

    Cartes jaunes: 64 e Delaire, 81 e AharrhGnama

    Arbitre: M. B. Kizedioko

    Assistance: 100

    P4G

    Lontzen B - Tr. Frontières B : 2 - 4

    Hombourg B - Xhoffraix : 0 - 3

  • Trois-Frontières reçoit Elsaute dans un match de gala

    P2C
    Match au sommet ce samedi (à 19 h.30) en P2C puisque Trois-Frontières, le deuxième reçoit Elsaute, le premier. Un match de gala que les Frontaliers attendent avec impatience.

    Trois-Frontières contre Elsaute, le deuxième qui reçoit le premier. Un vrai match de gala et pourtant, Trois-Frontières, les promus, n’auraient pas espéré vivre ça en début de saison. « Jouer contre Boris Dome et son équipe, des gars qui ont beaucoup plus d’expérience que nous, c’est déjà top. Mais dans ces circonstances-ci, c’est encore mieux. Pour nous, c’est un vrai match de gala », confie Fabrice Burdziak, le coach de Trois-Frontières, qui rappelle que pour ses gars, il s’agit de la toute première expérience en 2e provinciale. « Et se retrouver dans une telle situation avec un match premier contre deuxième, ça n’a pas dû leur arriver souvent », ajoute-t-il.

    Pour lui, ce match face à Elsaute explique d’ailleurs la défaite de la semaine dernière face à Walhorn, pourtant classé dans le bas du classement. « Je pense que mes joueurs étaient déjà concentrés sur ce match-ci et ont oublié de jouer la rencontre face à Walhorn. Perdre contre eux, un adversaire à notre portée, ce n’est pas normal. Perdre contre Elsaute, ce n’est par contre pas un problème », nuance-t-il. Mais il espère bien évidemment voir un bon match de la part de ses joueurs. « Il y aura sûrement un peu de stress, mais si on y va avec de l’engagement, en donnant le meilleur de soi, alors on n’aura absolument rien à regretter », assure-t-il. Pour tenter de sortir de cette rencontre avec quelque chose dans la besace, l’ancien attaquant de formation ne compte pas modifier son système de jeu habituel. « J’aime le jeu offensif, c’est ma marque de fabrique. Si on joue pour faire le nul, c’est la meilleure manière de perdre. Comme d’habi tude, on jouera donc le match à fond », insiste-t-il. La force offensive de Trois-Frontières, c’est d’ailleurs ce que redoute Boris Dome, le coach d’Elsaute (voir ci-dessous). « C’est vrai, on a deux équipes offensives, mais les faits de match peuvent faire en sorte que la rencontre se termine sur un nul, on verra », continue Fabrice Burdziak.
    Quoi qu’il en soit, la saison des Frontaliers est déjà réussie. « On n’a pas envie de faire un 0/39 et on se battra jusqu’au bout pour le meilleur classement. Mais tout ce qui nous arrive ici, c’est du bonus », conclut-il.

    LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 8 décembre 2018

    Hombourg - La Calamine B ( dimanche à 14 heures 30 )

    P4G

    Lontzen B - Tr. Frontières B ( dimanche à 13 heures 45 )
    Hombourg B - Xhoffraix ( dimanche à 14 heures 30 )

  • Sluysmans reste et du changement à prévoir

    Ce lundi soir, Luc Sluysmans, le coach d'Hombourg, a eu une réunion avec son comité afin d'évoquer le non-match face à Franchimont. Une réunion qui a duré près d'1h30 et qui s'est bien passée selon le T1 d'Hombourg. Pas question de démission dans son chef ou de licenciement de la part du comité.

    « Mais on doit s'attendre à du changement dans le groupe », annonce Luc Sluysmans.

    Les solutions ne sont pas infinies mais il devrait faire appel à des joueurs de la P4 lors du match de la semaine prochaine. Lors d'un match d'entraînement face à la P4, la semaine dernière, la P2 avait d'ailleurs perdu 4-3 ce qui avait déjà inquiété Luc Slusymans.

    «On veut des gars qui veulent mouiller le maillot et qui défendent le blason d'Hombourg », note Luc Sluysmans toujours touché par le 9-0 face à Franchimont. 

    LM dans LA MEUSE VERVIERS du 4 décembre 2018.

  • Sluysmans veut voir le comité hombourgeois

    Laminé 9-0 à Franchimont, Luc Sluysmans va rencontrer le comité hombourgeois cette semaine car il n’a jamais vécu ce qui s’est passé dimanche à Theux où Olivier Laffineur était finalement même un peu gêné de revenir avec autant de ballons dans ses valises…

    Alors que Franchimont n’avait plus marqué depuis 2 semaines et que Hombourg semblait avait retrouvé un peu de peps après sa 1 re victoire il y a 15 jours face à Walhorn, suivi d’un bon match face à Trois-Frontières, mais avec une défaite à la clé dans les derniers instants (0-2), on était loin de penser que la rencontre entre Franchimont et Hombourg allait se solder par un 9-0 bien tassé.

    Olivier Laffineur, le coach theutois, pensait beaucoup à son collègue… « Je n’ai jamais connu ça, ni comme joueur, ni comme entraîneur ! Je pense qu’Hombourg était moins bien et nous en pleine réussite et malheureusement, c’est tombé sur les gars de Luc Sluysmans qui sont toujours restés très corrects. Quand je rentre à la mi-temps et sais que c’est déjà 6-0, je me dis… punaise ! Oui, j’ai pensé à mon collègue et aux pauvres joueurs en face. »

     

    D’un article de PATRICK GODARD à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 3 décembre 2018

  • Un week-end à oublier

    P2C

    Tr. Frontières-Walhorn : 2-4

    Franchimont-Hombourg: 9-0

    P4G

    Weywertz B-Tr. Frontières B: 4-0

    FC Eupen B-Hombourg B: 3-2

  • Les matchs du week-end

    P2C
    Tr. Frontières - Walhorn (samedi à 19 heures 30)
    Franchimont - Hombourg (dimanche à 14 heures 30)


    P4G
    Weywertz B - Tr. Frontières B (dimanche à 14 heures 30)
    FC Eupen B - Hombourg B (dimanche à 14 heures 30)

  • Olivier Remacle est de retour et officialise son programme

    Nous l’avions laissé sur la ligne d’arrivée du championnat national de trail, à Nadrin, en septembre dernier. Auréolé d’un nouveau titre. Depuis, Olivier Remacle (Montzen) a pris le temps de se soigner. Et de penser à l’avenir.

    Son programme spécifiquement « trail » en 2019 s’articulera autour de trois ou quatre gros rendez-vous : la Bouillonnante en avril, le marathon du Mont Blanc fin juin, l’OCC fin août et le championnat de Belgique à Xhoffraix en octobre.

    « Pour lancer le tout, j’aimerais aller sur les Crêtes de Spa en mars », répond l’athlète de Stéphane Dmyterko. « Si je n’y vais pas, il y aura sans doute le HADT, à Bomal. Dans la foulée, la Bouillonnante, c’est clairement dans mon programme. »

     

    D’un article de EV à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 novembre 2018.

  • Trail de Noël à Hombourg le samedi 22 décembre 2018 à 10 heures 30

    Pré inscriptions : https://traildenoelhombour.wixsite.com/trail-de-noel/pre-inscription
    1er Trail de Noel à Hombourg (Terrain de foot de l'AC Hombourg)


    3 distances au choix: 

    • 12 km (200 D+) Marche + course PAF : 6 € en préinscription - 8 € le jour de la course
    • 24 km (500 D+) Course PAF : 8 € en préinscription - 10 € le jour de la course
    • 33 KM (560 D+) Course PAF : 8 € en préinscription - 10 € le jour de la course


    https://traildenoelhombour.wixsite.com/trail-de-noel/home