Sports

  • Le premier tour de la Coupe de la Province

    Premier tour de la Coupe de la Province - Coup d'envoi dimanche à 16 heures.

    Trois Frontières B recevra Thier-à-Liège

    Hombourg B recevra Hannut

     

  • Le Tour de Liège grimpera deux fois la côté de Bambusch

    Ce lundi, le Tour de Liège prendra son envol à Verviers avec, comme première étape, un tracé Verviers-Verviers pour homme fort.

    Le départ aura lieu au Quai sur Vesdre (Gerardchamps) à 12h25 et l’arrivée au stade de Bielmont vers 15h40 au bout de 144 km via Pepinster, Olne, Trooz, Soumagne, Herve, Aubel, Plombières, Welkenraedt, Dison, Verviers, Limbourg, Jalhay, Theux et Verviers. Les coureurs passeront deux fois la ligne d’arrivée avec un circuit local via Theux. Sept GPM sont au programme des coureurs : côte du Bay-Bonnet, côte de Bolland, côte d’Ansy, côte de Bambusch (2 fois), côte de Henri-Chapelle et côte de La Gileppe. 

  • Un coup d'oeil sur les objectifs d'Olivier Remacle

    Objectif atteint pour le Montzenois Olivier Remacle ! Mi-janvier, le traileur nous avait confié qu’il espérait entrer dans le top 15 au marathon du Mont-Blanc et il a bouclé les 42 kilomètres à la 14e place, en 4 heures 25 minutes et 39 secondes, comme ce blog l'a annoncé dès dimanche midi. Il termine aussi premier Belge de cette épreuve ultra-relevée.

    Place désormais à la récupération, à quelques jours de vacances en famille dans le sud de la France et puis aux prochains défis pour Olivier Remacle, qui avait coché le Mont-Blanc de longue date et en faisait un objectif majeur de son année 2018. Ce n’était d’ailleurs que sa quatrième course de l’année.

    LEADER ACTUEL DU CHALLENGE SALOMON

    Sa 14 e place au Mont-Blanc lui permet de virer en tête au challenge Salomon, dont la sixième et dernière manche aura lieu le 5 août à Barcelonnette ; ce sera l’Ubaye Trail. Avant cela, il y aura la cinquième épreuve ce weekend à Luchon. Seuls les trois meilleurs résultats seront pris en compte pour le classement final et le Montzenois a bien envie d’aller défendre son leadership actuel à Barcelonnette. « Si je remporte ce challenge, je recevrai peut-être des propositions pour entrer dans un team. Cela pourrait ouvrir des perspectives et c’est peut-être le bon moment de franchir une étape, quitte à passer à mi-temps dans mon travail, où je suis indépendant. » L’appétit vient en mangeant et Olivier Remacle sent qu’il a encore une marge de progression énorme, alors qu’il n’a véritablement commencé le trail qu’en 2014. « Le but de cette année était de prendre de l’expérience à l’étranger. Par la suite, j’aimerais aller titiller l’élite européenne et me rapprocher du top 10 au Mont-Blanc. » En attendant, il visera aussi un gros résultat au championnat de Belgique, son deuxième objectif majeur de l’année. Ce sera le 9 septembre prochain. « Et ensuite, je tâcherai de faire un gros hiver pour être en forme en 2019 », termine notre interlocuteur, qui n’a encore jamais abandonné une course à laquelle il a pris part.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 3 juillet 2018.

  • Robert Pinckaers se mesure aussi au Mont Blanc

    Parti lui aussi à 7 heures, le hombourgeois Robert Pinckaers est arrivé à 13 h. 38 à Planpraz, soit après 6 h. 38 minutes et 54 secondes.  Il se classe ainsi 332ème au classement général et 20ème dans sa catégorie.

    Robert Pinckaers a choisi de se faire photographier devant l'affiche du vainqueur de 2017, l'espagnol Kilian Jornet Burgada, qui a réédité son exploit en 2018 en parcourant les 42,6 km en 3 heures 54 minutes 54 secondes

  • Olivier Remacle renouvelle son excellente prestation au Mont Blanc

    Ce dimanche, Olivier Remacle a pris le départ du Marathon du Mont Blanc à 7 heures et il est arrivé à Planpraz à 11 heures 25. Il a donc parcouru les 42,6 km en 4 h 25 minutes 39 secondes. Il se classe 14ème et 1er belge.

    L'an dernier, il était 19ème et avait mis 2 minutes de moins.

  • L’asphaltage de la ligne 38 a débuté

    Bonne nouvelle pour les amateurs de balades et de randonnées cyclo : la ligne 38, entre Melen, à la limite de Battice, et la route de Maastricht, va bientôt être rouverte à la mobilité douce.

    La phase suivante viserait le tronçon jusqu’à Hombourg, pour lequel François Leruth, coordinateur RaVEL au SPW, pense qu’on pourrait concrétiser en 2020.

    À Hombourg, les travaux en cours devraient être prêts fin septembre, pour dépasser la gare. La commune a déjà aménagé un pré-Ravel entre Hombourg et Plombières. De plus, début juin, l’Euregio Meuse Rhin a octroyé plus de 500.000 € au SPW et 400.000 € à la commune afin d’aménager la ligne 39 de Plombières aux Trois bornes, souligne François Leruth. On se grefferait ainsi sur l’Allemagne et les Pays-Bas.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2018.

  • Les Liégeois peu en vue à Binche

    Capture d’écran 2018-06-25 à 08.11.59.pngCYCLISME – CHAMPIONNAT DE BELGIQUE

    Si l’on omet la performance de Philippe Gilbert, médaillé d’argent derrière son équipier Yves Lampaert, les provinciaux n’ont jamais vraiment brillé. Aux avant-postes, aucune énorme performance à relever. En début de course, on a seulement vu un Kevin Van Melsen offensif. Présent dans les premières échappées, le Hombourgeois a dû céder le relais aux favoris dès la mi-course. « J’ai fait le job », estime-t-il. Il a en effet fallu plus d’une heure de course avant qu’une véritable échappée se dégage sur les pavés de Binche. Parmi la huitaine d’hommes, seulement deux Wallons : le régional Ludwig de Winter et donc Kevin Van Melsen.

    « Nous étions à quatre à devoir prendre l’échappée, et j’ai accompli ma mission », prolonge le baroudeur. Les Liégeois ont ensuite disputé une course contre la montre pour résister aussi longtemps que possible aux favoris. Écartant Vallée, tombé sans gravité (contusions) en début d’épreuve, ce fut ensuite la course à l’élimination. Vliegen, premier wagon du train Van Avermaet, n’a pas rallié l’arrivée. Pas plus que Stassen, Warnier ou Delfosse. Bille (60e) et Pardini (70e) terminent eux dans un groupe d’attardés. Pas de quoi prétendre à un titre national, donc. 

    MAXIME SEGERS dans LA MEUSE du 25 juin 2018

  • La reprise du football provincial, c'est le 12 août

    Le calendrier des rencontres de provinciales pour la saison 2018-19 vient de sortir. Comme c’est le cas depuis plusieurs saisons, le championnat reprendra mi-août, plus précisément le dimanche 12. La période de préparation sera donc courte. Vacances des joueurs obligent, il ne faut pas s’attendre à découvrir des équipes déjà en forme à cette époque, mais chaque phalange sera logée à la même enseigne.Capture d’écran 2018-06-22 à 09.58.53.png

    Dix-neuf journées sont prévues, sans interruption, jusqu’au 16 décembre. Après la traditionnelle trêve des confiseurs, le championnat reprendra ses droits le 20 janvier pour s’achever le dimanche 28 avril. Plusieurs week-ends ont été laissés libres pour d’éventuelles remises : 3 mars (carnaval), 17 mars, 7 avril et 21 avril (Pâques). 

    L.M. dans LA MEUSE du 22 juin 2018.

  • Van Melsen au Championnat de Belgique pro

    Nouveau règlement oblige, les Liégeois seront nombreux au départ du Championnat de Belgique pro ce dimanche à Binche. Les Elites-sans-contrat de Continental sont désormais obligés de participer, ce qui ouvre des opportunités. Gilbert, Vliegen, Monfort, Van Melsen, Vallée, Stassen, Warnier, Delfosse, Pardini et Bille, comme le PCW, figurent dans la liste des engagés. Inghelbrecht, les sœurs Schmitz et Virginie Soenen sont engagées chez les Dames Elites, qui devront s’élancer à… 7h45 !

  • Le football reprend avec la Coupe de la Province

    COUPE JUPILER

    32E DE FINALE (29/07 OU 02/08)

    Trois Frontières - Limont

    Ougree - Hombourg

    ERGO CUP

    1ER TOUR (22/07)

    Trois Frontieres B - Thier à Liège