cannabis

  • Deux ans pour une plantation d’herbe

    PLOMBIÈRES - ON A JUGÉ 

    Capture d’écran 2014-07-23 à 08.04.59.png

    Le tribunal correctionnel de Verviers, siégeant en vacations, a condamné mardi un Néerlandais de 22 ans et un Polonais de 32 ans à une peine de deux ans de prison avec sursis pour ce qui excède la détention préventive, pour une plantation de cannabis à Plombières. Un troisième individu, d’origine polonaise également et considéré comme le chef de l’organisation, sera jugé ultérieurement.

    Début février, un véhicule circulant à faible allure avec les quatre feux clignotants a été contrôlé par une équipe de la police de la zone Pays de Herve. La fouille a permis de constater que le conducteur, un ressortissant néerlandais, était maculé de terre. Les policiers ont ensuite découvert, à l’arrière du véhicule, un individu caché entre des sacs de terreau et de résidus de plants de cannabis.
    Les policiers ont aussi découvert les clés d’une habitation, qui de
    puis plusieurs mois faisait l’objet d’observations de la part des enquêteurs, soupçonnant une plantation de cannabis organisée par des ressortissants polonais qui stationnaient leur véhicule à un kilomètre du bâtiment.

    La perquisition opérée dans la maison de Sippenaeken a permis de découvrir deux chambres de culture de 16 mètres carrés chacune ainsi que 35 kilos de cannabis et une plantation de 400 plants en cours de démontage. Des pièces avaient également été aménagées pour vivre.

    Le ressortissant néerlandais avait nié toute implication, expliquant avoir été engagé par le chef de l’organisation pour transporter des caisses.

    Le Polonais avait lui déclaré avoir été envoyé récemment en Belgique pour des travaux de peinture. Il avait déjà été condamné en Pologne pour des faits de stupéfiants.