mager

  • Mager président de la Fédé des télés locales

    Les instances de la Fédération des télés locales ont élu à l’unanimité Alain Mager comme nouveau président. Le Capture d’écran 2016-02-12 à 07.44.25.pngVerviétois siégeait déjà au conseil d’administration de la Fédération, et est également administrateur-délégué de Télévesdre.

    La présidence était vacante depuis peu, d’où la convocation d’un conseil d’administration extraordinaire ce jeudi. « À titre personnel, je suis honoré de la confiance qui m’est faite », indique Alain Mager. « Manifestement, il y a rapidement eu un consensus pour que je prenne la présidence. Dans l’intérêt de la Fédération, j’ai accepté ce mandat. » La démission soudaine du président précédent est tombée à la veille d’une importante réunion avec le ministre Marcourt sur les synergies entre les différentes télévisions locales. Les enjeux sont de taille avec notamment la finalisation d’un plan d’avenir pour les 12 télés locales.

    L’échéance du 6 juin prochain est ainsi cruciale pour les télés locales. « Une réponse claire sur la convergence des télévisions lo- cales est attendue pour cette date », révèle le nouveau président.

    Un autre enjeu concerne les difficultés financières auxquelles sont confrontées certaines des télés locales. « Télévesdre a une situation financière que beaucoup peuvent envier avec une trésorerie saine et un cash-flow annuel dégagé. Mais les télévisions locales ne sont pas toutes dans la même situation, c’est pourquoi on va essayer de refaire des mises à niveau. » Le nouveau président cite encore l’exemple de TVcom qui a pris un certain nombre de mesures pour se redresser voici 3 ans. « Désormais, elle est dans une situation très saine niveau gestion. D’autres n’ont pas fait cet effort, il faudra agir. » 

    A.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 12 février 2016