Tennis

  • Peau neuve pour le TC 3 frontières

    Deux nouveaux terrains extérieurs avant une toute nouvelle salle

    En mai 2017, les joueurs du TC 3 Frontières ne devront plus s’exiler pour jouer à l’abri des intempéries. Une nouvelle salle avec deux terrains les accueillera.

    Fondé en 2000, le TC Trois-Frontières, situé à Gemmenich, va s’agrandir et proposer un complexe tennistique moderne et de qualité. Une chose qui s’avérait indis- pensable pour les dirigeants du club, qui planchent sur ce projet d’agrandissement depuis 6 ans déjà. « Nous n’avions pas de terrains intérieurs et on devait aller jouer à Eupen, Raeren, Herve ou encore à Vaals en Hollande », explique Jean-Marie Ganser, le président du club. « Pour pratiquer le tennis, faire une heure aller-retour n’était pas forcément idéal. Puis, on saturait vite lors des tournois d’été car on devait refuser des inscriptions pour ne pas avoir trop de monde. Grâce au nouveau complexe qui sera bientôt prêt, on va aussi pouvoir garder nos meilleurs talents et nos autres membres, dont la grande majorité est de la commune. Et avec deux terrains couverts, on pourra aussi jouer en hiver, organiser un tournoi à cette période et avoir plus de facilités pour les heures de cours. De plus, il était temps de changer de terrains car nos 2 anciens terrains n’étaient franchement pas tops et beaucoup de gens s’en plaignaient. »

     

    1,7 MILLION D’EUROS

    En gros, le projet mis en place par le club et la commune de Plombières est assez important. Il comprend 2 nouveaux terrains extérieurs avec une surface Smash Court (NDLR : une surface synthétique où l’on peut glisser et qui est proche de la terre battue) qui sont opérationnels depuis la fin du mois de juin et d’ici le mois de mai 2017, si tout va bien, une toute nouvelle salle avec 2 terrains en tapis, vestiaires, et cafétéria, verra le jour. De quoi proposer un outil remarquable aux membres du club et aux joueurs de tennis venant d’ailleurs. Le nouveau complexe se fera à la place des deux anciens terrains, qui ont été démolis. « On voulait améliorer la situation du club », explique Joseph Austen, échevin de l’Aménagement du territoire de la commune de Plombières. « Le montant total du projet s’élève à 1,7 million d’euros dont 1,28 est subsidié. Le reste est pris en charge par l’ASBL Sport & Culture ainsi que la commune de Plombières. »

    Lire la suite

  • Le ministre Collin (cdH) débloque des subsides

    Le ministre wallon des Sports, René Collin, a annoncé l’octroi d’importants subsides pour la Province de Liège. Plusieurs infrastructures sportives de la région verviétoise vont se parta- ger 2.027.180 euros. Une somme à répartir entre les projets défendus par les communes de Lierneux, Aubel, Herve, Jalhay, Plombières, Spa, Stavelot et Capture d’écran 2015-12-08 à 07.32.12.pngVerviers. Et la grosse gâtée : c’est Plombières qui reçoit plus d’1 million pour agrandir son tennis club de Gemmenich.

    5.953.920 euros à partager entre plusieurs entités de la Province de Liège : c’est le subside que vient d’accorder René Collin, ministre wallon des Sports. Un montant conséquent. La région de Verviers va pouvoir profiter de plus de 2 millions d’euros pour des constructions et rénovations diverses. Pour commencer, Plombières est la plus gâtée et reçoit 1.285.940 euros pour la construction de quatre terrains de tennis, deux intérieurs et deux extérieurs. C’est le tennis club des 3 frontières à Gemmenich qui bénéficiera de ces aménagements. L’échevin Joseph Austen nous explique : « C’est un projet déposé il y a trois ans en collaboration avec Infrasport. Les travaux débuteront au printemps 2016 et se termineront à la mi-2017, normalement ». Un montant conséquent, utilisé à bon escient.

  • Quatre nouveaux terrains de tennis à Gemmenich

    Le conseil communal de Plombières s’est penché jeudi sur un projet visant à construire 4 nouveaux terrains de tennis au hall sportif à Gemmenich.

    « Actuellement, nous disposons de deux terrains de tennis extérieurs au hall sportif. Les terrains ayant été construits dans les années 70, le revêtement du sol n’est pas terrible malgré des entretiens réguliers », explique le bourgmestre Thierry Wimmer. « Vu l’évolution du club de tennis, les terrains sont tout le temps occupés en été et en hiver, il est très compliqué pour les joueurs de se rendre sur des terrains intérieurs dans des communes voisines », ajoute le maïeur. L’objectif est donc de créer un bâtiment recouvrant les terrains existants, d’y changer le revêtement de sol et de construire deux nouveaux terrains extérieurs. Outre les terrains, le bâtiment comprendra une cafétéria, des sanitaires...

    Le montant total des travaux est estimé à 1.700.000 euros. Une demande de subsides sera rentrée à la Région wallonne pour 75 % du montant, alors que les 25 % restants seront pris en charge à parts égales entre l’asbl « Sports et Culture » et la commune. Cela représente un montant d’un peu plus de 212.000 euros.

    Le subside a été accordé ce jeudi par le conseil communal, qui a également décidé d’octroyer à l’asbl une subvention de 30.000 euros, remboursable sans intérêt.

    Si le dossier est en bonne voie, aucune date n’est encore prévue pour le début des travaux. 

    F.P. (Dans LA MEUSE VERVIERS du samedi 24 janvier 2015)