Tourisme

  • Le Cercle de Hombourg parmi les bénéficiaires

    114.832 € pour la sécurité de nos lieux de camp.

    Le Ministre wallon du Tourisme, René Collin, en collaboration avec l'ASBL « Atouts Camps », a dévoilé ce mardi les 85 lauréats de l’appel à projets, lancé en janvier dernier, permettant aux propriétaires d’endroits de camp, de réaliser les investissements nécessaires garantissant la sécurité, l’hygiène et le confort de nos jeunes.

    « Le nombre d’endroits de camps répondant aux normes de sécurité élémentaires, disposant de sanitaires de qualité et en suffisance, d’infrastructures appropriées, le tout à prix abordable et situé dans un endroit propice à l’accueil de jeunes, est nettement inférieur à la demande », estime le ministre. Au total, 13 lieux de camp de la région verviétoise bénéficieront de subsides de la Région wallonne à hauteur de 114.832 €.

    L’argent versé est destiné à soutenir financièrement les exploitants pour assurer le coût de la mise aux normes de leur bâtiment, encourager les endroits de camp à offrir aux mouvements de jeunesse des locaux appropriés et un équipement de qualité pour les camps et encourager l’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite.

    Sont ainsi soutenus par la Région : le Petit Fagnard à Jalhay, le Cercle paroissial de Hombourg à Plombières, le Gîte des Scouts à Theux, le Schuss et la Buvette Royale alliance Hautes Fagnes à Waimes, la salle l’Aurore et le RCS Stavelot, le Cercle Saint-Pierre les Villettes, le Florêt en Lienne, la salle l’aurore des Fontaines et le Stade Naveau à Lierneux.

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 juillet 2018.

  • L’asbl CF3F dévoile son plan pour un train touristique à Hombourg

    L’ASBL CF3F, basée à Hombourg, qui veut faire vivre le patrimoine ferroviaire accumulé dans la gare locale et le relier au réseau via le tunnel de la Laschet a organisé une rencontre avec les différents partenaires potentiels du projet pour remettre les pendules à l’heure et tenter de recoller les morceaux afin d’enfin avancer dans la voie d’une concrétisation.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2018.

  • L’asphaltage de la ligne 38 a débuté

    Bonne nouvelle pour les amateurs de balades et de randonnées cyclo : la ligne 38, entre Melen, à la limite de Battice, et la route de Maastricht, va bientôt être rouverte à la mobilité douce.

    La phase suivante viserait le tronçon jusqu’à Hombourg, pour lequel François Leruth, coordinateur RaVEL au SPW, pense qu’on pourrait concrétiser en 2020.

    À Hombourg, les travaux en cours devraient être prêts fin septembre, pour dépasser la gare. La commune a déjà aménagé un pré-Ravel entre Hombourg et Plombières. De plus, début juin, l’Euregio Meuse Rhin a octroyé plus de 500.000 € au SPW et 400.000 € à la commune afin d’aménager la ligne 39 de Plombières aux Trois bornes, souligne François Leruth. On se grefferait ainsi sur l’Allemagne et les Pays-Bas.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2018.

  • Le chemin de fer des trois frontières porte plainte

    L’asbl CF3F, qui sauvegarde et restaure des anciens rails et wagons, est furieuse. Alors que la justice a ordonné mercredi soir l’arrêt temporaire des travaux de démolition de matériel entreposé à l’ancienne gare d’Hombourg (Plombières), entrepris mardi par la SNCB, six wagons ont encore été enlevés ce jeudi matin.

    Comme nous vous l’annoncions dans la Meuse Verviers de ce jeudi, les travaux de démolition des wagons et des rails du chemin de fer des trois frontières devaient être arrêtés sur base d’une décision de justice. Mais ce jeudi c’est la consternation puisque les travaux de démolition du matériel se sont poursuivis.

    « C’est un scandale ! », s’énerve Louis Maraite, membre actif au sein de la CF3F. « Alors que l’arrêt des travaux a été ordonné mercredi vers 16h30, le travail s’est poursuivi. Le ferrailleur déclare qu’il n’a pas été informé par son donneur d’ordre et continue… Ce jeudi matin, 6 wagons ont encore été enlevés ».

    Les faits ont été constatés par un huissier de justice. « Nous avons aussi décidé de porter plainte mais la police locale a refusé d’intervenir. Nous nous sommes donc adressés à la police fédérale à Verviers », indique Louis Maraite sur les réseaux sociaux.Capture d’écran 2018-06-22 à 09.40.36.png

    Ce nouveau rebondissement s’inscrit dans le cadre d’une problématique qui dure depuis plusieurs années.

    En effet, le matériel roulant et les rails ont été achetés entre 1990 et 2000 par Walter Ley qui pensait avoir également acheté l’assise de la ligne Hombourg/Montzen mais, il s’est avéré, après procès, que celle-ci appartenait toujours à la SNCB. Walter Ley a donc appelé d’autres acteurs locaux qui ont créé une asbl, le CF3F. Il y a ensuite eu transfert de la propriété de Monsieur Les au CF3F.

    Une nouvelle réunion, regroupant les différents protagonistes et le juge, est prévue ce vendredi matin et l’asbl espère encore qu’un arrangement à l’amiable pourra être trouvé. -

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 22 juin 2018.

  • Présentation de projet de l'ASBL Chemin de Fer des Trois Frontières

    Le CF3F est né de la passion d’un homme, M. Ley, pour les trains. Une vie durant, il a  constitué une collection de matériel ferroviaire utilisé sur une voie abandonnée concédée par  la SNCB.   L’âge aidant, M. Ley a cédé son matériel et les conventions d’occupation à l’asbl CF3F qui gère le patrimoine et  remonte un projet  ferroviaire touristique entre Hombourg et Montzen (3,5 km). C’est un projet qui a du sens.  Et beaucoup de sens.

    Un sens  ferroviaire.  Avec John Cockerill, la Province de Liège est le berceau mondial du chemin de fer.  Or  elle n’a plus aujourd’hui  aucun site de tourisme et de patrimoine ferroviaire.

    Un sens mémoriel.  Entre Hombourg et Montzen, le parcours emprunte le tunnel de la Laschet qui fut, en  août 1914, le premier à être dynamité par l’Armée belge  pour enrayer l’avancée allemande. Le tunnel, aujourd’hui tranchée, est le témoin de cet épisode marquant de notre histoire.

    Un sens social. Le CF3F compte une centaine de jeunes membres qui restaurent le matériel, financés par la vente de pièces secondaires de la collection ou d’engins inutilisables au prix de la mitraille. L’idée du projet futur est d’en faire un centre de formation par le travail, y compris de travail adapté.

    Un sens touristique. La ligne 38 qui passe par Hombourg est en plein développement RAVEL.  Le projet du CF3F se veut être un objectif de promenades. La  cohabitation « RAVEL – CF3F » porte sur  150 m, pour un usage ferroviaire saisonnier à pas d’homme deux fois par dimanche.

    L’étude de ce projet a été accélérée quand  la SNCB a décidé de vendre le pont tournant de Montzen, une  pièce importante du dispositif nécessaire puisque la locomotive du CF3F devait y faire demi-tour pour retourner sur Hombourg. Le Ministre wallon du patrimoine a bien voulu mettre le pont sur la liste de sauvegarde, le protégeant ainsi pendant un an, à charge pour le CF3F d’organiser une grande conférence de présentation de son projet. Celle-ci aura lieu le mardi 26 juin à Hombourg.

    Capture d’écran 2018-06-15 à 17.08.46.png

    Lire la suite

  • L’intercommunale établie à Spa mène cinq nouveaux projets touristiques majeurs pour notre région

    C’est en 1999 qu’Aqualis, société publique intercommunale, a vu le jour. La société – qui comptait 15 associés à sa création – en compte aujourd’hui 26, dont 18 des 20 communes de l’Arrondissement de Verviers. Sa mission principale est d’assurer la promotion touristique de l’arrondissement de Verviers tout en renforçant l’identité de celui-ci sous la dénomination Ardenne Bleue.

    Cinq projets majeurs concernant plusieurs communes ont été déposés au Commissariat général au tourisme (CGT) récemment. « Cela représente un

    million d’euros d’investissements global », dit Jean-Paul Mawet, le directeur d’Aqualis qui sera pensionné le 1er juin. « Après avoir fait de la signalétique interne à Spa, Dison et Verviers, il y a trois dossiers à l’examen du ministre. Il s’agit des communes de Stavelot, Jalhay et de Waimes. Les projets sont prêts et nous espérons être subsidiés à hauteur de 80 % ou 60 % par le CGT en plus d’une participation de la part des communes. Pour l’intercommunale, cela ne coû

    tera rien mais nous fournirons tout le matériel et la logistique. »

    UNE INTERCOMMUNALE ACTIVE Après les projets de signalétique interne, Aqualis travaille aussi sur deux projets de sentiers de randonnées. « Le premier concerne les sentiers de randonnées de toutes les balades à Spa », explique Jean-Paul Mawet. « Le second est un sentier d’interprétation touristique en partenariat avec la Maison du tourisme. Et nous avons également finalisé une étude à la demande de la commune de Plombières. C’est expérimental car il s’agit d’une commune frontalière avec l’Allemagne, les Pays-Bas, la Flandre et les Cantons de l’Est. Dans la signalisation de leurs promenades, toutes ces entités utilisent le système de points-noeuds. Le bourgmestre nous a demandé de réaliser cette étude et nous sommes prêts à la présenter à ceux qui veulent. »

    D'un article de CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 9 mai 2018.

  • Rétromobile : revoici la balade de Wälekete

    La Commune de Welkenraedt, Li Binamé et le Rétromobile Club de Spa organisent une balade de voitures anciennes.

    UNE JOURNÉE BIEN CADENCÉE

    Rendez-vous est fixé au Forum des Pyramides dès 9h pour un parcours de près de 90 km.Capture d’écran 2018-04-25 à 09.56.24.png

    Tout au long de l’itinéraire, vous découvrirez diverses curiosités et serez attendus, vers 10h30, à l’ancienne gare de Hombourg. Les membres de l’asbl « Chemin de fer touristique des 3 frontières» vous feront découvrir des wagons et locomotives présentant un intérêt patrimonial. La dégustation d’un apéritif local se fera sur les quais avant de rejoindre Welkenraedt aux alentours de 13h30 pour un repas trois services.

    Vous serez invités à garer vos ancêtres sur la place afin de permettre au public d’admirer vos belles mécaniques durant le dîner.

    Lire la suite

  • BJ Scott et Kody pour le Printemps Grandeur Nature à Plombières

    L’émission de Vivacité, le Printemps Grandeur Nature, fait étape au site minier ce samedi dès 11h00. À 13h15 c’est un jogging qui est organisé tandis qu’une opération de nettoyage avec les pêcheurs se tiendra de 13h30 à 16h30. Des initiations à l’apiculture et à l’agriculture bio seront aussi proposées. En invité, l’humoriste Kody et Bj Scott qui donnera un concert à 17h00.

  • Printemps Grandeur Nature

    La Commune de Plombières, en collaboration avec La Une et Vivacité, vous convie toutes et tous, ce samedi 21 avril 2018 à la Maison du Site minier, à l'événement Printemps Grandeur Nature.

    Au travers de "chantiers", d'"ateliers" et d'animations pour toute la famille, nous vous proposons de vivre une journée dédicacée à la préservation de notre environnement, dans un esprit de découverte et de fête.

    L'événement sera transmis en direct dès 13h sur Vivacité et sera animé par Adrien Joveneau et Julie VanH, avec la participation de l'humoriste Kody (du "Grand Cactus"). Il fera également l'objet d'un reportage télé de 26 minutes diffusé sur la Une le 28 avril vers 13h30.

    Inscriptions dès 11h - Entrée libre - Bar et restauration