TV

  • Victime d’homophobie de la part de ses voisins

    Chaque jour, il sort de chez lui pour aller travailler avec la boule au ventre. La peur de croiser un de ses voisins qui aura une insulte à lui jeter au visage. « Sale Pédé, pédophile »… Jérémy Gerckens est homosexuel et, visiblement, cela gène certains de ses voisins qui ne manquent pas une occasion pour le rabaisser au quotidien. Un calvaire pour le Plombimontois de 21 ans, à tel point que toute la famille a décidé de déménager pour ne plus avoir à vivre ça.

    Capture d’écran 2017-10-26 à 08.40.18.png

    Une page de VICTORIA MARCHE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 octobre 2017

  • Excursion à Louvain

    L'asbl ESPACE CULTURE propose une excursion à Louvain le jeudi 11 mai 2017.

  • Un Plombimontois star à la télé allemande

    Heintje, ex-chanteur-enfant à succès, qui habite Moresnet, est la star d’un film de 1970 que diffusera l’ARD demain à 20h15

    Lire la suite

  • Le plombimontois Jérémy revient sur son aventure dans « L’amour est dans le pré »

    Cette année, la huitième saison de l’amour est dans le pré comptait un prétendant verviétois en la personne de Jérémy Gerckens (Plombières) choisit par l’éleveur de chevaux Maxim. 

    Malheureusement, les choses ont mal tourné entre les deux si bien qu’aujourd’hui Jérémy ne comprend toujours pas pourquoi il a été choisi de semaines en semaines. Il garde malgré tout un bon souvenir de cette pre- mière expérience télévisuelle.

    Ce mardi RTL-TVI diffusait le dernier épisode de la huitième saison belge de l’amour est dans le pré, une saison qui aura d’ailleurs bat- tu des records d’audience. Cet épi- sode « retrouvailles », voyait Maxim, le prétendant homo- sexuel, revenir sur son aventure avec Jérémy. Les deux candidats se sont finalement séparés après leur escapade dans les Pouilles qui ne fût pas concluante, « il n’avait pas assez de caractère pour moi », a affirmé Maxim.

    Capture d’écran 2016-12-08 à 07.42.47.png

     

    Lire la suite