Plombières

  • Coronavirus en Belgique: voici le nombre de cas de Covid-19 détectés dans votre commune avec le dernier bilan de ce mardi

    La Belgique compte mardi 2.035 décès liés à une contamination au nouveau coronavirus, ont indiqué le SPF Santé publique et le Centre de crise lors de leur bulletin quotidien. Il s’agit d’une forte augmentation de 403 morts supplémentaires, qui s’explique par la notification de 241 décès dans des maisons de repos en Flandre survenus entre le 1er et le 4 avril.

    Vous pouvez retrouver dans les cartes et les tableaux ci-dessous combien de personnes ont été testées positives dans votre commune depuis le début de l’épidémie en Belgique, jusqu’à ce jour.

    Capture d’écran 2020-04-07 à 16.03.31.png

  • Décès de Monsieur Marc MALMENDIER, époux de Madame Yvonne VAN EYS

    Capture d’écran 2020-04-07 à 15.49.18.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Marc MALMENDIER, époux de Madame Yvonne VAN EYS, né à Moresnet le 14 avril 1963 et décédé à Thimister le 6 avril 2020.

    Lire la suite

  • MAXIME BARTHOLOMÉ (HERVE) À HOMBOURG

    Hombourg vient de finaliser un nouveau (et dernier) transfert. Ainsi, Maxime Bartholomé (médian) passe de Herve à Hombourg.

  • Scouts et patros animent les enfants autrement

    Alors que les enfants sont chez eux à se morfondre, les animateurs des mouvements de jeunesses de la région se mobilisent pour les tenir occupés. Chaque semaine, voire chaque jour, des idées de défis et de jeux sont postées sur les réseaux sociaux.

    Pas d’école pendant une durée indéterminée. Le rêve pour beaucoup d’enfants. Sauf qu’à force de rester coincés entre quatre murs, les bambins risquent bien de s’ennuyer. Le week-end, ils devraient pouvoir se défouler, mais avec l’arrêt des mouvements de jeunesse, il ne leur reste plus beaucoup d’opportunités. Mais si les enfants ne peuvent se rendre aux mouvements de jeunesse, alors les mouvements de jeunesses viendront aux enfants. Les animateurs eux aussi s’ennuient et leur imagination continue de fourmiller d’idées de jeux et de défis. Bon nombre d’entre eux ont décidé de continuer de divertir les enfants à distance.Capture d’écran 2020-04-06 à 15.15.41.png

    Avec les réseaux sociaux, rien de plus simple que de partager sur la page Facebook du mouvement des idées de jeux pour occuper les petits. C’est notamment ce qu’ont décidé de faire les louveteaux de Stavelot. Chaque semaine, le samedi, les chefs postent deux défis sur leur page Facebook. « L’idée vient d’une amie de Bruxelles. Beaucoup d’unités réalisent ces défis. On s’est dit qu’on allait faire pareil », nous détaille la cheffe Amélie Albert. « On essaye bien entendu toujours d’inculquer les valeurs du scoutisme. La première semaine, on leur a demandé de construire une cabane. Soit chez eux, soit à l’extérieur. Ils nous ont envoyé les photos. C’est formidable, comme ça, on peut tous voir ce qu’ils font, certains se donnent vraiment à 100 % »

    Lire la suite

  • Les pompiers saluent le personnel soignant

    Ils sont aussi en 1re ligne au niveau de l’ambulance, mais les interventions classiques ont baissé de moitié.Capture d’écran 2020-04-06 à 09.26.11.png

    Après avoir rendu hommage au personnel soignant la semaine dernière en manifestant notamment leur soutien devant les services d’urgences du CHR et de la clinique SteElisabeth à Verviers, les pompiers de la zone VHP ont remis le couvert samedi soir devant les casernes de la zone. Bonne nouvelle, ils constatent aussi un fléchissement des appels à l’ambulance Covid-19.

    « L’ensemble des postes de la zone VHP, soit Battice, Herve, Limbourg, Pepinster, Plombières, Spa, Theux, Verviers et Welkenraedt ont marqué leur soutien au personnel médical dans sa globalité en allumant à 20 h feux bleus et sirènes des véhicules devant les postes respectifs », devait préciser le commandant de la zone Vesdre, Hoëgne & Plateau, Quentin Grégoire.

    D'un article de FREDDY HAUGLUSTAINE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 avril 2020

  • Bouli Lanners : « Vous nous prenez pour des cons ! »

    Invité sur le plateau du 19h30 sur la RTBF samedi soir, le ministre fédéral du budget David Clarinval a confirmé que le confinement dû au coronavirus aurait des conséquences sans précédent sur l’économie belge. « Il est évident que si le confinement venait à se prolonger, nous aurons des chiffres qui seraient encore plus graves », a-t-il expliqué. Des propos qui ont provoqué la colère de Bouli Lanners. Le réalisateur et comédien belge, lui-même touché par le coronavirus, a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux : « Le Ministre Clarinval nous balance des chiffres pour nous expliquer les conséquences économiques que va avoir la crise sanitaire. Et il base tous ses chiffres sur une reprise du travail le 19 avril […] Tout le monde sait bien qu’on ne va pas reprendre le 19 avril. Arrêtez de nous prendre pour des cons », a-t-il lâché, furieux.

    Avant d’enchaîner : « Vous avez menti sur tout. Vous avez menti sur les masques, sur les tests. Vous avez envoyé des centaines de personnes au casse-pipe dans les hôpitaux qui sont là sans protection. Vous n’êtes que des bouffons ! »

  • Décès de Monsieur Raymond LONDON, époux de Madame Christiane LINCKENS

    Capture d’écran 2020-04-05 à 08.14.05.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Raymond LONDON, époux de Madame Christiane LINCKENS, né à Montzen le jeudi 30 décembre 1948 et décédé à Eupen le samedi 4 avril 2020 à l'âge de 71 ans.

    Le défunt repose au Funérarium HAUSMAN ( Successeur RADERMECKER Fr. et fils) à Welkenraedt où, par mesure de confinement, les visites sont strictement réservées à la famille.

    Lire la suite

  • Décès de Madame Marie José MOMMER, veuve de Monsieur Jean SCHYNS

    Capture d’écran 2020-04-01 à 18.06.28.pngLa famille annonce le décès de Madame Marie José MOMMER, veuve de Monsieur Jean SCHYNS, née à Montzen le samedi 10 mars 1928 et y décédée  le mercredi 1 avril 2020 à l'âge de 92 ans.

    Lire la suite

  • La crise vue par un Belge de Korean Airlines

    Joël Gans est pilote de ligne. Il était l’une des figures marquantes lors de la faillite de la Sabena en 2001. Depuis, l’homme a volé vers d’autres cieux. D’abord à Taïwan où il a rencontré celle qui lui a « donné » ses jumeaux de neuf ans. Depuis un peu plus de douze ans, il travaille pour la compagnie Korean Airlines.

    « Travaille », enfin pas pour l’instant. « On m’a gentiment demandé de prendre un congé sans solde de trois mois », explique ce pilote d’Airbus A330 revenu vivre à Gemmenich en 2017. Il n’est pas le seul pilote belge à vivre pareille mésaventure. « On doit encore être 500 environ à voler pour des compagnies aériennes dans le monde. Quelques dizaines sont chez Air France et sont sous le régime de la loi sociale française. D’autres, entre 40 et 50, sont chez Emirates où ils paient pour l’instant la moitié des salaires ».

    Lire la suite

  • Ce virologue a une solution pour que les gens respectent le confinement "à la lettre"

    Benoît Muylkens, virologue à l'Université de Namur (UNamur), a expliqué sa solution pour que les gens respectent le confinement "à la lettre" sur le plateau de l'émission C'est pas tous les jours dimanche (RTL-TVI).

    Les mesures de confinement, entrées en vigueur le 18 mars dernier à la suite d'une réunion du Conseil national de sécurité, ont été prolongées jusqu'au 19 avril, soit le dimanche de fin des vacances de Pâques, ont confirmé vendredi soir plusieurs participants à la réunion.

     

    Malgré tout, ce confinement n'est pas souvent respecté par de nombreux Belges qui sortent encore de chez eux ou reçoivent des proches à dîner. Benoît Muylkens, virologue à l'Université de Namur (UNamur), a une solution "pour que les gens prennent conscience de l'importance du confinement": "Si on étend la capacité de diagnostic, les gens vont respecter le confinement à la lettre. Dire à quelqu'un qu'il doit rester confiné alors qu'il est porteur asymptomatique (qui ne présente aucun symptôme clinique, ndlr) et qu'il ne reçoit aucune preuve que le virus est dans sa commune, dans son village ou dans sa famille, il va faire un confinement avec un certain compromis, il ne le respectera pas à la lettre. Mais lorsqu'on étend le diagnostic de manière plus générale, les gens vont respecter de manière beaucoup plus stricte. Et ce confinement beaucoup plus strict fera que les porteurs notamment asymptomatiques cesseront les chaînes de transmission. Donc, je crois que le renforcement de la capacité de diagnostic renforcera les effets du confinement".