La "une" de La Meuse Verviers de ce vendredi 12.

LM.jpg

  • Blâme du ministre pour le chef de corps de la zone Vesdre, Marcel Simonis: il n'avait pas déclaré au fisc l'utilisation d'une voiture de fonction.
  • Un Waimerais est entre la vie et la mort après un accident, à Burg-Reuland.
  • La ligne de chemin de fer 44, Spa - Pepinster, elle, est sauvée.
  • La ville de Malmedy se prépare à supprimer le subside, de l'ordre de 22.500 euros, qu'elle versait jusqu'à présent au festival Vibrations, désormais en péril.

Egalement en pages intérieures:
- Il y aura des piquets volants lors de la grève générale du 15.
- Des actions plus légales pour les activistes d'Organise ta colère, depuis la condamnation de leur leader verviétois Norbert Bear.
- Les communes et le SPW veulent faire asphalter une portion large de 2m50 de la Ligne 38.
- D'après l'avocat d'un complice de Kevin Cossalter, l'ex-joueur de foot de Faymonville et Verviers, on réclame 600.000 euros à ceux qui avaient fait exploser un café à Rocourt pour toucher de l'assurance.
- Un premier point de charge électrique pour vélos et autos en Ardenne verviétoise: c'est au Val d'Arimont, à Malmedy.

Les commentaires sont fermés.