La "une" de La Meuse Verviers de ce lundi 5 janvier.

  • LM.jpg

    Avec le portrait de Sandrine Albert, la comptable tuée par son époux vendredi, à Petit-Rechain. Elle avait travaillé une dizaine d'années pour l'Intercommunale du circuit de Spa-Francorchamps, comme en témoigne le président Jean-Marie Happart.
  • A Spa, une maman accuse un médecin d'avoir causé la mort de son fils prématuré, à la suite d'une opération ratée. En foot, La Calamine n'a plus qu'un seul gardien.

Egalement en pages intérieures:
- Interview politique de l'échevin MR verviétois Pierre Moson, qui dit ne pas se sentir isolé au MR.
- Les magasins liquident leurs produits de luxe: on vous propose un repas de fête à - 50%.
- Pour les vêtements et les chaussures, des soldes jusqu'à -70% à Verviers, dès le début.

Les commentaires sont fermés.